Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: landrush

FLASH INFO: EN ROUTE POUR LE GRAND NORD ! Laissez-vous tenter par une expédition polaire…

Flash Info  –  Décembre  2010 –  NAMEBAY  | créateur de noms de domaine

Laissez-vous tenter par une expédition polaire…

A l’approche de l’Hiver, protégez vos domaines du froid …

Fini l’été indien, les feuilles mortes et la douceur d’automne; L’hiver est proche et Namebay vous propose une petite exploration dans le Nord du globe … ce mois-ci à l’honneur : Groenland (.GL), Norvège (.CO.NO), Islande (.IS), Fédération de Russie (.РФ) et Lettonie (.LV) …

.GL (Groenland) : 75 euros HT

pour enregistrement, renouvellement et transfert.

.CO.NO (Norvège) : 45 euros HT

en pré-enregistrement pour l’ouverture du 22 février 2011

OUVERT A TOUS – Pas de présence locale requise.

.IS (Islande) : 99 euros HT

pour enregistrement, renouvellement et transfert.

.РФ (.RF)(Fédération de Russie – cyrillique): 35 euros HT

pour enregistrement, renouvellement et transfert.

.LV (Lettonie): 79 euros HT

pour enregistrement, renouvellement et transfert.

PROMO .EU à 2€ HT/an ! DERNIER MOIS
Jusqu’au 31 décembre 2010

Profitez du prix exceptionnel de 2€ HT/an, au lieu de 12€ HT/an, pour l’enregistrement de vos domaines en .EU !!!

SUNRISE PROLONGEE POUR LE .SO …

Sunrise .SO : Jusqu’au 31 décembre 2010

Pré-enregistrez dès maintenant votre nom de domaine pour cette phase pour seulement 70€ HT/1 an.

Landrush .SO : du 10/01/2011 au 28/02/2011. Ouverture totale .SO : à partir du 1er avril 2011.

BONNES FETES DE FIN D’ANNEE

Toute l’équipe de Namebay vous remercie de votre fidélité en 2010 et vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.

Rendez-vous en 2011 pour une année riche en nouveautés…

COMMANDER DES NOMS DE DOMAINE

Vous pouvez couvrir ou protéger vos noms de domaine et marques sur les 5 continents : 11 extensions génériques du .com au .travel, en passant par le .pro et le .aero, 39 extensions européennes, 10 extensions africaines, 20 extensions américaines, 10 extensions océaniennes et 18 extensions asiatiques.

Si vous souhaitez profiter de ces opérations pour commander vos noms de domaine, rendez-vous sur notre site.

Toute l’équipe de Namebay reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

NAMEBAY lance ses nouvelles offres SSL ! La sécurité pour tous !

Flash Info  –  Novembre  2010 –  NAMEBAY  | créateur de noms de domaine

VOUS AUSSI, VOUS AVEZ DROIT A LA SECURITE
Namebay lance ses nouvelles offres SSL accessibles à tous !

splash6.jpg

Les nouvelles offres SSL sont là !

La sécurité est l’un des sujets les plus sensibles et les plus évoqués lorsqu’on parle d’Internet. Face à des offres confuses et nombreuses, il est souvent difficile de faire un choix pertinent pour sécuriser son site web. Chez Namebay, nous avons décidé que la sécurité doit être accessible à tous, et adaptée à chaque type de site.

Que vous soyez dans l’e-commerce, une petite entreprise, un hébergeur, une multinationale ou un particulier, toutes vos données sont sensibles et ont besoin d’être protégées.
Pour cela nous avons créé 4 offres complètes à des tarifs attractifs:

Certificat ALPHA SSL : La sécurité à petit prix, idéal pour les particuliers et petites entreprises;    à partir de 29 euros HT/an.

– Certificat DOMAIN SSL : La sécurité pour tous les types de sites, idéal pour les sites marchands;    à partir de 79 euros HT/an.

– Certificat WILDCARD SSL : La sécurité de vos sous-domaines, idéal pour les Hébergeurs;    à partir de 249 euros HT/an.

– Certificat BUSINESS SSL : La sécurité MAXIMALE pour votre business, le meilleur des certificats;    à partir de 469 euros HT/an.

