Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: sunrise

Trademark holders have a month to get .kiwi domain names

Trademark holders have a month to get first dibs on .kiwi domain names

•          After more than a two year wait an exclusive registration period for trademark holders begins
•          New Zealand Rugby League confirms their trademark .kiwi domain registration

20 February 2014 – After more than two years of planning, Dot Kiwi Ltd. (Dot Kiwi) has opened up its exclusive registration period for trademark holders, known as the Sunrise period, today.

Trademark holders have until March 17 to secure their trademark as a .kiwi domain name. Following this date Dot Kiwi will review the applications, and for domain names with only one valid applicant Dot Kiwi will immediately register the domain name. If there are multiple trademark holding applicants for the same domain name, all parties will be invited to bid for the domain name.

.kiwi is one of the hundreds of new domain names, known as generic top level domain names (gTLDs), launching online. In mid-March .kiwi will become one of the first in the world to officially launch to the public, meaning all New Zealanders will be able to register .kiwi domain names and immediately activate them.

Tim Johnson, CEO of Dot Kiwi, says individuals and businesses are getting excited to activate .kiwi domain names in the coming months and the Sunrise period is designed specifically to protect the rights of trademark holders.

“We know New Zealand businesses around the globe have been waiting to purchase .kiwi domain names, which means in some instances more than one trademark holder might exist for a certain name. The Sunrise period gives everyone a level playing field to make sure they can get the domain names they want,” says Johnson.

To qualify for the Sunrise period, companies need to register their trademark with the Trademark Clearinghouse (TMCH), an international entity created by the Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) to protect the rights of trademark holders during and after the launch of new domain names such as .kiwi.

One organisation registering a .kiwi domain name during Sunrise is the New Zealand Rugby League (NZRL). The NZRL have been proactive about registering their trademark with the TMCH, leaving them free to register a .kiwi domain name during Sunrise.

Sarah Lewis, General Manager – Commercial of the New Zealand Rugby League, says “A .kiwi domain names is a great fit for our organisation. It helps us express who we are as an organisation and it connects to our national identity. It says much more about our organisation than our existing domain names.

“We’re in the process of developing our strategy for how we’re going to make the most out of the .kiwi domain name, but the first step for us was taking advantage of the Sunrise period,” says Lewis.

Robert Rolls, Commercial and Finance Director of Digiweb, welcomes the introduction of further choice for businesses and consumers in New Zealand and globally with the launch of this exciting new domain name.

“The Sunrise period is a critical phase for trademark owners to head off any potential cybersquatting risk when .kiwi domains become more widely available during the General Availability phase,” says Rolls.

Source: scoop.co.nz

WEDDING TLD, annonce l’arrivée du .MENU

L’ouverture de cette extension va s’effectuer selon le calendrier suivant :

1- SUNRISE : du 7 décembre 2013 au 5 février 2014 :
La phase de Sunrise est destinée aux titulaires de marques pour protéger leurs droits sous cette extension.

2- LANDRUSH : du 10 février 2014 au 12 mars 2014

3- OUVERTURE GLOBALE : à compter du 17 mars 2014
Sur le principe du « premier arrivé, premier servi »

DONUTS, les prochains TLDs

Les premières Sunrise concernent les TLDs suivants :

.diamonds
.enterprises
.tips
.voyage

L’ouverture de ces extensions va s’effectuer selon le calendrier suivant :

1- SUNRISE : du 17 décembre 2013 au 14 février 2014
La phase de Sunrise est destinée aux titulaires de marques pour protéger leurs droits sous ces extensions.

2- LANDRUSH : à compter du du 19 février 2014 pour une durée de 7 jours

3- OUVERTURE GLOBALE : à compter du 26 février 2014
Sur le principe du « premier arrivé, premier servi »

Il est possible que certains noms de domaine premium fassent l’objet d’une tarification spécifique.

