Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: cctld

Maintenance ccTLD

Le système d’enregistrement des ccTLD Affilias sera en maintenance le 25/10/08 de 15h à 19h.

Durant cette maintenance voici l’état des services :

SRS: Non disponible
Interface d’administration web : Non disponible
DNS: disponible; les noms continueront à résoudre normalement
WHOIS: Non disponible

Voici les changements réalisés durant cette maintenance :
1) Ajout de 2 nouveaux codes pays : BL – Saint Barthelemy et MF – Saint Martin
2) Les notifications bas niveau qui fonctionnent actuellement sur le format de 12h, passera au format 24h.

Pourquoi l’extension de domaine «.sn» est-elle si chère ?

« Alors que le moment est opportun à la vulgarisation des TIC dans les pays africains, l’extension «.sn» est cédée annuellement à un prix excessif par rapport à ce qui se fait dans d’autres pays. Enquête.

Au niveau mondial, la gouvernance d’Internet est assurée par l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), qui est une organisation à but non lucratif. Ayant parmi ses attributions la gestion des codes nationaux (ccTLD), l’ICANN délègue le plus souvent l’attribution des noms de domaines à extensions nationales de type ccTLD à une entité nationale appelée registre, qui joue le rôle d’intermédiaire. Au Sénégal, cette tâche est dévolue à la NIC Sénégal (http://www.nic.sn), logée à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et dirigée par un enseignemant du Département de génie informatique de l’Ecole supérieure polytechnique (ESP), qui se trouve être également à la tête du chapitre sénégalais d’Internet Society (ISOC-Sénégal). De manière pratique, pour obtenir l’un nom de domaine en «.sn», il faut s’adresser au NIC Sénégal ou à un des intermédiaires qui jouent le rôle de «registrar» en revendant les noms de domaines qu’ils ont réservés auprès de NIC Sénégal. Parmi ces revendeurs, nous pouvons citer Kheweul.com (http://www.kheweul.com/) et Sonatel Multimédia (http://www.orange.sn/).  » …

lire la suite sur LesAfriques.com

Avec NamebayWatch, Namebay automatise l’analyse des noms de domaines

Avec NamebayWatch, Namebay automatise l’analyse des noms de domaines afin de prévenir les tentatives de contrefaçon ou de détournement.

Monaco, le 03 juin 2008 – Namebay, gestionnaire de noms de domaines à forte valeur ajoutée, dévoile sa nouvelle gamme NamebayWatch, d’outils d’intelligence économique et d’aide à la protection de la propriété intellectuelle et industrielle. NamebayWatch apporte aux entreprises de toutes tailles une visibilité en temps réel sur l’activité de création, d’expiration ou de modifications des noms de domaines, afin de prévenir les tentatives de contrefaçon ou de détournement de la notoriété ou d’y réagir.

Une combinaison unique de technologies

NamebayWatch combine de façon unique les principaux outils techniques de datamining, gestion des DNS et indexation des sites Web. Résultat de plus de 2 ans de R&D, NamebayWatch relie ces informations entre elles pour proposer une solution complète et automatisée de recherche d’antériorité et d’analyse du cyber squatting. NamebayWatch permet notamment aux entreprises d’être informées en temps quasi réel des tentatives de détournement de trafic fondées sur des constructions syntaxiques approchantes ou des différences typographiques, par exemple namebai pour Namebay. La gamme Namebaywatch convient à toute forme de complexité de recherche :
– sur un nom propre ou commun, et ses variantes
– sur une expression contenant ou non un nom propre ou commun avec des qualificatifs quels que soient leur position
– sur un fragment de phrase

Un outil de productivité

La plateforme NamebayWatch permet aussi de réaliser rapidement les enquêtes approfondies indispensables avant la création d’un nouveau nom de domaine à forte valeur commerciale ou pour récolter les informations utiles à une action juridique contre un tiers. La solution répond ainsi aussi bien aux besoins des services juridiques des entreprises qu’à ceux des cabinets de conseil spécialisés dans la protection des marques sur Internet. Véritable outil de productivité, Namebaywatch évite au chargé de l’enquête de collecter et de corréler à la main les informations du Whois, des DNS, du web, de diverses bases de données ainsi que les extensions ccTLDs.