Pour plus d’informations et commander, rendez-vous sur notre site :
http://www.namebay.com/cert/cert.aspx

AND .SO …
Sunrise .SO : du 1er au 30 novembre 2010
Pré-enregistrez dès maintenant votre nom de domaine pour cette phase pour seulement 70€ HT/1 an.
Landrush .SO : du 16/12/2010 au 9/02/2011. Ouverture totale .SO : à partir du 1er mars 2011.
http://www.namebay.com/SO/nom-de-domaine-so/enregistrement-nom-de-domaine-so.aspx

PROMO .EU à 2€ HT/an !
Du 1er octobre au 31 décembre 2010
Profitez du prix exceptionnel de 2€ HT/an, au lieu de 12€ HT/an, pour l’enregistrement de vos domaines en .EU !!!

COMMANDER DES NOMS DE DOMAINE
Vous pouvez couvrir ou protéger vos noms de domaine et marques sur les 5 continents : 11 extensions génériques du .com au .travel, en passant par le .pro et le .aero, 39 extensions européennes, 10 extensions africaines, 20 extensions américaines, 10 extensions océaniennes et 18 extensions asiatiques.

Si vous souhaitez profiter de ces opérations pour commander vos noms de domaine, rendez-vous sur leur site.


A PROPOS DE NAMEBAY :

NAMEBAY est une société spécialisée dans l’enregistrement de vos noms de domaines. Notre offre vous propose de déposer votre domaine dans plus de 100 extensions au choix. Transférez,  renouvelez, obtenez des certificats SSL,  protégez votre marque, surveillez vos noms de domaines. Nos tarifs et nos équipes techniques vous garantissent un service de qualité au meilleur prix.  découvrir nos offres sur : http://www.namebay.com

Une étude 2010 des tendances de l’Internet mobile indique une explosion continue du contenu pour les téléphones portables

DUBLIN, October 21, 2010 /PRNewswire/ — dotMobi, la société à l’origine du nom de domaine Internet .mobi, la seule adresse Internet approuvée par l’ICANN, créée spécifiquement pour les contenus qui fonctionnent sur tous les téléphones portables, a annoncé aujourd’hui les grandes lignes de sa troisième étude annuelle sur les tendances Internet mobiles.

L’étude de Mobile Web Progress de dotMobi a examiné les sites Internet disponibles via les domaines Internet mondiaux les plus populaires et les plus utilisés : .com, .net, .org, .info et .mobi.

L’étude 2010 démontre que l’Internet mobile continue sa croissance mondiale explosive. L’étude 2008 a montré que 150 000 sites Internet sont prêts pour les téléphones portables, contre approximativement 3,01 millions de sites, représentant une croissance sur deux ans incroyable de 2 000%. Et ce niveau de croissance dépasse largement la croissance prématurée des PC.

Les analystes Internet de Netcraft ont découvert que, entre 1996 et 1998, la taille de l’Internet pour les ordinateurs de bureaux était passée de 150 000 sites à 2 millions de sites, un taux de croissance de seulement 1.333 pour-cent comparé à la croissance de 2 000 pour-cent de l’Internet mobile aux mêmes dates.

De nombreuses marques et sociétés se rendent compte que le mobile est une voie vitale et unique, et pas seulement une variation de l’Internet d’ordinateur en plus petit. Les grandes marques adoptent maintenant les stratégies Internet mobiles, mais nous avons quand même du chemin à parcourir, étant donné l’ubiquité des téléphones portables par rapport aux ordinateurs, a déclaré Trey Harvin, le PDG de dotMobi. Un rapport récent de Morgan Stanley a indiqué que l’Internet mobile est en train de grimper plus rapidement que l’Internet PC, et qu’il aura plus de portée que la plupart des gens ne le pensent. Les sociétés de toutes les tailles doivent se préparer pour le changement de la façon dont les gens accèderont aux contenus en utilisant l’Internet mobile.

