Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: idn

Internet accueille les premiers noms de domaine non latins

L’Égypte, la Russie, l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis ont reçu l’autorisation de l’ICANN pour utiliser des noms de domaine nationaux de premier niveau faisant appel à des caractères cyrilliques ou arabes suivant les cas.

L’année dernière, l’ICANN avait voté la création de noms de domaine utilisant des caractères n’appartenant pas à l’alphabet romain (cf. « Internet perd son latin »). Ainsi, les domaines nationaux مصر, рф, السعودية et امارات seront les premiers à être autorisés. Les noms chinois, thaïlandais, jordaniens et sri lankais ne devraient pas tarder non plus. Chaque pays garde tout de même son nom de domaine latin.

Il est intéressant de noter que les noms de domaines internationaux sont stockés en caractères latins. Par exemple, рф est enregistré sur le serveur comme xn--p1ai (ils commencent tous par xn--). C’est le navigateur qui se charge de transcrire ce code dans le bon alphabet.

Source: Infos du net

La Jordanie aura des adresses Internet en caractères arabes

Jusqu’à tout récemment, les noms de domaines sur Internet comme ceux qui se terminent en «.com» étaient limités aux caractères romains.

La Jordanie est le plus récent pays à avoir obtenu une approbation préliminaire pour des adresses internet en caractères non romains.

Jusqu’à tout récemment, les noms de domaines sur Internet comme ceux qui se terminent en «.com» étaient limités aux caractères romains.

La Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) est responsable des noms de domaines et travaille à élargir la sélection de caractères permis. Le suffixe de la Jordanie serait en caractère arabe.

L’ICANN a déjà donné son approbation préliminaire aux suffixes de huit pays et deux territoires et a amorcé des révisions techniques pour deux autres, la Chine et Taïwan. Une approbation finale est attendue afin que ces suffixes puissent être utilisés dès cet été.

Source: Canoe.com

L’alphabet arabe s’installe sur Internet

Le plus grand changement technique sur Internet depuis son invention il y a 40 ans, est intervenu lundi 19 Avril avec la fin du monopole de l’alphabet romain sur le système des adresses en ligne pour les utilisateurs d’Internet et la mise en pratique sur une période d’essai de deux mois, de l’accord conclu le 11 novembre 2009 entre l’UNESCO et l’ICANN, (organisme chargé de la gestion des noms de domaine mondiaux), qui permettra désormais de déposer des noms de domaine utilisant des alphabets autres que romain, comme l’arabe, le japonais, le chinois ou le coréen.

Jusqu’à présent, les noms de domaine dans les adresses internet (par ex. org ou com) n’utilisaient que des caractères latins. Lors de cette première phase d’essai qui a débuté lundi, l’ICANN va commencer à accepter des demandes de représentants de pays d’un peu partout dans le monde portant sur de nouveaux codes de pays en arabe, chinois et d’autres langues. Les utilisateurs de caractères non-latins pourront avoir accès à des adresses internet rédigées dans leur propre langue.

L’accord UNESCO-ICANN qualifié par les experts de ‘’grand pas vers une plus grande diversité linguistique sur le web’’, couvre un large éventail de domaines afin que les nouveaux développements puissent bénéficier au plus grand nombre de langues possible. L’UNESCO a notamment mis son réseau d’experts linguistiques au service du processus pour informer les Etats membres sur les nouveaux noms de domaine mondiaux (NDM) et encourager d’autres grandes agences des Nations Unies à s’impliquer et établir des groupes de travail en vue d’aider les pays en développement et les pays les moins avancés à participer pleinement à cette avancée.

C’est un progrès que les utilisateurs d’autres alphabets que le romain réclamaient depuis longtemps. D’autant que l’Internet doit être multilingue pour que tous les groupes linguistiques puissent vraiment profiter de son potentiel exceptionnel.
En effet, durant les deux phases du Sommet mondial sur la société de l’information en 2003 et 2005, ainsi que les quatre éditions du Forum sur la gouvernance de l’Internet, l’UNSCO a poussé à ce que la communauté internationale reprenne à son compte quatre principes de base en vue de la création de sociétés du savoir : liberté d’expression, éducation de qualité pour tous, accès universel à l’information et au savoir, respect de la diversité linguistique et culturelle.

Sur les 1,6 milliard d’utilisateurs dans le monde aujourd’hui, plus de la moitié utilisent des langues dont l’écriture n’est pas en caractères romains, ce qui confirme l’intérêt de ce grand changement technique pour la communauté mondiale de l’Internet et surtout pour la promotion et la reconnaissance de la diversité culturelle comme atout indispensable à la compréhension mutuelle et au dialogue entre les civilisations et les cultures.

