Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: alphabet

Internet: la Serbie se dote d’un nom de domaine en cyrillique

MOSCOU, 9 novembre – RIA Novosti

La Serbie est le deuxième pays après la Russie à recevoir un nom de domaine en cyrillique, a annoncé mardi l’ICANN, groupe chargé du contrôle des noms de domaine et des adresses numériques du monde.

La procédure d’enregistrement du nom de domaine « .СРБ » (« .srb ») commencera au deuxième semestre de 2011, a rapporté lundi le Registre serbe pour le domaine internet national (RNIDS). Ce nom a été choisi par les internautes serbes lors d’un vote en ligne en juillet.

Fin octobre 2009, l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a entériné l’utilisation de caractères ne faisant pas partie de l’alphabet latin pour les adresses Internet de premier niveau dès la mi-2010. Le premier nom de domaine non latin – en caractères arabes – a fait son apparition sur Internet début mai. Il s’agit du site du Ministère égyptien de l’information et de la communication.

La Russie a enregistré le premier nom de domaine en cyrillique à la mi-mai.

Source: Rian.ru

RUSSIE – Vladimir Poutine tisse sa toile en vue de 2012

La première étape de l’enregistrement des noms de domaine en alphabet cyrillique est terminée. Au total, 18.000 sites ont été enregistrés avec l’extension .rf pour Fédération de Russie : ils s’adressent avant tout aux russophones ignorant l’alphabet latin. Les institutions d’État, des compagnies propriétaires de noms de marque, les médias et les ONG ont déposé leurs demandes d’enregistrement. Mais la procédure a été entachée de deux polémiques. D’abord, le jour du lancement où les premières requêtes de noms d’adresse déposées du type sex.rf, striptease.rf, rencontres.rf se sont accumulées… Puis, plus sérieusement, à la fin de la procédure, lorsqu’il est apparu que le département d’information du service fédéral de protection (FSO), chargé des ressources Internet du pouvoir, avait fait enregistrer quelques adresses combinant le nom du Premier ministre Vladimir Poutine et 2012, année des présidentielles en Russie pour obtenir des noms de domaines du genre « Poutine-2012.rf ». Opération dont le président actuel du pays et grand utilisateur du Web Dmitri Medvedev a été privé…

Les commentaires des médias ne se sont pas fait attendre : « Poutine enregistré aux élections » – titrait le quotidien en ligne Gazeta.ru. Les utilisateurs d’Internet se souviennent bien que Vladimir Poutine avait utilisé les sites « poutine2000.ru » et « poutine2004.ru » pendant les élections de 2000 et 2004. De quoi alimenter les spéculations. « Le gouvernement n’a pas autorisé cet enregistrement », se justifie l’attaché de presse du Premier ministre Dmitri Peskov. Il n’empêche, le FSO a été obligé de retirer les noms des sites faisant allusion à l’éventuelle réélection de Vladimir Poutine. Mais pas question pour le service fédéral de protection de laisser tomber d’autres adresses consacrées à l’ancien président : poutine-et-les-tigres.rf ou encore poutine-et-les-bélougas.rf sont entre ses mains !

Source: Le Point

Internet: des noms de domaine désormais entièrement écrits en arabe (Icann)

Les adresses internet (URL) dans leur ensemble peuvent depuis jeudi être écrites en caractères arabes, une première historique, selon l’Icann, l’organisme qui gère les noms de domaines internet dans le monde. « Pour la première fois dans l’histoire d’internet, des caractères non latins sont employés dans la partie terminale du nom de domaine », indique l’Icann dans un message posté sur internet, faisant référence à la partie suivant le point à l’image du .fr. L’Arabie saoudite, l’Egypte, les Emirats arabes unis et la Russie sont les premiers pays à avoir reçu l’autorisation de proposer des noms de domaine entièrement écrits avec des caractères de leur langue, avait annoncé en janvier l’Icann. Seuls les trois premiers peuvent désormais le faire. La Russie devrait suivre. L’Arabie saoudite, l’Egypte, les Emirats arabes unis peuvent écrire des noms de domaine « entièrement de droite à gauche », souligne Kim Davies dans le message de l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). « L’arabe fait partie des langues les plus utilises sur internet de nos jours », assure l’Icann. Jusqu’à présent, des raisons techniques imposaient de recourir pour les terminaisons des noms de domaine à des caractères latins, même si pour le début des noms, d’autres types de caractères pouvaient être utilisés. D’autres pays devraient prochainement recevoir l’autorisation de l’Icann pour utiliser des noms de domaine entièrement écrits avec leurs propres caractères. Parmis les langues qui bientôt pourraint bénéficier de cette avancée: le chinois, le cingalais, le tamoul ou le thaïlandais, selon l’Icann. Plus de la moitié des 1,6 milliard d’internautes utilisent des langues qui ne sont pas basées sur des écritures en caractères latins, selon l’Icann. C’est le plus grand changement technique sur internet depuis son invention il y a 40 ans, selon le président du conseil d’administration de l’organisme Peter Dengate Thrush.

Source: LeMonde.fr

La Jordanie aura des adresses Internet en caractères arabes

Jusqu’à tout récemment, les noms de domaines sur Internet comme ceux qui se terminent en «.com» étaient limités aux caractères romains.

La Jordanie est le plus récent pays à avoir obtenu une approbation préliminaire pour des adresses internet en caractères non romains.

Jusqu’à tout récemment, les noms de domaines sur Internet comme ceux qui se terminent en «.com» étaient limités aux caractères romains.

La Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) est responsable des noms de domaines et travaille à élargir la sélection de caractères permis. Le suffixe de la Jordanie serait en caractère arabe.

L’ICANN a déjà donné son approbation préliminaire aux suffixes de huit pays et deux territoires et a amorcé des révisions techniques pour deux autres, la Chine et Taïwan. Une approbation finale est attendue afin que ces suffixes puissent être utilisés dès cet été.

Source: Canoe.com