Les propriétaires de petites entreprises doivent engager leur audience mobile grandissante comme ceux des grandes entreprises l’ont fait. Des outils tels que Dreamweaver et WordPress ont permis cela sur l’Internet PC en rendant la création de sites Internet rapide, facile et bon marché. Les développements tels que jQuery Mobile, DeviceAtlas et goMobi en font maintenant une possibilité pour l’Internet mobile, a ajouté Harvin.

Un gros plan sur les 500 000 plus grands sites d’Alexa

Pour mieux comprendre comment les sites Internet les plus populaires au monde s’adaptent aux téléphones portables, dotMobi a regardé de plus près les 500 000 plus grands sites Internet selon Alexa, la société d’intelligence d’Amazon.com.

Parmi les 1 000 plus grands sites d’Alexa, 40,1 pour-cent de tous les sites sont compatibles avec des téléphones portables. Ces sites représentent les propriétés Internet les plus populaires au monde, comme Google, Facebook et Yahoo!

Au-delà des 1 000 plus grands sites, la compatibilité mobile est toujours forte mais elle n’est pas aussi étendue. Sur les 10 000 plus grands sites d’Alexa, 29,7 pour-cent fonctionnent très bien sur les téléphones mobiles. Une fois les données élargies pour inclure les 500 000 plus grands sites, le nombre total de sites compatibles à la téléphonie mobile tombe à 19,3 pour-cent.

Le directeur de l’ingénierie de dotMobi, Ronan Cremin, a déclaré, L’étude démontre que les applications sont en passe de devenir une partie de stratégie Internet mobile plutôt que la stratégie par elle-même. Alors que certaines marques créent des applications individuelles pour plateformes multiples telles que iOS, Android et BlackBerry, les sociétés choisissent de plus en plus une solution Internet mobile pour leur contenu, 1 000 des plus grands sites d’Alexa l’ont déjà fait.

Alors que plus d’outils arrivent sur le marché et que le soutien HTML5 s’étend de plus en plus, les applications Internet mobiles vont supplanter la plupart de ces applications originales . Les marques peuvent maintenant créer une seule présence Internet mobile qui fonctionne sur tous les téléphones portables sans les limitations, les coûts ou les soucis d’entretien des plateformes d’applications multiples. L’Internet mobile vous laisse aborder tous vos clients mobiles, par seulement ceux qui possèdent des iPhones ou des Android, a ajouté Cremin.

Les entreprises qui se sont concentrées sur des expériences mobiles agréables et sur les sites compatibles avec la téléphonie mobile ont maintenant de solides avantages pour les visiteurs, les ventes, et la fidélité du consommateur, a déclaré Harvin, Et ces avantages ont déjà un impact positif sur les ventes de leurs sites de bureaux.

À propos de dotMobi

dotMobi, dont le siège social se trouve à Dublin, est un leader mondial du développement et de la découverte de contenu mobile de qualité par l’intermédiaire de services novateurs, aidant ainsi les entreprises et les particuliers à joindre les milliards d’utilisateurs de téléphones portables dans le monde. dotMobi encourage l’innovation dans l’industrie du mobile en donnant aux fournisseurs de contenu les outils dont ils ont besoin pour permettre d’accéder à du contenu Web sur des téléphones portables, et ce avec rapidité, précision et efficacité.

– Consultez http://dotMobi.mobi pour des informations sur les domaines .mobi et tous les services dotMobi. – Consultez http://mobiForge.com et http://goMobi.info pour le développement et les services du site mobile. – Consultez http://mobiThinking.com pour des informations et services de marketing mobile. – Bien sûr, utilisez les équivalents .mobi de ces sites pour garantir une expérience de qualité sur votre téléphone portable. Et consultez le blog de dotMobi blog sur http://blog.mobi.

Source : DotMobi

PRE-ENREGISTREZ DES MAINTENANT VOS NOMS DE DOMAINE .CO AVEC NAMEBAY

.CO : L’extension .COrporate (A partir du 26 Avril 2010)

Le .CO arrive !

Depuis le 1er mars 2010, le registre colombien ouvre son extension .CO aux utilisateurs du monde entier, avec pour double objectif de créer une alternative au .COM, et de promouvoir son extension .CO comme une abbréviation de .CO-rporate.