‘’Promouvoir la diversité culturelle, patrimoine commun de l’humanité, et son corollaire, le dialogue, constitue un véritable enjeu dans le monde d’aujourd’hui, et se trouve au cœur des préoccupations de l’UNESCO et de l’ICANN’’, résume, pour sa part, le président d’ICANN, Rod Beckstrom.

Source: AtlasInfo.fr

Les noms de domaines devraient bientôt être écrits en thaïlandais

La Thaïlande pourrait bien voir ses adresses Internet être entièrement écrites en thaïlandais à partir de juillet, après que l’organisation internationale en charge de gérer les noms de domaines a donné cette semaine son accord préliminaire. Des règles sont en train d’être développées pour être sûr que les adresses, qui devront être disponibles aussi bien en thaïlandais qu’en anglais, renvoient sur le même site web. En janvier, l’agence de régulation ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) avait déjà tracé le chemin pour qu’un nom de domaine apparaisse en cyrillique pour la Russie et en arabe pour l’Egypte, l’Arabie du sud et les Emirats Arabes Unis. Cette semaine se sont ajoutés à cette liste le chinois pour Hong-Kong, le cingalais et le tamil pour le Sri Lanka, le thaïlandais pour la Thaïlande et l’arabe pour le Qatar, la Tunisie et les territoires palestiniens. Depuis leur création dans les années 80, les noms de domaines comme ceux terminant en « .com » ont été limités à 37 caractères: les 10 chiffres, le trait d’union et les 26 lettres de l’alphabet latin. Le but d’un tel changement serait alors de permettre à ceux qui ne connaissent pas l’anglais de ne pas avoir à taper une adresse en caractères latins.

Source: Lepetitjournal.com

Telnic annonce la date de lancement du 15 juin pour les IDN [noms de domaines internationalisés] en seize langues

LONDRES, March 30, 2010 /PRNewswire/ — Telnic Limited (http://www.telnic.tel), l’opérateur de registres du domaine lauréat de niveau supérieur .tel (TLD) axé sur les communications, a annoncé aujourd’hui que le lancement des noms de domaines internationalisés (IDN) en seize langues, aura lieu le 15 juin 2010.

< < Si vous vous appelez Jörn, Júlia ou Bjørn, Chlöe ou Li en chinois, vous pourrez désormais obtenir un nom .tel dans votre langue, ouvrant ainsi l’enregistrement d’un nombre important de noms aux personnes et aux entreprises. >> a déclaré Khashayar Mahdavi, PDG de Telnic Limited. << En tant que point de contact unique, nous sommes ravis de pouvoir offrir ces IDN .tel afin qu’un plus grand nombre de personnes puissent être retrouvées sur Internet grâce à un lieu qu’elles peuvent posséder et contrôler.

Un nom de domaine internationalisé (IDN) est un nom de domaine internet qui contient au moins un caractère affichable dans les applications logicielles telles que les navigateurs internet, intégralement ou partiellement, dans des caractères ou alphabets particuliers comme le chinois, le russe ou les langues latines avec des diacritiques comme l’allemand.

Telnic lancera les IDN en chinois, danois, finlandais, allemand, hongrois, islandais, japonais, coréen, espagnol et suédois. Au fur et à mesure de l’approbation de langues des IDN, Telnic consultera la communauté en les ajoutant lorsqu’il y aura une demande.

Les enregistrements débuteront le 15 juin à 15 heures BST et seront effectués sur la base du ‘premier venu, premier servi’. Comme pour les enregistrements des noms de domaines .tel existants, les tarifs seront établis par les conservateurs accrédités ICANN et leurs revendeurs ; ils devraient être du même ordre que les tarifs d’enregistrement d’un .tel existant. La liste des conservateurs qui aideront aux enregistrements des IDN sera consultable sur http://telnic.org/get-started-buy.html avant la date de lancement.

Source: LeLezard.fr

.ORG Chinese IDN Deployment

Please be advised that on 23 January 2010 between 15:00 and 19:00 UTC, the .ORG Production System is scheduled for downtime to allow for the deployment of Chinese Internationalized Domain Names (IDN).
Registrations of the Chinese IDNs on 23 January 2010 at 19:00 UTC will be available on a first-come, first-served basis. During this scheduled downtime, the .ORG Production System including the Web Based Admin Tool and WHOIS will be unavailable. Domains will continue to resolve as normal during this time period.

