Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Un panel donne raison au canadien ‘Groovle’

Le géant californien de l’Internet Google n’a pas eu gain de cause face à Groovle, un site canadien qu’il accusait de contrefaire sa marque.

Le National Arbitration Forum, un organisme chargé de stauer sur les différends relatifs aux noms de domaine, a en effet estimé que l’adresse de Groovle n’était pas sufissament proche de celle de Google pour entraîner une confusion auprès des internautes.

Pour étayer sa défense, Groovle – qui permet de personnaliser des sites Internet à partir de photos disponibles sur son site – faisait valoir s’être inspiré des mots ‘Groove’ et ‘Groovy’ pour le choix de son nom de domaine.

Google – qui a engagé au total 65 actions pour protéger son nom de domaine – n’a pour l’instant été désavoué que deux fois par les instances qui ont été saisies.

Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu’une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l’utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

auteur : Cercle Finance.
source Boursorama.com