Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

marketing

Présidentielles : quand les noms de domaine font campagne

Le Forum des droits sur l’internet avait mis sur pied en 2006, un Observatoire de la web campagne présidentielle. Sa mission ? Suivre les usages du web politique sur la période 2007-2008, une période charnière compte tenu du rendez-vous politique.
Premiers travaux ? Un sujet épineux, celui de la réservation et de l’utilisation abusives de noms de domaine, autour des dénominations utilisées par les candidats à l’élection présidentielle. Le phénomène, presque amusant au premier abord, se rencontre à chaque campagne.

Lire la suite sur PCInpact

Le .EU : une réussite au Royaume-Uni malgré les confusions sur sa signification

Le compte-rendu de ce sondage tend à prouver l’efficacité du .EU pour les petites entreprises qui l’utilise.
Cependant seule la moitié des PME britanniques en comprennent sa signification.

Sur la totalité des entreprises qui utilisent un domaine .eu, deux-tiers vante son efficacité et la moitié que le domaine .eu a bénéficié à la hausse d’image de leur société. Cependant un autre sondage montre qu’environ la moitié des PME sont perplexes quant à la représentation des noms de domaine .eu.

Cette étude comprend les réponses de plus de 2.600 PME européennes à travers le R-U, la France et l’Allemagne.

Source : http://uk.webhostdir.com/news/articles/shownews.asp?id=19211

Verisign :”hausse du prix de vente des .com et .net cette année !”

VeriSign a confirmé, de façon quasi-certaine, une augmentation des tarifs annuels sur l’enregistrement des noms de domaine .com et .net durant cette année, et très probablement dès sa première moitié, selon Stratton Sclavos, président de VeriSign. Le dernier accord entre ICANN et VeriSign permet à VeriSign d’augmenter les prix des .com et des .net entre, respectivement, 7% et 10% par an.

Source : http://cbronline.com/article_news.asp?guid=FD0253D5-536B-4268-95A5-359B4EC8E9B2

Realestate.net vendu pour 300.000$ !

Real Estate.NET Holdings Pty Ltd, une nouvelle compagnie créée par l’équipe qui gère les noms de domaine Rooms.NET et Local.NET, a annoncé qu’elle a officiellement acquis le nom de domaine Realestate.NET.

La société prévoit de développer ses parts du marché et de développer RealEstate.NET, vers un réseau mondial de solutions pour les agents immobiliers, se focalisant pour commencer sur les Etats-Unis.

‘ Nous pensons que les agents immobiliers et les consommateurs ont besoin d’accéder à une plus grande variété de services sur l’Internet, sans se soucier des adhésions comme membre à plusieurs sites Web pour atteindre ce but et nous croyons vraiment pouvoir satisfaire ces besoins avec une seule marque – RealEstate.NET, ‘ a dit Mason Fok, Président de la Real Estate.NET Holdings.

Le lancement du site Web RealEstate.NET est officiellement prévu pour février. Les agents immobiliers devenant membre de ce site pourront utiliser des adresses email du type « @realestate.net », leur fournissant dès lors prestige et crédibilité.

Commentaires du Daily Domainer :

Une vente merveilleuse et certainement autant pour l’acheteur que pour le vendeur. Car le choix de .com devenant plus restreint, les sociétés se tournent de plus en plus vers d’autres extensions. On peut ainsi se demander à combien le nom de domaine realestate.com serait parti !

Source : Daily Domainer – 1er février 2007

La chanteuse chinoise Wei Wei sur .mobi !

La chanteuse chinoise Wei Wei, vendant des millions d’albums, proposera au téléchargement son nouvel album sur un site Internet .mobi. La diffusion de « Wei Wei 20X20 Celebration Collection » se fera exclusivement via ce site .mobi et en priorité par rapport aux plateformes de musique en ligne et aux magasins de vente de CD.

Les visiteurs du site pourront également télécharger des sonneries de téléphone, des vidéos, des fonds d’écran, des images et pourront ausi se joindre à sa communauté.Les sites employant un domaine de .mobi – comme weiwei.mobi – doivent être correctement formaté pour le téléphone portable, avec des graphismes et fonctionnalités peu gourmands.

