Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Internet est-il réellement une industrie ?

Si Internet a depuis quelques années tous les éléments qui peuvent le faire apparaître comme une industrie, entendez par là, un secteur où l’économie peut se développer de façon significative, dans les faits on est encore loin de cela.

Dans l’économie physique, un chef d’entreprise peut avoir une boutique, une usine, des employés, etc. Tout cela a été créé et développer au fil des années. Et tout cela peut disparaître aussi rapidement. Une rumeur sur la qualité des produits, l’incendie d’une usine, etc… mais tout cela n’est rien comparé à l’économie numérique.

Ainsi il a suffi récemment à un hacker de détourner à son profit un nom de domaine (www.webrankinfo.com) via une faille informatique du serveur de messagerie GMAIL pour se voir propriétaire d’une… énorme boutique sur les Champs Elysées. On peut en effet rapprocher un site Internet, en fonction de son audience, à une boutique et à un fond de commerce. Dans la réalité, on peut toujours voir sa boutique bruler, mais on ne peut pas se voir déposséder de sa boutique du jour au lendemain et voir ce voleur continuer à profiter des bénéfices de ce vol. Et c’est pourtant le cas actuellement sur le site cité plus haut, le hacker se fait rémunérer via des liens sponsorisés. Vraisemblablement il existe des solutions pour Olivier Duffez de récupérer son nom de domaine, symbole d’un des plus gros sites sur le référencement de France.

L’économie numérique a donc des risques supérieures à l’économie plus traditionnelle. Que se passerait-il sur les marchés boursiers si une société cotée spécialisée dans Internet voyait son nom de domaine disparaître du jour au lendemain ? Perte d’image de marque, de trafic, de référencement et sans nul doute à plus ou moins long terme et en fonction de la répartition de l’activité de la société, disparition de l’entreprise.

Il existe bien sur des moyens de s’en protéger… partiellement… jusqu’à la prochaine faille détectée. C’est un élément rare mais un élément à prendre en compte lors de toute investissement dans une dotcom.

Source : FinStreet.com