Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: nouveau gtld

L’American Bible Society va consacrer un nom de domaine à la Bible

Après les .or, .com ou encore .net, un nouveau nom de domaine, .bible, pourrait voir le jour. L’American Bible Society a en effet annoncé vouloir créer son propre domaine Internet afin de faciliter l’accès de la communauté chrétienne à la Bible ainsi qu’aux informations qui y sont liées. Celui-ci devrait être mis en place d’ici à 2015. Il permettrait la création de millions d’adresses URL supplémentaires.

Le contrat doit être finalisé entre l’ABS et l’autorité de régulation d’Internet, l’Internet corporation for assigned names and numbers (Icann) chargée depuis 1998 d’attribuer des noms de domaine. En attendant, l’American Bible Society a déjà lancé bibleltd.org qui fournit des informations aux futurs utilisateurs de .bible. L’organisation a également annoncé que le futur domaine serait ouvert à toute institution ou particulier désireux de promouvoir le contenu de la Bible dans un esprit positif.

L’Église catholique en attente d’un domaine .catholic

Créée en 1816, l’American Bible Society (ABS) est une organisation interconfessionnelle chargée de la diffusion de l’Écriture sainte dans le monde. Sa dernière initiative est rendue possible par la décision prise en juin 2011 par l’Icann d’augmenter le nombre de domaines de premier niveau (top level domains en anglais) sur Internet, limité auparavant au nombre de 22.

L’Icann a en effet approuvé une mesure autorisant des particuliers à créer des domaines personnalisés. Pour qu’un nouveau domaine puisse être créé, l’approbation de l’Icann est cependant requise. Plus de 1 400 dossiers ont été présentés à ce jour, dont la requête de l’Église catholique pour obtenir un domaine, .catholic, qui n’est pas encore entré en application.

L’American Bible Society a engagé les négociations avec l’autorité de régulation en 2012. Son président, Doug Birdsall, s’est félicité de ce projet, affirmant qu’il était « temps que la Bible passe de l’ère Gutemberg à Google ». L’initiative a également été saluée par l’Alliance biblique universelle (ABU), composée de 146 autres sociétés bibliques à travers le monde.

Auteur : CÉCILE GUÉRIN (avec Vatican Insider)
Source : La-Croix.com

Singuliers et Pluriels: une très étrange décision de l’ICANN


Alors qu’il va devenir de plus en plus difficile et couteux de protéger ses marques dans le programme des nouvelles extensions, l’ICANN vient d’autoriser les lancements d’extensions similaires au singulier “et” au pluriel.

Pour bien comprendre, cela signifie qu’une extension de nom de domaine telle .HOTEL devra cohabiter avec .HOTELS.

Une organisation s’impose

Pour une marque souhaitant se protéger, ou tout autre titluaire de nom de domaine, cela implique qu’il faudra penser à enregistrer 2 noms de domaine pour éviter la confusion. Par exemple, il sera confusant pour un internaute de trouver un site Internet différent à la saisie d’un nom de domaine avec et sans “s”.
N’oublions pas que très souvent, ce sont les moteurs de recherche qui font le choix du meilleur site Internet. Là encore, ne pas néglier d’enregistrer le même nom de domaine au pluriel permettra d’éviter bien des surprises…et lorsque votre nom n’est pas protégé, de fermer davantage la porte à ce Domaineur qui ne manquera pas de vous contacter pour vous revendre le nom de domaine…cher.
Pour aider à palier cela, il faudra donc faire attention à bien vérifier que l’extension de son choix, n’existe pas aussi…au pluriel. Voici quelques exemples de signes au singulier sur lesquels il faudra garder l’oeil: “car”, “tour”, “accountant”, “auto”, “hotel”, “coupon”, “game”…
En ce qui concerne la Trademark Clearinghouse qui, rappelons-le, ne protège en aucun cas une marque inscrite mais est obligatoire pour participer à une période de Sunrise – peu de choses changent, le coût de l’inscription d’une marque est unique. En revanche, le coût d’enregistrement pour un nom de domaine en période de Sunrise au singulier ET au pluriel…double, sauf si les deux Registres sont différents dans quel cas, il y a bien deux coûts mais qui devraient être proches. …
Auteur : Jean Guillon
Lire la suite sur JournalduNet.com

Nom de domaine : Canon candidat à l’achat du .canon

Le fabricant d’appareils photo numériques Canon a annoncé mardi qu’il commençait le processus d’acquisition pour le domaine de premier niveau .canon. Selon Wired, l’entrerise pourra ainsi abriter son site à l’adresse http://canon. Les mails des employés pourront alors devenir par exemple jeff@canon.

C’est la première entreprise à faire cette démarche. Si sa demande est acceptée, la nouvelle extension sera disponible fin 2011.

Cette acquisition est rendue possible par la décision de l’ICANN de largement ouvrir les Domaines de Premier Niveau génériques (gTLD en anglais, par opposition aux ccTLD pour les extensions de pays comme le .fr) depuis sa réunion de juin 2008. La création d’une procédure d’enregistrement ouverte au public a alors été annoncée pour 2010.

Si l’autorité de régulation passe le projet (et que Canon déverse les 185 000 dollars nécessaires), on peut s’attendre à une flopée de candidatures de la part d’autres grandes entreprises. Dans une interview pour le magazine Wired, le PDG de l’ICANN Rod Beckstrom a ainsi déclaré qu’il serait logique que les 100 sites internet les plus populaires demandent leur propre TLD.

Source: PC Impact.com
Auteur: Jeff