La Madonna de Chine, Wei Wei, vivant en Suède, a vendu 200 millions d’albums dans le monde entier. Elle a dit : ‘ [Les téléphones portables] me permettre d’atteindre mes fans plus anciens, aussi bien que la génération des plus jeunes qui utilisent des téléphones portables beaucoup plus que les PC pour accéder à l’Internet. Je suis également heureuse que ces téléchargements directs aux consommateurs aident à empêcher la diffusion d’albums produits illégalement – un problème important dans mon pays d’origine. ‘

Wei Wei fera une apparition spéciale sur le stand dotMobi pendant le 3GSM World Congress à Barcelone plus tard dans le courant du mois.

En attendant le dotMobi, le registre officiel du .mobi, vient de nommer James Pearce en tant que VP Technologie.

Source : Mobile Entertainment – 17:00, 30 jan. par Stuart O’ Brien

Telnic s’associe à NeuStar pour lancer la nouvelle extension .TEL

Telnic Limited, l’opérateur du .Tel (TLD), basé au Royaume-Uni, a annoncé le 29 janvier qu’il a choisi NeuStar, Inc., pour s’occuper des systèmes d’enregistrement de noms de domaine et de résolution DNS pour le .TEL.

Le .TEL utilise une technologie novatrice pour permettre à des entreprises et à des individus d’éditer et contrôler sans risque leur information de contact en temps réel directement dans le Domain Name System (DNS).
N’importe qui pourra employer un nom de domaine .TEL (du type JohnSmith.tel ou CompanyName.tel) pour initier des communications utilisant la téléphonie, la voix sur IP (VoIP), la transmission de messages instantanée, l’email, le SMS et d’autres nouvelles formes de communication d’Internet. Le domaine .TEL intégrera des moyens de communication traditionnels avec des technologies naissantes, en faisant un outil essentiel pour des entreprises et des individus à travers le monde.

‘ Nous avons choisi NeuStar en raison de sa réputation d’excellence opérationnelle, de son extension globale et de son expertise dans la convergence de l’Internet et des technologies de téléphonie, ‘ commente Khashayar Mahdavi, président du Telnic. ‘ NeuStar a un arrangement profond – et une large expérience – des services de noms de domaine, et la compagnie s’est avérée être éminemment capable d’assumer les très gros volumes de transactions attendus pour la sortie du .TEL. ‘

‘ NeuStar est excité de travailler avec le Telnic pour lancer le nouveau domaine .TEL, ‘ dit Mark Foster, CTO de NeuStar. ‘ Nous croyons que le .TEL peremttra de nouveaux services comme la VoIP pour les individus et les entreprises qui ont besoin en temps réel de contrôler comment ils peuvent être atteints. ‘

Telnic limited

Fondé en 1998, Telnic limited est une compagnie basée au Royaume-Uni qui développe et fournit la technologie et les solutions de découpage-bord pour l’industrie naissante de communications d’Internet.
Pour plus d’information concernant le Telnic ou le domaine.TEL, visitez http://www.telnic.org/.

NeuStar
NeuStar est un fournisseur des services de clearinghouse et d’annuaire de communication à l’industrie globale sur Internet.
Pour plus d’information concernant NeuStar, visitez http://www.neustar.biz/.

Source : 29 jan. – PRNewswire

Les noms de domaine .CO.JP dépassent les 300.000 enregistrements (18 janvier 2007)

JPRS a annoncé le 17 janvier 2007 que le nombre cumulé de noms de domaine .CO.JP créés (par exemple, EXAMPLE.CO.JP) a dépassé les 300.000, allant jusqu’à 300.899, au 1er janvier 2007.

Le nombre total d’enregistrement de nom de domaine .JP, .CO.JP inclus, est de 882.325 à la même date, indiquant que 34% des noms de domaine .JP sont des noms de CO.JP. Des noms de domaine de CO.JP sont employés par les compagnies japonaises telles que la société (kabushiki-gaisha). Les organismes éligibles sont les compagnies japonaises incorporées sous la Loi Company Act du 1er mai 2006.

En décembre 2006, approximativement 80% de registrants de noms de domaine .CO.JP sont des sociétés, et le reste sont des sociétés à responsabilité limitée privées (yugen-gaisha) et des sociétés en commandite (goshi-gaisha). D’après la préfecture, 33% de registrants sont situés à Tokyo, suivi de 10% à Osaka, indiquant une certaine concentration dans les villes principales. 97% des compagnies figurant dans la première section des bourses des valeurs au Japon ont créé des noms de domaine .CO.JP en janvier 2007 (source : JPRS).

JPRS continuera ses efforts pour augmenter l’identification aux noms de domaine .CO.JP et sa rentabilité, et encourage beaucoup plus de compagnies japonaises à employer des noms de domaine de .CO.JP.

