Toute l'actualité des noms de domaine

Archives de mots clés: com

Scheduled .com/.net Production Maintenance

The .com/.net Production environment will be taken offline on Saturday, October 22, 2011 EDT (Saturday, October 22, 2011 UTC) for a scheduled maintenance.

Date: Saturday, October 22, 2011 EDT (Saturday, October 22, 2011 UTC)

Time: 2100 hrs – 2145 hrs EDT (0100 hrs – 0145 hrs UTC)

Duration: 45 Minutes

Purpose: Routine Maintenance

Environment: .com/.net Production EPP

Pagaille autour du site Borloo2012.com

Borloo2012.com, un nom de domaine bien trouvé à 8 mois de la Présidentielle. Sauf que… le site n’appartient pas à Jean-Louis Borloo, député nordiste et président du Parti radical. Il a été créé en 2010 par un jeune militant et attire désormais les convoitises.

Un jeune militant du Parti radical a créé en en 2010 un site internet « Borloo2012.com » sur lequel il rassemblait tout le contenu en ligne concernant l’engagement politique de Jean-Louis Borloo. Mais à quelques mois de la Présidentielle, le nom du site attire les convoitises. Un membre d’Oxygène, une association qui œuvre à la candidature de Jean-Louis Borloo en 2012, a pris contact avec le jeune webmaster qui s’est vu proposer 2000 euros pour rendre le nom de domaine. Après son refus, c’est une lettre d’assignation qu’il a reçue.

Un pas vers une candidature officielle

« Cette initiative ne vient pas du staff de Jean-Louis Borloo, précise l’attachée de presse du Parti Radical. Dès qu’on l’a appris, on s’est emparé du dossier ». « Jean-Louis Borloo a appelé le jeune homme, s’est excusé et les procédures ont été abandonnées. Ses frais d’avocats vont lui être remboursés », abonde Dominique Paillé, conseiller politique du Parti radical.

Désormais, le site ne contient plus qu’une page et cet avertissement : « Ce site est provisoirement fermé à la demande des Conseils de Jean-Louis Borloo à qui le nom de domaine va être cédé dans les prochains jours pour servir au mieux les intérêts de sa candidature ».

Récupérer à tout prix ce nom de domaine serait donc le signe d’une candidature officielle à la Présidentielle de Jean-Louis Borloo… Pas de doute, selon Dominique Paillé, « ce n’est qu’une question de semaines ».

source LaVoixDuNord.fr

Sony et Microsoft partagent un nom de domaine

Microsoft prend les devants en déposant deux noms de domaine impliquant son concurrent Sony.

Le meilleur fouineur du net Superannuation a twitté cette étrange information : Microsoft vient de déposer Sony-Microsoft.com et Microsoft-Sony.com. On ne sait rien sur une éventuelle collaboration entre ces deux géants, qu’elle concerne le jeu vidéo ou non, mais ce dépôt de licence ne manquera certainement pas de titiller votre curiosité.

Source: JeuxVideo.fr

« Social.com », un nom de domaine à 2,6 millions de dollars

Le nom de domaine « social.com » a été vendu aux enchères 2,6 millions de dollars, un niveau record dans le secteur. « Social.com » : ce nom de domaine Internet a coûté à son propriétaire, qui souhaite rester anonyme, 2,6 millions de dollars.

La vente aux enchères a été organisée sur Internet par la société espagnole « Moniker DomainFest Barcelona », la semaine dernière. Selon le Journal du Net, de toutes les ventes de noms de domaines dont les montants ont été rendus publics, celle de « social.com » demeure la plus importante depuis le début de l’année et représente ainsi un record.

« Organisée par les sociétés Marksmen, Moniker et SnapNames, la vente finale a été négociée de façon privée, après qu’une offre de plusieurs millions de dollars ait été formulée », précise le Journal du Net.

Source: La Tribune.fr

WIMBLEDON. Li Na vendue aux enchères ?

La côte de la tenniswoman chinoise Li Na ne cesse de grandir depuis sa victoire à Roland-Garros.

La joueuse de tennis Li Na est de plus en plus populaire. Bonne nouvelle pour un fan, Liu Tailong,  propriétaire du nom de domaine « lina.cn ». Acheté un peu plus de 2000 yuans en mai, juste avant la victoire de Li Na à Roland-Garros, le 4 juin à Paris, il espère récolter 100.000 yuans (11.000 euros) en le cédant aux enchères.

Le jeune homme espère que le nom de domaine sera acheté par une organisation souhaitant développer un site lié au tennis.

La joueuse est actuellement en lice sur le gazon de Wimbledon.