Tout d’abord ouvert aux titulaires de noms de domaine .COM.CO, .NET.CO, …, puis aux titulaires de marques sur le territoire colombien, nous rentrons bientôt dans les phases d’enregistrement ouvertes à tous.

Avec NAMEBAY, vous avez la possibilité dès aujourd’hui de pré-enregistrer vos noms de domaine .CO pour chacune des phases décrites ci-dessous. Toutes les commandes pré-enregistrées seront envoyées et soumises au registre dès l’heure d’ouverture, vous assurant ainsi plus de chances d’obtenir vos noms de domaine.

PLANNING D’OUVERTURE
1. Sunrise .CO : du 26 avril au 10 juin 2010

Enregistrement ouvert à tous les titulaires de marques enregistrées avant le 30 juillet 2008.
Pré-enregistrez dès maintenant votre nom de domaine pour cette phase pour seulement 120€ ht/1 an (+ frais de dossier), sur le site namebay.com

2. Landrush .CO : du 21 juin au 13 juillet 2010
Enregistrement ouvert à tous. Le tarif d’enregistrement est plus élevé: L’objectif est de permettre à tous de protéger son nom de domaine d’utilisateurs opportunistes ou de cybersquatteurs.
Pré-enregistrez dès maintenant votre nom de domaine pour cette phase pour seulement 250€ ht/1 an (+ frais de dossier), sur le site namebay.com

3. Ouverture totale .CO : à partir du 20 juillet 2010
Enregistrement ouvert à tous sans conditions particulières.
Pré-enregistrez dès maintenant votre nom de domaine pour cette phase, pour seulement 40€ ht/1 an (+ frais de dossier), sur le site namebay.com

Pour chaque phase d’enregistrement vous pouvez déposer votre nom de domaine sur une durée de 1 à 5 ans.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations concernant le .CO, rendez vous sur notre site namebay.com
Toute l’équipe de Namebay reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

l’extension de domaine .Co s’ouvre au monde cette année

Toute personne qui a assisté à l’un des événements nommer trois de domaine de l’industrie jusqu’à présent cette année a entendu parler du lancement des noms de domaine en .co. Le Registre du domaine,. CO Internet SAS, a été agressivement obtenir son nom avec un splash de commercialisation dans les trois grands événements.

Il ne s’agit pas d’une autre typo TLD.
Il était naturel pour l’domainer typiques à penser Coopération en termes de la récente ouverture du cm, ce qui était orienté vers le trafic de typo .com. Mais cela ne saurait être plus éloigné des objectifs du Co.

«Contrairement à d’autres extensions que mai ont lancé dans le passé, nous savons que la nôtre est quelque chose de très unique», a dit. CO Internet directrice du marketing Lori Anne Wardi. «Avant, nous avons même lancé cette extension, nous avons fait beaucoup de recherche dans le marché pour obtenir une compréhension de ce que la perception du public à la coopération serait. »

En effet, alors. Cm ne se démarque pas vraiment pour rien,. Coopération est presque universellement reconnu. Après avoir étudié des milliers de consommateurs et en interrogeant 600 d’entre eux, la compagnie a révélé que 75% d’entre eux, assimilées. Coopération avec «compagnie», «corporation», ou «commerce». Il s’agit d’une abréviation populaire aux États-Unis, mais aussi à l’étranger. En fait, plus de 20 pays utilisent. Coopération comme un nom de domaine de second niveau (c.-à co.uk, co.jp) à cause de cela.

.Co-directeur général d’Internet Calle Juan Diego a déclaré que les fans de faute de frappe ne doit pas s’appliquer. «Si vous êtes une personne qui connaît la différence entre un gTLD et ccTLD, si vous êtes une personne qui sait ce qu’est la circulation typo est, alors vous n’êtes pas notre clientèle cible, at-il expliqué. «La réalité est le potentiel de l’espace va bien au-delà de tout ce qu’un domainer qui regarde cela du point de vue de la circulation» estime.

Dans le monde d’aujourd’hui, qui va au-delà de «société», à collaborer, le contenu, et la communauté.