La période de Claims de la TMCH modifiée

Nous connaissons tous désormais les trois intérêts principaux de la TMCH :

  • Bénéficier de la période de « Sunrise », permettant aux titulaires de marques d’enregistrer des noms de domaine en priorité dès la sortie des nouvelles extensions ;
  • L’URS, procédure simplifiée de résolution de litige permettant de suspendre l’utilisation d’un nom de domaine par un tiers de mauvaise foi ;
  • La période de Claims, période jusqu’à présent de 90 jours pendant laquelle les titulaires de marques sont avertis des dépôts de noms de domaine faits par les tiers ;

Nombre d’acteurs concernés ont vu ici une limite considérable et c’est pourquoi l’ICANN a décidé d’étendre cette période de Claims. En effet, la période de Claims va être étendue pour une durée indéfinie, et ce, gratuitement. Ainsi, sans compter de frais supplémentaires au coût d’inscription de la marque dans la TMCH et des frais de gestion, l’alerte envoyée au titulaire de marque ne sera plus limitée à 90 jours.

Le Mali offre gratuitement ses noms de domaine .ML

Le Mali devient le premier pays africain à annoncer l’offre gratuite de ses domaines. Aujourd’hui, le registre Dot ML a publié le calendrier de lancement de l’espace de domaines de premier niveau (DPN) .ML. Dot ML – le nom de domaine du Mali – sera géré par l’Agence des Technologies de l’Information et de la Communication (AGETIC) sous forme de DPN générique, non restreint, propre et mondial, centré sur les personnes et les entreprises au Mali et à l’étranger.

Des noms de domaine gratuits seront proposés à tous les internautes au Mali et dans d’autres pays à partir du 15 juillet. Cette disponibilité générale sera précédée par des périodes Sunrise et Landrush, pour protéger les détenteurs de marques commerciales dans le monde entier. Aucune restriction ne sera imposée aux enregistrements de domaines gratuits et tout le monde peut revendiquer son propre domaine .ML. Les domaines .ML gratuits fonctionnent exactement de la même manière que les autres extensions et peuvent être renouvelés gratuitement à chaque période d’enregistrement.

« Offrir des noms de domaine gratuits à notre propre communauté et aux internautes du monde entier est une occasion unique pour nous », a déclaré Hawa Diakité, Chef Service Gestion du .ml d’AGETIC. « En raison des événements dans le nord du Mali, nous traversons une période très difficile ces derniers temps. Nous pensons que la mise à disposition de noms de domaine gratuits à notre population internaute va améliorer considérablement l’utilisation et la connaissance de l’industrie informatique dans notre pays ».

Le registre .ML sera opéré par Freedom Registry. Freedom Registry possède l’expertise et les connaissances pour gérer un vaste registre national car il est déjà l’opérateur des extensions en .TK. Dot TK est le plus grand registre national sur Internet, avec plus de 16 millions de noms de domaine actifs. Le nuage AnyCast de Freedom Registry, doté de serveurs dans 15 pays, assure la disponibilité permanente de tous les domaines.

Le calendrier de lancement de .ML a été dévoilé à la réunion de l’ICANN, qui s’est tenue à Beijing, en Chine. Il prévoit des phases Sunrise, Landrush et de disponibilité générale. La période Sunrise débutera le 1er mai 2013 et durera un mois, jusqu’au 31 mai. La phase Landrush commencera le lendemain et prendra fin le 14 juillet. La disponibilité générale sera inaugurée le 15 juillet lors de la réunion de l’ICANN, à Durban, en Afrique du Sud.

« Nous sommes fiers d’être le premier pays africain à proposer des noms de domaine gratuits », a déclaré Moussa Dolo, directeur général de l’AGETIC. « En offrant des noms de domaines gratuits aux internautes du monde entier, nous allons remettre le Mali sur le devant de la scène. Nous souhaitons montrer au reste du monde les possibilités fantastiques qu’offre notre pays ».

Au cours des phases Sunrise et Landrush, des centaines de noms de domaine génériques et premium seront libérés. Les personnes qui désirent développer et utiliser des domaines .ML sont invitées à contacter le registre pour étudier les possibilités de partenariat stratégique.

