Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: afilias

Here are the winners of the Afilias Global Innovation Contest for New TLD Ideas

A panel of expert judges — Paul Twomey (Managing Director, Argo P@cific, former ICANN CEO), Matthew Quint (Associate Director, Center on Global Brand Leadership, Columbia Business School), David Rogers (Executive Director, BRITE, Columbia Business School) and Kevin Murphy (Editor, domainincite.com) and Afilias senior executives — have chosen the winners of a $5,000 first prize, a $3,000 second prize or a $1,500 third prize.

The ideas were judged on a number of criteria with a focus on the ICANN new gTLD program and how it can be used to foster innovation in the « post-.com » world.

The winners are:

  • First prize: .know — Submitted by Rob S., .know is an idea for an online knowledge base.
  • Second prize: .sec — From John P. in Germany, .sec is a concept to ensure that all data transferred across the Web is secure.
  • Third prize: .med — Via Patricia H., USA, .med is an idea for a network of verified medical professionals.

A big thank you to everyone who participated by submitting an entry and to our judges, and congratulations to our winners. We look forward to sharing the winning ideas in depth — along with many of the other ideas received — in a forthcoming eBook.

Source Afilias.info

L’Icann supprime la distinction entre registry et registrar

L’Icann, l’organisation qui gère le système des noms de domaine au niveau mondial, a semé l’émoi en supprimant toutes les limites aux intégrations verticales entre les ‘registries’ et les ‘registrars’. L’industrie des noms de domaine s’en trouvera complètement chamboulée.

Suite à cette nouvelle résolution, les vendeurs commerciaux de noms de domaine, tels Go Daddy, pourront s’approvisionner auprès des grands registries comme VeriSign (.com) et Afilias (.info), et vice versa. Les nouvelles règles feront aussi en sorte que les registrars pourront se charger eux-mêmes de nouveaux suffixes internet et pourront les exploiter et les gérer. De leur côté, les registries ne devront plus passer par des intermédiaires pour proposer des noms de domaine.

Par souci de clarté, si Google veut opter pour un suffixe propre, le géant internet peut tout organiser lui-même et ne doit plus travailler avec un ou plusieurs registrars. A l’inverse, les registrars qui veulent participer à un nouveau gTLD, peuvent dorénavant aussi le faire tout simplement. L’acteur qui souhaite adopter .music et vendre lui-même aussi ce nom de domaine, n’est plus contrecarré.

“La nouvelle résolution qui vient d’être prise, aura surtout un impact sur les nouvelles extensions internet qui nous arrivent”, déclare aussi Jan Jansen, spécialiste des gTLD. “Les registrars pourront exercer une influence nettement plus grande sur les registries, parce qu’ils pourront s’approvisionner dans ces organisations et donc collaborer à l’élaboration des directives. Les implications peuvent être énormes.”

Pour EURid (.eu) et DNS.be (.be), deux ccTLD registries qui opèrent à partir de la Belgique, la résolution n’aura à première vue que peu de conséquences, même s’ils ne devront assurément plus passer par des tiers pour vendre leurs noms de domaine. “EURid et DNS.be ont une structure d’A.S.B.L., ce qui veut dire qu’on ne peut pas s’approvisionner dans ces organisations”, ajoute encore Jansen.

Au sein de l’Icann, il apparaît que l’organisation entend surtout stimuler la concurrence. “Les abus possibles pourront être mieux appréhendés et d’une manière différente qu’en imposant des limites à l’intégration verticale”, estime Peter Dengate Trush, président du conseil d’administration de l’Icann.

Source: DataNews.be

Le .info a fait des efforts

Afilias, registre du .INFO, a manifestement vécu comme un choc traumatique le fait de voir le .INFO
cité parmi les extensions « les plus dangereuses de la planète » en 2008. Depuis un an, la société ne ménage
aucun effort pour s’associer à des initiatives destinées à lutter contre le phishing ou le spamming. Des efforts
payants, à tous les sens du terme, puisque le rapport 2009 de l’APWG indique qu’au cours du second semestre
2008 le « taux de dangerosité » du .INFO aurait été le plus faible de toutes les extensions génériques.

Maintenance .MOBI

Le système d’enregistrement des noms de domaine .MOBI sera en maintenance le 29 mars 2008 de 15h à 19h.

Durant cette maintenance, voici l’état des services :

Système d’enregistrement: non disponible
Interface d’administration web: non disponible
DNS: Disponible; les noms continueront à résoudre normalement.
WHOIS: non disponible