Première Chinoise et Asiatique

« Li Na est en train de progresser dans sa carrière, sa notoriété est en pleine expansion. Si ce nom n’était pas lié à Li Na, ce serait juste un nom de domaine ordinaire. Il n’attirerait pas l’attention et n’aurait pas de valeur », a-t-il indiqué au journal China Daily.

Li Na, 29 ans, a ouvert une page de l’histoire du tennis en devenant la première Chinoise et Asiatique à remporter un tournoi du Grand Chelem, sur la terre battue parisienne. Elle a battu en finale l’Italienne Francesca Schiavone, 6-4, 7-6 (7/0), tenante du titre..

Plus de deux millions d’internautes sont inscrits en tant que fans de la joueuse de tennis sur le site Sina Weibo, l’un des sites de micro-blogging les plus populaires en Chine.

Source: Le Nouvel Observateur – AFP

Apple veut iPods.com

Il a fallu neuf ans pour qu’Apple réclame le nom de domaine iPods.com, déposé le 28 avril 2002 par un petit malin qui sentait bien tout le potentiel du baladeur à molette de l’époque. Cupertino a déposé hier une réclamation en ce sens, eu égard de sa propriété de la marque « iPod » ainsi que du NDD iPod.com (mais aussi iPhone.com, iTunes.com, etc.) Nul doute qu’Apple devrait être entendue rapidement et obtiendra la paternité de cette URL. Actuellement, le site liée affiche des liens sponsorisés sans intérêt.

TechCrunch, qui rapporte cette affaire, indique qu’Apple n’a en revanche jamais formellement demandé à récupérer le NDD iPad.com, même si la firme à la pomme possède la marque « iPad » (après être passée dans les mains de Fujitsu).

Source: MacPlus.net

Nom de domaine : qui veut de DataCenter.com ?

La place de marché allemande Sedo mène les enchères de plusieurs noms de domaines génériques. Pour s’emparer de « Datacenter.com », comptez a minima 25 000 dollars…

Le second marché des noms de domaine se porte toujours aussi bien.

Récemment, la place de marché Sedo a annoncé qu’elle était en charge de mener la vente de plusieurs noms de valeur comme Jewel.com (valeur de 15 000 dollars au terme de deux offres) et Career.co.uk (valeur de 10 500 livres sterling au terme de 8 offres).

Mais le plus intéressant est peut-être…Datacenter.com.

Un nom de domaine générique qui a déjà reçu 10 offres et son prix d’acquisition a d’ores et déjà atteint 25 000 dollars.

Et ce, à un peu moins de quatre jours de la fin des enchères.

Autre nom de domaine générique à vendre : « Datacenter.us » dont le prix minimal de vente est de 10 000 dollars.

Selon la page de l’annonce, aucun acheteur ne s’est encore manifesté.

Mais il faut savoir que les transactions qui s’effectuent sur le second marché du nommage Internet restent parfois confidentielles.

On se souvient de prix de noms de domaine encore plus attractifs ayant atteint des sommets comme Sex.com (repris par Clover Holdings pour 13 millions de dollars)

En 2010, une information de ITespresso.fr indiquait que le nom de domaine « Be.com » avait été racheté plusieurs millions de dollars par le groupe Lagardère pour le compte de l’un de ses nouveaux magazines féminins.

A l’époque, ce dernier n’avait pas souhaité s’exprimer sur le sujet…

Source: IT Espresso

KAX Media est l’heureux nouveau propriétaire de Gambling.com

Charles Gillespie, Directeur général de KAX Media, opérateur de WSN.com, un site de paris sportifs a annoncé que la société avait acheter le nom de domaine Gambling.com, pour lequel elle a versé 2.5 millions de dollars.

« Je peux confirmer que KAX Media est l’acheteur de Gambling.com. Nous cherchions depuis quelques temps à acquérir un nom dans ce secteur mais n’avions rien trouvé d’attractif. Nous avions arrêté de chercher lorsque ce nom est arrivé sur le marché. Il remplit toutes nos aspirations » a-t-il précisé.

KAX Media espère pouvoir rentabiliser ce nom avec plus de chance que Media Corp qui l’avait acheté en 2005 avant la loi d’interdiction des jeux d’argent en ligne aux Etats-Unis et des pénalités par Google qui avait fortement affecté le trafic et les revenus publicitaires du site.

Le but de KAX Media avec Gambling.com est de rester concentrer dans le secteur du casino et le marché anglais pour le court terme. « Puis à moyen terme, nous l’exporterons vers d’autres marchés anglophones et nous croisons les doigts pour qu’une forme de régulation apparaisse sur le marché américain » ajoute avec espoir Charles Gillespie.

Souhaitons à ce nom tant convoité beaucoup de succès.

Source:  Machine-A-Sous.com