Histoire
.Co est le domaine le code de pays pour la Colombie. Il a été initialement déléguées à l’Université des Andes à Bogota, Colombie. Pendant de nombreuses années, l’Université a fait exécuter des contrôles stricts sur le nom de domaine. L’enregistrement a été principalement limitée à des entreprises colombiennes qui pourrait enregistrer leur nom commercial ou nom de société comme une correspondance exacte au troisième niveau, tels que name.com.co. En conséquence, il ya seulement environ 28.000. Domaines de coopération inscrits.

Il ya environ dix ans, l’Université des Andes ont commencé à chercher à ouvrir l’enregistrement du nom de domaine. Le Ministère colombien de technologies de l’information et des communications s’est impliqué, et a traversé un processus laborieux de figurer sur la meilleure façon d’ouvrir le domaine. Arcelandia SA et un registre de domaine Neustar formé un partenariat pour répondre à la DP de la Colombie, et a obtenu un contrat pour gérer le domaine pour 10 ans.

Prêt au Lancement
. Co sera lancé plus tard cette année grâce à un processus bien connu, à commencer par une période sunrise pour les détenteurs de marque, d’un landrush, et l’enregistrement général. Mais certaines choses seront différentes.

Premièrement, il ya la question de les 28.000 enregistrements existants de domaine de troisième niveau. Toute personne inscrite qui a enregistré un nom de domaine de troisième niveau antérieur au 30 Juillet 2008, recevront Dibs d’abord sur le même domaine au deuxième niveau (c.-à name.co). C’est la date à laquelle la nouvelle politique de coopération a été créé, et environ 21.000 domaines ont été enregistrés avant cette date. En raison de la restriction d’inscription, peu de ces domaines seraient considérés comme «génériques» dans la nature. Calle dit que seulement environ 1000-1500 noms droits acquis pourraient être considérés comme génériques possibles.

Deuxièmement, seuls dix bureaux d’enregistrement aura une relation directe avec. Co lors de son lancement. Cela comprend des poids lourds comme GoDaddy et eName. D’autres bureaux d’enregistrement peuvent offrir le domaine à travers des accords de revente avec les dix bureaux d’enregistrement.

« Lors de l’évaluation de nouveaux modèles par lequel un nouveau registre devrait fonctionner, [Ministère des Technologies de l’information et des communications] a estimé qu’il était dans le meilleur intérêt de l’espace pour limiter le nombre de bureaux d’enregistrement», a expliqué Calle. La raison est de s’assurer que ceux qui sont impliqués sont alignés avec l’objectif de l’enregistrement.

Troisièmement, dans un effort visant à protéger les détenteurs de marque,. Co va créer un centre d’échange de propriété intellectuelle et protégées Globalement liste des marques des marques haut.

En ce qui concerne le processus traditionnel est concerné, le lever et le landrush sera géré par Deloitte / Laga, qui a également géré les périodes de sunrise pour. Asie et. Tel. Si plus d’une entité présente une demande pour le nom de domaine identique dans les deux période, le domaine sera vendu aux enchères sur Pool.com. Pool a traité la sunrise et les ventes aux enchères précédentes landrush pour d’autres registres. Un certain nombre de domaines prime sera freinée par le Registre des enchères, probablement couru quelques-unes des maisons populaires de domaine aux enchères.

Contrairement à la récente re-lancement de bâclé. Cm, la Colombie est de prendre clairement une approche différente. [Colombie] a voulu s’assurer que cela a été fait dans le bon sens », a expliqué Calle. «C’est une vraie question de fierté nationale ».

Les piliers de. Coopération sont mondiaux, reconnaissable et crédible. Compte tenu de la pensée et la planification de ce qui se passe dans le lancement. Co, ça ressemble. Internet co hésite pas à ces principes.

Sunrise est prévu pour avril, avec le début ruée à la fin de Juin.

