Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: nom

Internet est-il réellement une industrie ?

Si Internet a depuis quelques années tous les éléments qui peuvent le faire apparaître comme une industrie, entendez par là, un secteur où l’économie peut se développer de façon significative, dans les faits on est encore loin de cela.

Dans l’économie physique, un chef d’entreprise peut avoir une boutique, une usine, des employés, etc. Tout cela a été créé et développer au fil des années. Et tout cela peut disparaître aussi rapidement. Une rumeur sur la qualité des produits, l’incendie d’une usine, etc… mais tout cela n’est rien comparé à l’économie numérique.

Ainsi il a suffi récemment à un hacker de détourner à son profit un nom de domaine (www.webrankinfo.com) via une faille informatique du serveur de messagerie GMAIL pour se voir propriétaire d’une… énorme boutique sur les Champs Elysées. On peut en effet rapprocher un site Internet, en fonction de son audience, à une boutique et à un fond de commerce. Dans la réalité, on peut toujours voir sa boutique bruler, mais on ne peut pas se voir déposséder de sa boutique du jour au lendemain et voir ce voleur continuer à profiter des bénéfices de ce vol. Et c’est pourtant le cas actuellement sur le site cité plus haut, le hacker se fait rémunérer via des liens sponsorisés. Vraisemblablement il existe des solutions pour Olivier Duffez de récupérer son nom de domaine, symbole d’un des plus gros sites sur le référencement de France.

L’économie numérique a donc des risques supérieures à l’économie plus traditionnelle. Que se passerait-il sur les marchés boursiers si une société cotée spécialisée dans Internet voyait son nom de domaine disparaître du jour au lendemain ? Perte d’image de marque, de trafic, de référencement et sans nul doute à plus ou moins long terme et en fonction de la répartition de l’activité de la société, disparition de l’entreprise.

Il existe bien sur des moyens de s’en protéger… partiellement… jusqu’à la prochaine faille détectée. C’est un élément rare mais un élément à prendre en compte lors de toute investissement dans une dotcom.

Source : FinStreet.com

Costa-Rica – Ouverture des enregistrements directement en “.crâ€?

Depuis le 3 mars 2008, il est possible d’enregistrer des noms de domaine directement sous la racine du Costa Rica.

Une période de 90 jours mise en place par le registre NIC.CR permet aux titulaires de noms de domaine déjà enregistrés dans les sous-extensions (.co.cr…) de déposer en priorité.

A compter du mois de juin, les enregistrements seront accessibles à tous, étant donné que l’extension costaricaine n’est soumise à aucune restriction règlementaire.

Avis aux titulaires de marques exploitées au Costa Rica: la consolidation de votre portefeuille de noms de domaine est nécessaire pour prévenir le cybersquatting !

Auteur : Alexandre Nappey

source VoxPI

Music.mobi Lawsuit Settled: Music.us gets the domain for 6 figure amount

The $611k runner up for Music.mobi — C. Roussos from Cyprus and owner of several music.* domains — has settled the Music.mobi case with Sedo and dotMobi. As you may all well know he took both the mTLD and Sedo to court and served them with an injunction and a lawsuit. During the last 4-5 weeks his lawyers have been in negotiations with the dotMobi mTLD in light of their final resolution proposal which required him to pay $616,000 for the name.

Source dotMobiz

Traffic Auction Results 2008 (Porn.mobi, Vegas.mobi, Tickets.mobi, e.a.)

Making comparisons to past results and using the data we gathered, the results of this auction aren’t very impressive. Total sales volume from this auction appears to be $4.2 million. 82 domains sold out of the roughly 230 names at the live event. The .mobi’s:

* dui.mobi $ 7,000
* vegas.mobi $ 20,000
* score.mobi $ 7,000
* tickets.mobi $ 60,000
* doctor.mobi $ 10,000
* banks.mobi $ 12,000
* property.mobi $ 26,000
* porn.mobi $ 110,000
* naked.mobi $ 10,500
* lottery.mobi $ 9,750
* hollywood.mobi $ 16,000
* shows.mobi $ 20,000
* broadway.mobi $ 17,000

Top 3 domains by price were : skiresorts.com at $850,000 , meds.com at $470,000 and dvds.com at $300,000. Nine names broke the six figure mark but no names were sold for seven figures.

Source dotMobiz

Maintenance .MOBI

Le système d’enregistrement des noms de domaine .MOBI sera en maintenance le 29 mars 2008 de 15h à 19h.

