Toute l'actualité des noms de domaine

Archives de mots clés: biz

MacBookAir domain names registered by Apple (1 Infinite Loop, Cupertino, CA)

After reading « Apple to debut ‘MacBook Air’ on Tuesday? » MacDailyNews reader « mango » did a little research on « MacBook Air » and found that it’s an Apple owned domain name.

The Whois domain name lookup won’t list any info using macbookair.com or .net, but macbookair.org shows the address:

Admin Street1: 303 Second Street
Admin Street2: Suite 800N
Admin City: San Francisco
Admin State/Province: CA

And macbookair.us, macbookair.biz, and macbookair.info show the same address, but with additional information:

Billing Street1: 1 Infinite Loop
Billing Street2: Mail Stop 3-TM
Billing City: Cupertino
Billing State/Province: CA
Domain Registration Date: Fri Jan 11 22:49:59 GMT 2008

Source MacDailyNews

A.WEB In Your Future?

Future Registrations of Single-Letter and Double-Digit Domain Names Being Considered by ICANN.

A.COM? 4.BIZ? ICANN, the Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, is considering how one and two character domain names for generic top level domains should be allocated in the future.

A current proposal being considered by ICANN calls for opening registration of single-letter and double-digit domains in future gTLDs.

Currently, ICANN reports that all 16 gTLD registry agreements (.AERO, .ASIA, .BIZ, .CAT, .COM, .COOP, .INFO, .JOBS, .MOBI, .MUSEUM, .NAME, .NET, .ORG, .PRO, .TEL, and .TRAVEL) provide for the reservation of single-letter and single-digit names at the second level.

The public is invited to comment on the proposed policy change through Nov. 15, by emailing allocationmethods@icann.orgThis e-mail address is being protected from spam bots, you need JavaScript enabled to view it or visiting http://forum.icann.org/lists/allocationmethods/

For more information on the proposal, visit http://www.icann.org/announcements/announcement-16oct07.htm

By Staff Reports
Source ModernDomainer

Et l’on reparle des noms de domaine d’un seul caractère

L’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) va relancer l’idée déjà caressée en 2005, de l’adoption de nom de domaine d’une seule lettre. Un forum est actuellement organisé au sein de l’organisme avec appel à contribution pour définir une méthode d’attribution de ces noms de domaines. Très courts, ils ne représentent pas moins un intérêt important financièrement. Ces domaines à une lettre ou à un chiffre concerneront les gTLD (generic Top Level Domains), extensions internet à caractère générique, formées à l’origine de trois lettres et plus.

L’appel à commentaire est ouvert jusqu’au 15 novembre 2007. Depuis 1993, les noms à un caractère sont impérativement réservés par l’Icann sur les gTLD (.BIZ, .CAT, .COM, .INFO, .NET, .ORG, etc. ). Dans l’histoire de l’internet, rappelons que seuls 6 sites profitent d’une exception et donc d’un domaine constitué d’une seule lettre : i.net, q.com, q.net, x.com, x.org et z.com. L’explication tient à ce que ces noms furent déposés auparavant. Ces noms ont été déposés une première fois, avant la décision d’octobre 1993 de l’IANA (Internet Assigned Numbers Authority) bloquant cette attribution. On imagine sans mal l’engouement que pourrait générer une telle ouverture, alors que les domaines de 3 ou 4 lettres sont aujourd’hui rares.

Source PCInpact

Les nations sans Etat cherchent leur indépendance sur internet

« Des pays sans Etat bataillent pour l’obtention d’un nom de domaine internet « national »

Faute d’une indépendance politique réelle, plusieurs nations sans Etat ont vu ces derniers temps fleurir des initiatives d’indépendance virtuelle. Grand nombre d’associations d’Ecosse, Pays des Galles, Bretagne, Galice ou Flandre ont mis en place chacune dans son pays des dynamiques en faveur de la création d’une extension « nationale » des noms de domaine internet. L’extension, la dernière partie de l’adresse d’un site web, est en quelque sorte semblable à l’indicateur d’origine d’une plaque d’immatriculation d’un véhicule : elle permet de connaître la nature et la source du nom de domaine.

