Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Les entreprises boudent l’extension .vlaanderen

Une enquête réalisée par Patricia Ceysens, présidente de l`association BeCommerce, indique que le monde des entreprises flamandes rechignerait à adopter la nouvelle extension Internet .vlaanderen. Les raisons de ce désaveu …

Une enquête menée auprès de 300 villes et communes (et 1.000 Gazelles des Tendances) à la demande Patricia Ceysens, figure emblématique de l`Open VLD et présidente de l`association BeCommerce, révèle un faible intérêt des entreprises flamandes à l`égard de la nouvelle extension Internet .vlaanderen approuvée pourtant récemment par DNS Belgium.

Dans les faits, 73% des 291 entreprises interrogées ont fait savoir qu`elles n`avaient pas l`intention d`associer le nom de leur entreprise à celui d`un domaine faisant référence à leur Région, révèle le site datanews.knack.be.

Le principal problème à l`adoption de cette extension serait de nature pratique. Selon Patricia Ceysens, « de nombreux chefs d`entreprise estiment que l`extension .vlaanderen est trop longue et sonne trop peu international ».

En outre, il est aujourd`hui possible de choisir des noms de domaine plus adaptés aux préoccupations commerciales des PME (.shop, .wine, .food). Les entreprises adhèreraient donc au .vlaanderen pour des raisons défensives.

Patricia Ceysens, également présidente de la Commission pour l`Economie, l`Innovation, le Travail et l`Economie sociale, soutient en revanche l`idée « de pousser l`extension Internet régionale au haut niveau administratif et civil, et de ne pas l`ouvrir aux entreprises afin de leur épargner le désagrément d`une nouvelle sorte de taxe professionnelle annuelle ».

À ce titre, le sondage révèle que 62% des 258 villes et communes sondées se montreraient intéressées d`associer le nom de leur localité au domaine de haut niveau régional.

Source : digimedia.be