Source: Domain Name Wire

Bienvenue aux petites entreprises sur le Web sans Web

Telnic Limited (http://www.telnic.org), opérateur des inscriptions pour le nouveau domaine de premier niveau (TLD) .tel, a annoncé aujourd’hui que les petites entreprises et les propriétaires exploitants du monde entier peuvent maintenant obtenir leur propre nom de domaine, qui peut être utilisé pour être trouvé en ligne sans avoir à établir, maintenir et héberger un site Web intégral. Surnommés le << Web sans Web >>, les domaines .tel sont destinés à mettre la publication sur Internet à la portée de tous, indépendamment de son budget ou expertise technique.

<< Les petites entreprises étaient jusqu’à présent confrontées à un dilemme pour tirer profit d’Internet >>, a déclaré Khashayar Mahdavi, PDG de Telnic. << Soit elles nécessitaient des compétences internes pour développer et maintenir un site Web, soit elles payaient quelqu’un d’autre pour faire la même chose, le tout sans savoir si cela présentait un intérêt pour leur clients. Désormais, avec .tel, les petites entreprises obtiennent une présence en ligne, semblable à une inscription dans un service d’annuaire, mais sous leur propre marque et avec un contrôle total, à une fraction du coût d’une inscription dans un service d’annuaire traditionnel >>.

Le coût unique d’un domaine .tel comprend tout ce dont une petite entreprise a besoin pour s’établir, fonctionner et être trouvable en ligne à partir de tout dispositif connecté à Internet. Outre l’enregistrement d’informations de contact, d’informations de localisation et d’un nombre illimité de mots-clés pour favoriser leur découverte par des moteurs de recherche comme Google, les petites entreprises peuvent l’utiliser pour gérer leurs dépenses en utilisant des canaux de communication à bas coût tels que des outils de messagerie instantanée, des plates-formes de microblog ou même des services de voix sur IP (VoIP), économisant ainsi de l’argent tout en améliorant le service client.

<< Les plombiers, nettoyeurs à sec, chauffeurs, laveurs de vitres, acteurs, professeurs de fitness et interprètes, pour n’en citer que quelques uns, peuvent tous tirer profit d’une consolidation de leurs frais d’inscription à des annuaires, en économisant de l’argent dans la communication avec les clients et bénéficiant d’un service de SEO gratuit intégré au domaine .tel >>, a ajouté M. Mahdavi. << Dans une conjoncture économique difficile, c’est une immense opportunité d’améliorer l’accès et la communication vis-à-vis des clients, tout en consolidant les coûts >>.

Chacun peut acheter des noms de domaine .tel pour une période fixe de trois ans à partir d’aujourd’hui 15h GMT par le biais d’un réseau de plus de 100 organismes d’enregistrement accrédités par l’ICANN et de leurs revendeurs. Pour de plus amples renseignements à propos de la manière d’acheter un domaine .tel, veuillez consulter http://www.telnic.org/business-buy.html

source PRNewsWire.co.uk

Réservez votre nom de domaine en .tel dès le 3 février

« L’enregistrement de noms de domaines en .tel sera ouvert à tous à partir du 3 février. Depuis le 3 décembre 2008, il n’était ouvert qu’aux détenteurs d’une marque. C’est un véritable annuaire en ligne, qui se remet à jour en temps réel. Sa réservation est stratégique pour les PME.

www.mamarque.tel : certes, cela est moins familier à l’internaute lambda que Mamarque.com, mais ce nouveau type d’adresses de sites web va bientôt devenir courant. A partir du 3 février 2009, tout internaute pourra réserver un nom de domaine avec une extension (soit la fin de l’adresse du site) en .tel. C’est la société anglaise Telnic qui s’est vue confier par l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers ), chargée d’allouer l’espace des adresses de protocole Internet, la responsabilité de gérer la commercialisation du .tel.

Depuis le 3 décembre 2008, seuls les détenteurs d’une marque (pour mémoire déposée auprès de l’Institut national de la propriété industrielle) pouvaient réserver leur nom de domaine en .tel. Et fournir les preuves qu’ils détiennent la marque relative au nom de domaine. Résultat, depuis décembre dernier, « plusieurs milliers » de demandes de réservations de noms de domaines en .tel ont été déposées auprès de 130 registrars (ces bureaux d’enregistrement de noms de domaines), qui commercialisent cette extension dans une trentaine de pays, assure Khashayar Mahdavi, directeur général de Telnic auprès du Journal du Net. D’ailleurs, « 70% des marques du Cac 40 ont réservé leur .tel », affirme-t-il. » …

Lire la suite sur Lentreprise.com

70% des marques du Cac 40 ont réservé leur ‘.tel’

Cette nouvelle extension, dont la période préliminaire d’enregistrement s’achève le 2 février, ambitionne de devenir le plus gros annuaire mondial de contacts.