Si le « .fr » existe pour les pages web réalisées en France, le « .es » pour celles conçues en Espagne ou le « .uk » pour les pages britanniques, pourquoi pas une extension similaire pour les sites basques, écossais, gallois, bretons, galiciens ou flamands? Un groupe de militants catalans s’est posé cette même question il y a quelques années. Avec le soutien des institutions locales et des associations culturelles, ils ont constitué PuntCat, un comité de soutien pour la création d’une extension « .cat ». Rapidement un dossier a été constitué et remis à l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), l’entité responsable de la coordination du système de noms de domaine internet. Le 16 septembre 2005, l’ICANN acceptait la demande. La Catalogne devenait ainsi la première nation sans état en Europe à disposer de sa propre extension: « .cat »

Le succès est incontestable. Depuis la mise en place du « .cat » en début 2006, quelque 25000 sites utilisent à ce jour cette extension et une augmentation de 33% de l’utilisation de la langue catalane sur le Web a été observée. C’est sous l’inspiration de ce succès que des militants des extensions internet pour la Bretagne, la Galice et le Pays de Galles doivent se réunir dans dix jours à Saint-Jacques de Compostelle pour examiner la possibilité de rassembler les forces devant l’ICANN.

Succès des campagnes

« La mise en place d’une dynamique de ce genre et la constitution d’un dossier est un travail énorme; il y a beaucoup de marches à monter et cela exige du temps et de l’argent », explique Mikael Bodlore-Penlaez, responsable de l’association bretonne PointBzh qui bataille pour que ce territoire dispose de sa propre extension Internet dédiée à sa langue et sa culture. « Nous avons constitué un comité qui sera chargé de réaliser une étude de faisabilité de l’extension « .bzh », pour voir si la démarche est économiquement viable ». Ayant pris connaissance de l’existence d’autres initiatives similaires, le pas était logique. « Pourquoi ne pas travailler ensemble? »

Les campagnes en Bretagne, Galice et Pays de Galles ont toutes connu un franc succès. Près de 15 000 signatures ont été rassemblées par la campagne bretonne et des institutions telles que le Conseil régional ou le département de la Loire-Atlantique ainsi que des élus de tout bord soutiennent sans ambages la campagne, « du PS à l’UMP en passant par les régionalistes ». En Galice, l’appui politique est également large et même le Parti Populaire, assez allergique quant il s’agit de questions identitaires, a porté son soutien à la campagne PuntoGal. D’ailleurs, le PPétait opposé à la dynamique catalane PunCat. Enfin, au Pays de Galles tous les partis présents au Parlement soutiennent le « .cym ». Le ministère britannique du Commerce et de l’Industrie a même déclaré qu’il ne voyait pas de raison pour s’opposer à la mise en place d’une telle extension.

Au Pays Basque, cependant, les initiatives n’ont toujours pas fructifié. Il y a eu des essais pour mettre en place une dynamique en faveur de l’extension « .eh » (Euskal Herria), mais la dynamique est tombée à l’eau. Aujourd’hui, cette extension de nom de domaine appartient au Sahara Occidental.

En 2006, à la suite de la concession de l’extension « .cat » par l’ICANN, des internautes basques ont tenté de ressusciter le débat en proposant l’extension « .eus », mais leur réflexion a naufragé dans l’océan des blogs. « C’est dommage car un dossier basque pourrait compter sans doute avec le soutien du gouvernement d’Euskadi. Les Catalans ont eu eux aussi ce soutien de la part de leur gouvernement », évoque Mikael Bodlore-Penlaez tout en regrettant que la Région de la Bretagne n’ait pas le poids institutionnel des exécutifs autonomes ibériques.

Les Bretons, les Gallois et les Galiciens sont décidés à mener leur projet à bout. Peut-être que s’ils réussissent, d’autres prendront le relais au Pays Basque pour le « .eus ».

Les sites de Bizkaia profitent du domaine business

Alors que les démarches « .eh » et « .eus » sont tombées dans l’oubli, certaines sociétés et institutions de Bizkaia ont décidé de profiter du hasard pour enregistrer leurs domaines avec une extension géographique. En effet, en 2001 les organismes gérant internet ont lancé de nouvelles extensions de nom de domaine, dont le « .biz », en théorie réservé aux entreprises (biz de business). Dès le lancement de cette extension, grand nombre de sociétés se sont empressées d’enregistrer leurs sites avec cette nouvelle immatriculation hasardeuse.

C’est le cas du quotidien conservateur El Correo qui a enregistré www.elcorreo.biz. L’adresse de ce journal est toujours celle qu’il avait avant 2001, mais en tapant le nouveau domaine on tombe sur le site principal.