Le Top 20 des “pires” noms de domaine

Voici la liste des 20 noms de domaine les plus bizarrement choisis.

  1. The Royal Tit-Watching (Ornithological) Society Of Britain utilise le nom de domaine :
    www.Nice-Tits.org
    tit-watching
  2. Le fabricant de thermomètres et de baromètres Dickson n’a pas dû y réfléchir à deux fois avant de choisir :
    www.DicksOnWeb.com
  3. Une société de location de vacances espagnole s’appelle Choose Spain. Espérons que les vacances ne seront pas une expérience douloureuse : www.ChoosesPain.com
    choose-spain
  4. Une société commercialisant des logiciels de DAO et des CD de fomation avait été appelée ViaGrafix – de manière tout à fait innocente jusqu’à ce qu’une pillule bleue vienne frappé le marché. La compagnie s’appelle désormais Learn2 !
    www.ViagraFix.com
    viagrafix
  5. TeachersTalk: Une communauté de professeurs et d’étudiants pour discuter sur tous les domaines de l’enseignement. Même sur comment égrapper des professeurs ?
    www.TeacherStalk.com
    teacherstalk
  6. Le journal local de la petite ville de Winter s’appelle le Winters Express et peut être consulté en ligne sur le site :
    www.WinterSexPress.com
    wintersexpress
  7. Un concurrent eBay avait choisi le nom Auctions Hit pour son site d’enchères …
    www.AuctionShit.com
  8. mammothSi vous fournissez un service de montage/démantelement d’échafaudage, peut-être ne devriez-vous pas avoir un gigantesque mammouth comme mascotte et appeler votre société Mammoth Erection :
    www.MammothErection.com
  9. Les choses à faire ou à voir le long du New York State’s Canals :
    www.NYCAnal.com
  10. En Nouvelle-Zélande, le ‘ comme vue à la TV ‘ s’appelle ‘ But That’s Not All‘. Mais vendent-ils des chapeaux pour fesses ou pas ?
    www.ButtHatsNotAll.co.nz
  11. Les enfants pourraient être mignons dans leurs vêtements, mais méfiez-vous des apparences :
    www.ChildrenSwear.co.uk
    childrenswear
  12. Les locations de vacances IHA Vegas pourraient avoir une drôle d’odeur depuis le lancement de :
    www.IHaveGas.com
  13. Un Macintosh d’Apple rend-il plus masculin ? Pour en savoir plus lisez le magazine macHome:
    www.MachoMe.com
    machome
  14. Odds Extractor – Fournisseur de jeu en ligne recherchant des machines exotiques ou nouvelles
    www.OddSexTractor.com

  15. Vous êtes déjà connu sous la marque Big Al ? Pourquoi ne pas appeler votre boutique de matériel de pêche online Big Al’s Online?
    www.BiGalsOnline.com
    bigalsonline
  16. SCA Tissue – Ce fournisseur de produits, non-domestiques, pour tissu se pose de terribles questions au sujet de son nom :
    www.ScatIssue.com
    scatissue
  17. Même si votre société s’appelle Cumbria Storage Systems, ne pensez même pas appeler votre site Web :
    www.CumStore.co.uk
    cumbria
  18. Alter Scrap Processing, filiale de The Alter Companies, utilise le nom de domaine :
    www.AltersCrap.com

  19. Quelqu’un sait-il si l’ISP australien WebOne ne cumulerait pas deux fonctions ?
    www.WeBone.com
    webone
  20. Ne pas commencer de business dans les îles Cook . Etant donné que leur TLD est .ck et qu’ils utilisent le .co pour les domaines commerciaux, vous finissez par avoir :
    www.budget.Co.ck

Sources: Domain Rookie, Grupthink, MetaFilter and NamePros.

Noms de domaine : le ‘.xxx’ revient sur la table

Verrons-nous finalement un jour des noms de domaine terminés en ‘ .xxx ‘ ?

Evincée des débats en mai 2006, l’extension destinée aux sites pornographiques pourrait prochainement revenir animer les débats de l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). L’organisme chargé de la régulation des noms de domaine au niveau mondial vient en effet de publier une nouvelle version du contrat potentiellement destiné à réguler le .xxx. Ouverte aux commentaires jusqu’au 5 février, cette nouvelle version sera ensuite discutée en interne au sein de l’Icann, qui décidera s’il convient ou non de mettre en place cette nouvelle extension, ou TLD (Top-Level Domain).