Chinese IDNs (not including Spanish, German, Danish, Hungarian, Icelandic, Korean (Hangul), Latvian, Lithuanian, Polish and Swedish) registered between 19:00 UTC, 23 January 2010 and 19:00 UTC, 22 February 2010 (during the first 30 days of operation) will be placed on Server Delete Prohibited, Server Transfer Prohibited, Server Update Prohibited, Server Renew Prohibited and Server Hold. These statuses will remain in effect until 25 March 2010 to allow intellectual property interests to file UDRP actions if warranted.

All Chinese Legacy IDNs will continue to be unlocked to allow for registrar updates (including Language Tags). Beginning on 23 January 2010, during the registrar’s assignment of the Chinese Language Tag (Traditional Chinese ZH-TW or Simplified Chinese ZH-CN), the .ORG system will verify that the Chinese Legacy IDN Punycode string meets the corresponding policy profile of the Chinese Language Tag in the .ORG system. If this requirement is not met, the Language Tag assignment will fail. Upon valid Language Tag updates, the following statuses will automatically be removed from the domain(s) – Server Hold, Server Renew Prohibited and Server Transfer Prohibited. The domain(s) will then be added to the .ORG Zone File to enable DNS resolution (assuming it meets all other requirements for inclusion in the zone file e.g. minimum NS).

Chinese Legacy IDN domains that are updated with a Language Tag must be updated with « thick » contact data, or risk possible deletion of the domain by the Registry.

Please note that all expired Chinese Legacy IDNs will auto-renew following successful updating of the Language Tag. If a registrar chooses to delete the domain, they must do so within the 45 day auto-renew grace period or prior to updating the Language Tag.
Registrars are encouraged to ensure that adequate funds are available to support these auto-renewals.

All .ORG Chinese Legacy IDNs that have an expiration date prior to 23 January 2010, will have the expiry date reset to 23 January 2010. PIR is resetting the expiry dates of all .ORG Chinese Legacy IDNs so as to fulfill our earlier commitment to you of not charging for maintaining Legacy .ORG IDNs.

Updated Registrar Manual and FAQs detailing the .ORG Chinese IDN were made available to Registrars on Dec 9, 2009.

Le .Eu accepte désormais les noms de domaine accentués

Vous souhaitez déposer un nom de domaine avec ł, ñ, ø, é, л ou θ ? C’est désormais possible sur du moins avec l’extension .EU. Depuis quelques heures, « il est désormais possible d’enregistrer des noms de domaine internationalisés (IDNs) pour le domaine de premier niveau .eu » annonce EUrid, organisme chargé de la gestion de l’extension européenne. « C’est la première fois que les résidents de l’Union européenne peuvent enregistrer un nom de domaine .eu comportant des caractères issus des alphabets latin, cyrillique ou grec ».

eurid

Voilà les premiers .Eu qui ont été enregistrés :

1. ärzte.eu
2. börse.eu
3. flüge.eu
4. bücher.eu
5. ferienhäuser.eu
6. reisebüro.eu
7. büro.eu
8. küche.eu
9. müller.eu
10. öl.eu

On avance une chance pour les entreprises de promouvoir leur marque sans passer par la moulinette américaine, idem pour les particuliers qui veulent déposer leur nom de famille aux caractères accentués.

Conformément à un principe bien établi, c’est la règle du premier arrivé, premier servi qui applique, sans sunrise period. « Ceux qui souhaitent un IDN en .eu devront agir vite pour enregistrer le nom de domaine qu’ils souhaitent ». Pour tenter sa chance, il suffit de trouver un bureau d’enregistrement accrédité via cette page  ou de consulter directement l’outil « whois » sur eurid.eu.

On pourra trouer sur cette page la liste des caractères autorisés. Le choix est vaste.
http://www.eurid.eu/fr/noms-de-domaine-eu/les-idns-pour-le-eu/caracteres-autorises Petit détail :
La longueur d’un domaine accentué (le nom situé entre www. et avant .eu) ne peut pas dépasser 63 caractères. « Cette limitation est calculée après la conversion de l’IDN en ACE string pour son utilisation par le DNS (Domain Name System). ». Ainsi, si www.abcdef.eu contient 6 caractères, « www.bücher.eu est composé de 13 caractères, car converti en ACE string, le nom de domaine est www.xn--bcher-kva.eu ».

auteur : Marc Rees
Source PCInpact.com

Les IDN .ASIA au second semestre 2010

 

DotAsia a annoncé le 18 novembre qu’il allait ouvrir les enregistrements en IDN sous .ASIA dès le second semestre 2010 (1). Les règles seront définitivement arrêtées en mars 2010, après une période de consultation qui commencera en décembre. Le taux de pénétration de l’Internet dans la zone Asie ne serait que de 18,5% de la population, ce qui représente 700 millions d’utilisateurs.