Durant cette maintenance, voici l’état des services :

Système d’enregistrement: non disponible
Interface d’administration web: non disponible
DNS: Disponible; les noms continueront à résoudre normalement.
WHOIS: non disponible

Maintenance ccTLDs Afilias

Le système d’enregistrement des ccTLDs Afilias sera en maintenance le 29 mars 2008 de 15h à 19h.

Durant cette maintenance, voici l’état des services :

Système d’enregistrement: non disponible
Interface d’administration web: non disponible
DNS: Disponible; les noms continueront à résoudre normalement.
WHOIS: non disponible

Nicolas Sarkozy : le nom de domaine déjà en vente sur eBay

Le buzz créé par la réponse franche du président de la République, lors d’un accrochage avec un visiteur du Salon de l’Agriculture, va peut-être profiter à un vendeur sur eBay et à une association caritative.

Nous en parlions lors d’une précédente actualité. Le 23 février, au Salon International de l’Agriculture de Paris, alors qu’il traversait la foule entouré de ses gardes du corps en serrant des mains ici et là, Nicolas Sarkozy a eu un petit accrochage avec un visiteur. Se voyant refuser une poignée de main par le visiteur, il avait fini par lui dire  » Casse-toi ! Pauvre con « . Ces quelques secondes de dialogue franc ne sont pas passées inaperçues avec 3 millions d’internautes qui ont vu l’extrait vidéo sur le site Internet du journal Le Parisien.

Profitant du buzz qui sévit en ce moment sur la toile ( on retrouve aussi la vidéo sur les plates-formes vidéo Dailymotion et YouTube ), un internaute vient de mettre en vente le nom de domaine www.casse-toi-pauvre-con.com sur le site d’enchères en ligne eBay. Selon le vendeur, le potentiel d’audience de ce nom de domaine n’est pas négligeable sachant que des millions de personnes ont entendu cette phrase.

La mise de départ est fixée à 1 euro et la vente se poursuivra jusqu’au 3 mars prochain à 22h36. 10% de l’argent de la vente seront reversés à une association caritative choisie par l’acheteur.

Source Generation-NT

.Travel sold

The owners of the .travel gTLD, The Globe, announced they will sell the Tralliance registry to The Registry Management Company LLC, a privately held entity controlled by Michael S. Egan, theglobe.com’s Chairman, CEO and controlling investor.

However Edward Hasbrouck has been digging around, and reports on his blog on the impending sale and says the pending sale raises “renewed questions about Tralliance’s compliance with its contractual commitments to ICANN as well as about the lack of transparency of ICANN’s decision making and ICANN’s compliance with its own bylaws.â€?

Hasbrouck goes on to note “ICANN delegated .travel to Tralliance only on condition that the TTPC would have actual authority over .travel policies. If it’s been reduced to a purely advisory role, that’s a violation of the agreement between Tralliance and ICANN.

“The sale of the .travel registry business may also be a violation of the contract by which ICANN delegated .travel to Tralliance.�

However Bret Fausett does not agree, saying he does not “think this poses any overarching ICANN policy issues — you can sell a company and keep its current bundle of contractual relationships intact — but I do wonder about the business decision.�

Bret is also intrigued as to why the business is not a good one. He cannot understand why they do not make money with 28,529 names under management, with 26 different registrars that they resell for about $99 Bret notes from the the October 2007 Registry Report to ICANN.

Source DomainNews

« Cassetoipauvrecon », un nom de domaine très prisé sur internet

PARIS (Reuters) – L’insulte lancée samedi par Nicolas Sarkozy à un visiteur du Salon de l’agriculture a franchi une nouvelle étape dans l’engouement des internautes qui ont réservé en série des noms de domaine « cassetoipauvrecon ».

Les adresses en .com, .net, .org et .fr ont été réservées dimanche et lundi par des internautes, après l’altercation lors de laquelle le président de la République a lâché « Casse-toi alors! Pauvre con » à l’intention d’un homme qui lui disait « Touche-moi pas ! Tu me salis ».

« On s’amusait hier avec ça », a expliqué à Reuters le journaliste de télévision John Paul Lepers, qui a réservé un des noms de domaine. « On va peut-être faire un site là-dessus. »

Un autre site, www.cassetoipauvrecon.com, affiche de son côté un appel aux enchères pour racheter « LE nom de domaine qui déchire le quinquennat ».

auteur : Jean-Baptiste Vey
Source LaTribune