Les institutions bizkaitar ont elles aussi réagi assez vite au lancement du « .biz ». La diputacion forale de Bizkaia, par exemple, n’a pas tardé à enregistrer www.bizkaia.biz, mais à ce jour ce domaine n’est pas utilisé. D’autres domaines qui pourraient intéresser des organisations de la province sont en vente. Tel est le cas de www. athletic.biz qui pourrait intéresser le club de football de Bilbao. Ou le cas des communes, dont les domaines « .biz » ont été enregistrés par des particuliers.  »

Source Euskalherria.com

.Net Still Second Choice For Domain Registrants

73% of survey respondents say they’d register .net if .com was taken.

Finding good .com domains is getting harder and harder. Respondents to Domain Name Wire’s 2007 survey were asked If a .com is taken, what’s your second choice of a TLD?. For the second year in a row, .net came out on top with 73% of the vote. Last year .net took 63% of the vote. The rank order from last year stayed the same, although .org slipped a bit:

1. .Net 73%
2. .Info 17%
3. .Org 9%
4. .Biz 2%

(Total greater than 100% due to rounding). Respondents were not allowed to select country code domains, such as .de and .us, as alternatives.

I was somewhat surprised by .org’s drop given some high dollar sales in December 2006, including Date.org for $150,000 and Loan.org for $105,000. However, .org is still recognized as a non-commercial domain by most web users.

There have been a number of notable .net sales over the past year:

Sex.net $454,500
RealEstate.net $300,000
CreditCards.net $118,500
Bingo.net $56,500
Career.net $52,500
Model.net $50,000

Of course, most domain investors will simply select an alternative .com domain if their first pick is unavailable or the price is too high.

Source : DomainNameWire

NeuLevel : Registry Maintenance Announcement

The NeuLevel and NeuStar Registries will be performing routine maintenance on all of the production environments on Saturday April 21, 2007 starting at 12:00 UTC (8:00 EDT) and ending at 20:00 UTC (16:00 EDT).

Please note for this maintenance that .BIZ will only be down for six (6) hours. The start time will remain the same; 12:00 UTC (8:00 EDT) however, you should be able to connect to .BIZ after 18:00 UTC (14:00 EDT).

In our previous announcement we mentioned the Chinese and Japanese IDN.BIZ would launch following this maintenance, however that has been re-scheduled for a future date. We will be sending a separate announcement in regards to this.

During this maintenance, the following servers will be unavailable (please note the start/end times):

.BIZ production 12:00 UTC – 18:00 UTC {08:00 EDT – 14:00 EDT}
.US production 12:00 UTC – 20:00 UTC {08:00 EDT – 16:00 EDT}
.CN production 12:00 UTC – 20:00 UTC {08:00 EDT – 16:00 EDT}
IDN CN production 12:00 UTC – 20:00 UTC {08:00 EDT – 16:00 EDT}
.TW production 12:00 UTC – 20:00 UTC {08:00 EDT – 16:00 EDT}
.Travel production 12:00 UTC – 20:00 UTC {08:00 EDT – 16:00 EDT}

NeuLevel : Maintenance .biz, .us, .cn, .tw

Les environnements de production des registres NeuLevel et NeuStar seront en maintenance le samedi 21 avril 2007 de 12h00 à 20h00. Veuillez noter que le .biz ne devrait être en maintenance que durant 6h, donc à partir de 18h les connexions aux .biz seront rétablies.
Dans notre annonce précédente, nous avions mentionné que les IDN .BIZ chinois et japonais subirait aussi cette maintenance, mais cela a été remis à une date ultérieure.

Pendant cet entretien, les serveurs suivants seront indisponibles :
.BIZ : de 12h00 à 18h00
.US : de 12h00 à 20h00
.CN : de 12h00 à 20h00
IDN CN : de 12h00 à 20h00
.TW : de 12h00 à 20h00
.Travel : de 12h00 à 20h00

Le .biz s’ouvre aux IDN chinois et japonais

Les IDN chinois et japonais seront disponibles à l’enregistrement de .biz dès avril 2007.

Les IDN .biz s’enregistrent, sans restrictions, sur la base du « 1er arrivé, 1er servi ». Ces nouvelles langues seront en conformité avec le « Guidelines for the Implementation of Internationalised Domain Names, Version 2.1 » disponible sur le site de l’ICANN.

Source : DomainNews

Your .biz in chinese or japanese IDN

Chinese and Japanese Internationalised Domain Names (IDN) language scripts will be available in the .biz domain space from April 2007.

IDN .biz domain names are unrestricted and are registered on a first come, first served basis. The new languages will be conformant to the Guidelines for the Implementation of Internationalised Domain Names, Version 2.1, which can be found on ICANN’s website.

Source : DomainNews