La disponibilité générale commencera le 15 juillet, date à laquelle les noms de domaine seront disponibles dans l’ordre des demandes. Les revendeurs n’auront pas à effectuer d’intégration technique pour les phases Sunrise et Landrush et pourront simplement se connecter au registre par API ou EPP avant la disponibilité générale. Toutes les phases du lancement ML sont ouvertes aux hébergeurs, offices d’enregistrement et organismes de protection des marques. Des détails complémentaires sur le calendrier de lancement, des réponses aux questions les plus fréquentes et le processus d’enregistrement des revendeurs sont disponibles sur le site www.dot.ml.

À propos de Dot ML

Dot ML est une initiative de l’Agence des Technologies de l’Information et de la Communication (AGETIC) de Bamako, au Mali. Soutenue par les membres de la communauté Internet locale, la mission de l’AGETIC est de développer et de promouvoir l’utilisation des noms de domaine et d’Internet au Mali. L’AGETIC utilise l’infrastructure et l’expertise de Freedom Registry pour gérer le domaine ML de manière stable et automatisée. Grâce à son équipe expérimentée, des réseaux fédérateurs multi-redondants et des serveurs racines DNS aux quatre coins du monde, Dot ML peut gérer des millions d’enregistrements et est entièrement sécurisé.

À propos de Freedom Registry

Freedom Registry est un opérateur de registre pour les DPN. Ce qui nous différencie des autres opérateurs de registre est que notre modèle économique est fondé sur la gratuité des noms de domaine. Tout comme les services de messagerie sont proposés gratuitement de nos jours (Gmail et Hotmail, par exemple), nous estimons que la meilleure manière d’attirer des registrants à un DPN est de leur offrir des noms de domaine gratuits. Chez Freedom Registry, nous savons que la gratuité des noms de domaine est une affaire de bon sens. Notre filiale, Dot TK, est l’opérateur du registre du DPN national pour les îles Tokelau depuis 2001. À ce jour, Dot TK est le seul registre de DPN à offrir des noms de domaine gratuits. De ce fait, les îles Tokelau (.tk) sont désormais le plus grand registre de domaine national de premier niveau au monde, avec un nombre d’enregistrements de noms de domaine actifs supérieur à la Russie et à la Chine combinées. En raison de cette croissance spectaculaire, Freedom Registry recherche activement à élargir son espace de noms pour soutenir ses objectifs commerciaux futurs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Source: bfmtv.com

Sex.eu actif au bout de cinq ans

Au terme d’un combat juridique de 5 ans, EURid, le gestionnaire du domaine de top level européen .eu, attribue quand même le nom de domaine sex.eu. Si rien n’a filtré à propos de qui se cache là derrière, il se pourrait qu’il s’agisse du premier demandeur de la période Sunrise.

Lors de la période Sunrise (entre le 7 décembre 2005 et le 6 avril 2006), les pouvoirs publics, titulaires de marques et particuliers qui bénéficiaient d’une forme de protection légale, étaient prioritaires pour l’enregistrement d’un nom de domaine .eu. Comme l’on pouvait s’y attendre, ce fut sex.eu qui fut l’objet du plus grand nombre de demandes, 280 pour être précis.

Depuis lors, plusieurs procès ont eu lieu, selon le registry européen EURid, en vue de déterminer qui allait devenir le propriétaire légitime du nom de domaine à connotation pornographique. Au bout de cinq ans, l’on voit le bout du tunnel, et maintenant qu’un jugement a été rendu par la cour d’appel de Bruxelles, sex.eu est enfin activé.

EURid insiste cependant sur le fait qu’il ne faut pas tirer de conclusions hâtives. D’une enquête propre, il ressort en effet que seul 0,4 pour cent de tous les sites web possèdent un caractère pornographique sur l’internet. “Ce résultat contredit l’idée que l’internet déborde de sites de ce genre”, apprend-on.

Europe de l’Est

Entre-temps, le nombre de noms de domaine .eu est en train de croître. Actuellement, 3,4 millions de noms ont été enregistrés, ce qui permet au domaine de top level européen d’occuper une jolie neuvième place dans le top 10 mondial des ‘principaux’ domaines de top level. Ces derniers temps, l’on assiste à une forte progression surtout dans des pays est-européens comme la Bulgarie et la Lituanie.

Auteur : Frederik Tibau
Source Datanews.be