Mardi 3 février, l’enregistrement de noms de domaines avec l’extension ‘.tel’ sera ouvert à l’ensemble des internautes. Commercialisée depuis le 3 décembre 2008, cette extension n’était jusqu’à présent accessible qu’aux détenteurs d’une marque souhaitant réserver un nom de domaine en rapport avec cette griffe, durant une période dite de « sunrise ». Trois semaines après le démarrage de cette première phase, 10 000 demandes de réservation avaient été effectuées.

C’est une société anglaise, Telnic, qui s’est vu accorder par l’Icann le droit de gérer la commercialisation du ‘.tel’. Son directeur général, Khashayar Mahdavi, ne souhaite pas communiquer le nombre de demandes d’enregistrements de domaines en ‘.tel’, estimant qu’il n’est pas « significatif » du succès de l’extension. « Jusqu’au 2 février, tous les demandeurs doivent fournir les preuves qu’ils détiennent la marque relative au nom de domaine qu’ils souhaitent déposer avant que celui-ci ne leur soit accordé », explique-t-il.

Le CEO de Telnic se contente d’indiquer que « plusieurs milliers » de demandes ont été déposées auprès des 130 registrars qui commercialisent l’extension dans une trentaine de pays. Google, Apple et Microsoft ont déjà demandé leur propre domaine, assure-t-il. Certaines entreprises françaises auraient également cherché à éviter tout risque de cybersquatting de leurs marques, comme Hermès, Sofitel ou Christian Dior. « 70% des marques du Cac 40 ont réservé  leur nom de domaine », assure Khashayar Mahdavi.

Particularité de ce domaine : il est géré directement par Telnic et n’est pas destiné à rediriger l’internaute vers un site Web. Un nom de domaine en .tel propose une ou plusieurs pages, comportant toutes les coordonnées possibles (numéros de téléphone, fax, adresse physique, site Web, identifiant Skype, pages profils de réseaux sociaux, etc.) du déposant, qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’un particulier. « Ce nom de domaine permet d’avoir une présence en ligne sans pour autant avoir de site Web », explique le CEO de Telnic.

A terme, Khashayar Mahdavi espère pouvoir constituer « la plus belle base de données au monde en matière de contacts », un annuaire mondial mis à jour en permanence (les propriétaires de .tel peuvent modifier leurs coordonnées en permanence ou restreindre l’affichage de certaines d’entre elles), permettant de trouver les coordonnées de n’importe qui sur la planète. A une condition : que le nombre de domaines enregistrés soit suffisamment important pour installer la consultation d’un .tel comme un réflexe.

source JDN

Les « .tel », une occasion à ne pas manquer ?

« A l’ère du Web 2.0, de la convergence des plateformes de communications et de l’Internet mobile haut débit, il parait opportun pour les entreprises qui désirent optimiser leur présence sur Internet de réserver dès à présent une extension en « .tel ».

Depuis le 3 décembre 2008 et jusqu’au 2 février 2009, les propriétaires de marques ou licenciés autorisés, peuvent, à certaines conditions, réserver un nom de domaine correspondant aux éléments textuels contenus dans la marque, suivi de la nouvelle extension générique « .tel ». A l’issue de cette période initiale (baptisée « Sunrise »), cette possibilité sera étendue à tout individu ou toute société, même non titulaire d’une marque. Cette seconde période dénommée « Landrush » fait référence à la ruée à laquelle s’attendent les promoteurs du « .tel ».