 

(1) DotAsia to Launch Internationalized Domain Names (IDN) in 2010

 

 

 

http://www.asia/pressreleases/DotAsia-PR-IDN-Launch-2009-11-18.pdf

Pré-enregistrez vos IDN .EU dès maintenant !

NAMEBAY vous propose, jusqu’au 9 décembre 2009 inclus, de pré-enregistrer vos noms de domaine .EU sous la forme IDN (Noms de Domaine Internationaux).

enregistrez vos noms de domaine .EU en IDN

QU’EST-CE QU’UN IDN ?

Les IDN sont des noms de domaine qui contiennent des caractères non-ASCII. Ces caractères incluent, par exemple, le « é » ou « î » français, le « å » suédois, le « ü » allemand, le « ș » roumain et les caractères de l’alphabet bulgare et grec dans leur ensemble.
Les IDN sont particulièrement importants pour l’Union européenne qui compte 27 États membres et 23 langues officielles. Beaucoup de ces langues ont des caractères non-ASCII dans leurs alphabets.

DEROULEMENT DE CETTE OUVERTURE DES IDN .EU

Du 1er au 9 décembre inclus, vous pouvez pré-enregistrer vos noms de domaine en IDN .EU sur notre site (« rubrique IDN .EU » sur la page d’accueil). Deux modes d’enregistrement vous sont proposés : une version « normal » et une version « premium », plus chère mais avec plus de garanties de réussite.
A partir du 10 décembre, à 11h, les pré-enregistrements seront soumis dès l’ouverture par l’EURid. Les enregistrements seront ouverts à tous.

POURSUITE DES OPÉRATIONS PROMOTIONNELLES

Du 1er au 31/12/09, NAMEBAY poursuit ses opérations promotionnelles : .EU à 2€ HT (hors IDN), .INFO à 5€ HT, .BZ à 15€ HT, .MOBI à 12€ HT et .ME à 15€ HT. Profitez-en !

PLUS D’INFORMATIONS ?

Si vous souhaitez profiter de cette opération pour commander vos noms de domaine ou pré-enregistrer des noms de domaine IDN .EU, rendez-vous sur notre site.

Des accents pour les .VIN ?

Les accents dans les noms de domaine sont un sujet d’actualité à l’ICANN. Pour rappel, l’ICANN est l’organisme de gouvernance qui autorise ou non la création de nouvelles extensions Internet. Pour une extension .VIN destinée à créer des noms de domaine www.vous.vin, il faut déposer un dossier à l’ICANN.

Les noms de domaine, déjà compliqués à comprendre du fait de leur technicité, et encore plus difficiles à cerner du fait du nombre d’extensions différentes (environ 300), proposent de plus en plus… « des accents ». Pour bien comprendre : www.cépage.com s’achète aussi aujourd’hui. Il s’agit d’une évolution pour les registres à un nouveau type de produit : les noms de domaine à caractères accentués.
Le registre du .EU vient de lancer les noms de domaines à caractères accentués. Il vient aussi de relancer la grande problématique des marques qui doivent à présent s’assurer que pour un nom de domaine précédemment acheté sans accent, elle doivent aussi s’assurer aujourd’hui qu’elle ne se le sont fait pas prendre par un tiers dans la même extension AVEC un accent. 
Surveillance des noms de domaine, budget explosif, procédures juridiques etc…
Bien que le sujet irrite, il est néanmoins intéressant dans le cadre du projet dotVinum. Le projet dotVinum consiste à lancer 3 extensions différentes dans 3 extensions qui qualifient non pas des pays mais bien des langues. Les accents doivent-ils être considérés dans ce contexte ?
Ils doivent l’être pour les raisons suivantes :
  •  .VIN qualifie la langue française et celle-ci comprend un certain nombre de caractères accentués,
  • .WINE qualifie la langue anglaise et ne doit donc PAS comprendre d’accents,
  • .VINO qualifie plusieurs langues dont les différents caractères accentués qui les composent seront intégrés dés le départ au projet,
  • Proposer les caractères accentués dés le lancement permettra d’éviter aux marques de se soucier de rater un enregistrement plus tard…
Une autre question se pose alors : un nom de domaine acheté SANS accent doit il bloquer l’enregistrement du même nom de domaine AVEC un accent ?
Difficile question.

source Chiang.cn