Résultat d’une expertise avancée

Avec NamebayWatch, Namebay confirme sa vocation de gestionnaire de noms de domaine à forte valeur ajoutée. La solution s’appuie sur une expertise technique approfondie de l’interrogation et de l’analyse des données de noms de domaines à l’échelle mondiale. La base de données de la plateforme NamebayWatch analyse régulièrement plus de 120 millions d’enregistrements (plateforme SQL Server 2005 sur Windows 2008 installée sur un serveur Dell R900 quadri-processeurs à quatre coeurs). Registrar acrédité par l’Icann, Namebay s’affirme comme un partenaire technique au service de la performance et de la simplification de la gestion des noms de domaine. Ses solutions permettent aux entreprises d’augmenter leur autonomie et leur productivité dans la gestion de leurs noms de domaines et de protéger efficacement leurs marques contre les tentatives de contrefaçon (cybersquatting, phishing), de détournement de notoriété voire de concurrence.

auteur : Sophie Terrien

First domain names created by the AFNIC under .wf (Wallis and Futuna)

The AFNIC recently registered the first thirteen domain names under .wf, upon request from the French Government and Wallis & Futuna local Authorities.

Within the context of broadband now being available in Wallis & Futuna, this move aims at supporting the development of local Internet use.

This first group of domain names gives symbolically birth to .wf, while talks about the marketing of this ccTLD (country-code Top Level Domain) are about to start.

The AFNIC is also in charge of .pm (Saint-Pierre & Miquelon) and .yt (Mayotte) which registration policy is still to be discussed upon the local Internet communities and in accordance with the regulatory framework set by February the 6th, 2007 decree, issued by the French Government.

As a result, the AFNIC joined the Asia Pacific Top Level Domain Association (www.aptld.org).

source AFNIC

Pérou – Réglement alternatif des conflits

Le 27 février 2008, le registre Péruvien (NIC.PE) a signé un accord avec le Centre de Médiation et d’Arbitrage de l’OMPI pour mettre en place une charte de résolution des conflits de noms de domaine en “.peâ€?, dérivée de l’UDRP.

la PeDRP s’en distingue néanmoins sur un certain nombres de points:
sur le fond, le requérant doit démontrer que le nom de domaine est identique ou similaire au point de prêter à confusion avec une marque antérieure enregistrée ou en cours d’enregistrement, désignant le territoire du Pérou. Les exigences de la charte UDRP se limitent à l’existence d’une marque (pas de condition d’antériorité, d’enregistrement ou de territorialité du droit).

L’absence de droit ou d’intérêt légitime du titulaire du nom de domaine doit également être prouvée.

Enfin, il appartient au demandeur de démontrer que le nom de domaine litigieux a été enregistré ou est utilisé de mauvaise foi. Cette condition est cumulative dans la charte UDRP.

Le Pérou est le 51ème Etat à rejoindre le service de règlement des conflits de noms de domaine proposé par le Centre de Médiation de l’OMPI dans le cadre de son programme sur les “ccTldsâ€? (noms de domaine nationaux) lancé en 2000.

D’autres Etats d’Amérique centrale et du sud y ont déjà adhéré (Mexique, Belize, Guatemala, Equateur, Venezuela, Colombie, Panama).

Plus d’info: Présentation de la PeDRP sur le site de l’OMPI

Auteur : Alexandre Nappey
Source VoxPI

One Million .jp Domain Names

.jp is the latest ccTLD to pass the magical one million mark, achieving the milestone last month. As of March 1 there were 1,003,285 domain names registered.

In the first three months of 2008 there was an increase of 14,399 registrations and 104,484 in the previous twelve months.

Of these domain names, around a third (316,829) are .co.jp names, half (480,890) are ASCII names and 142,013 are what Japan Registry Services call Japanese.

source DomainNews

Maintenance ccTLDs Afilias

Le système d’enregistrement des ccTLDs Afilias sera en maintenance le 29 mars 2008 de 15h à 19h.

Durant cette maintenance, voici l’état des services :

Système d’enregistrement: non disponible
Interface d’administration web: non disponible
DNS: Disponible; les noms continueront à résoudre normalement.
WHOIS: non disponible