Selon la société anglaise Telnic, qui s’est vue confiée par l’ICANN (L’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) le soin de commercialiser l’extension, la nouvelle extension « .tel » constituerait l’innovation la plus significative sur Internet depuis l’avènement du « .com ». Une chose certaine est que le « .tel » va permettre à une multitude d’acteurs qui jusqu’à maintenant n’étaient pas visibles sur le Net faute de disposer d’un site Internet, d’acquérir pour une somme relativement modique une visibilité mondiale, et ce, sans qu’il soit besoin de développer un site Internet. C’est une véritable révolution. » …

Lire la suite sur JournalDuNet

Le Service de police de New York achète NYPD.tel

Telnic Limited (http://www.telnic.org), opérateur des inscriptions pour le nouveau domaine de premier niveau (TLD) .tel, a annoncé aujourd’hui que le Service de police de New York a acheté son nom de domaine .tel protégé par une marque de commerce. Avec plus de 123 différents numéros de téléphone de postes de police locaux, des informations de contact d’urgence et de non-urgence, et des initiatives pour réduire la criminalité, un domaine .tel fournira à chacun un moyen facile et clair de trouver les personnes à contacter, en particulier à partir d’appareils mobiles.

LONDRES, January 21 /PRNewswire/ — Telnic Limited (http://www.telnic.org), opérateur des inscriptions pour le nouveau domaine de premier niveau (TLD) .tel, a annoncé aujourd’hui que le Service de police de New York a acheté son nom de domaine .tel protégé par une marque de commerce. Avec plus de 123 différents numéros de téléphone de postes de police locaux, des informations de contact d’urgence et de non-urgence, et des initiatives pour réduire la criminalité, un domaine .tel fournira à chacun un moyen facile et clair de trouver les personnes à contacter, en particulier à partir d’appareils mobiles.

<< De nombreux organismes de service public proposent un grand nombre de services, dotés chacun de différents points de contact >>, a déclaré Khashayar Mahdavi, PDG de Telnic. << Grâce à un domaine .tel et la capacité d’organiser tous les services de manière à faciliter la navigation, les informations sont fournies rapidement et facilement, épargnant le stress de trouver les bonnes informations. Désormais, le Service de police de New York n’est plus qu’à un clic de chez vous >>.

D’autres organismes de service public dotés de marques de commerce procèdent aussi à l’enregistrement de leurs domaines .tel pendant la période << Sunrise >> de protection des marques de commerce. La Poste, le service postal français, a ainsi enregistré son domaine .tel, qui peut être utilisé pour orienter les gens à travers l’ensemble de ses services, depuis la recherche d’un code postal jusqu’au suivi de la livraison d’un colis par SMS, en passant par la localisation et les informations de contact de ses bureaux de poste. Par ailleurs, la SNCF (Société Nationale de Chemins de Fer Français) a aussi enregistré son domaine .tel afin de fournir tous types de renseignements, des informations de contact d’urgence et de service client jusqu’aux informations de voyage, à partir d’un seul point d’entrée.

Le Service national de la santé (NHS) britannique a aussi enregistré son domaine .tel, permettant aux personnes d’accéder à l’avenir à l’ensemble des informations et services de santé qu’il offre actuellement, y compris les numéros de téléphone et les conseils de santé en ligne destinés à être utilisés par les personnes en premier lieu plutôt que d’appeler immédiatement les services d’urgence. Il peut aussi établir et mettre à jour rapidement une liste de numéros de téléphone d’urgence en réponse aux épidémies, lors desquelles de nombreuses personnes cherchent des informations ou une assurance à propos de virus, ou aux accidents à grande échelle.

Mahdavi ajoute : << Il est clair que la priorité numéro un des services publics est de fournir à la population un moyen clair d’obtenir rapidement les informations dont elle a besoin. Spécialisés dans les informations de contact, les domaines .tel fournissent au public la meilleure façon d’accéder aux services requis, quel que soit l’appareil utilisé >>.

Les villes, municipalités et autres services gouvernementaux et du secteur public qui ne possèdent pas de marque de commerce peuvent tous postuler à leurs domaines .tel à partir du 3 février 2009. De plus amples renseignements sur les domaines .tel et la manière de les acheter sont disponibles sur http://www.telnic.org.

Contact: Beth Moore, Edelman, +44(0)2030-472068, Beth.moore@edelman.com
source MobiFrance.com