Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Etat des lieux de l’Internet chinois en 2007

Le nombre des internautes chinois a augmenté de 53,3 % en 2007 pour s’établir à 210 millions de personnes, un chiffre qui place la Chine juste derrière les Etats-Unis à cet égard, selon un rapport publié le 17 janvier par CNNIC (China Internet Network Information Center). Ce dernier a dénombré au terme de sa recherche menée l’année dernière 73 millions de nouveaux internautes, à savoir 200 000 personnes par jour.

Le développement d’Internet en Chine a été notamment alimenté par la croissance de l’économie chinoise, a déclaré Liu Bing, directeur du département de développement et de recherche (D&R) du CNNIC. Cette croissance peut aussi s’expliquer par la fonction prépondérante du divertissement sur Internet qui satisfait aujourd’hui de plus en plus les internautes chinois. De plus, conjuguée à la montée des prix qui s’est produit l’année dernière, le réseau est devenu plus attirant pour les internautes chinois car il permet d’accéder à divers types de modes de consommation bon marché. Le profil de l’internaute lambda se popularise

En Chine, l’usager type d’Internet était toujours un jeune (18-30 ans) disposant d’un diplôme équivalent ou supérieur au baccalauréat chinois. L’internaute lambda 2007 n’est cependant plus tout à fait le même que celui de 2006. D’un coté, ce sont aujourd’hui le nombre des internautes âgés de moins de 18 ans progresse rapidement, grâce à l’accès d’Internet sur les campus. Le nombre des adultes âgés de plus de 30 ans a également connu une croissance rapide. D’un autre coté, la proportion des moins éduqués et des moins riches s’augmente considérablement.

Cependant, la publicité, la recherche, le jeu en ligne et les services mobiles à valeur ajoutée restent les principales sources de revenus, tandis que des domaines pleins d’avenir notamment le commerce électronique et l’enseignement à distance ne connaîtront pas une croissance signifiante dans la proche avenir, a confirmé Liu.

L’accès à Internet s’intensifie dans les régions rurales de Chine

Le nombre des internautes dans les régions rurales s’est hissé à 52,62 millions de personnes, dont 29,17 millions de nouveaux adeptes. Le taux de croissance annuelle des internautes s’est établi à 127,7 % à la campagne, contre 38,2 % en ville.

«Cela a été possible grâce aux soutiens offerts par les différents milieux sociaux chinois», a précisé Liu Bing. Au cours de la période du onzième plan quinquennal, la Chine a débloqué 3 milliards de yuans pour développer le service de communication de ses régions rurales.

Néanmoins, le taux de pénétration avait été mesuré à 7,1 % à la campagne contre 27,3 % en ville. Il existe donc un grand espace à remplir afin de faire progresser la cause de la communication en ligne dans les régions rurales.

La pratique d’Internet reste dans une phase rudimentaire en Chine

Quelles sont les pratiques privilégiées des adeptes chinois d’Internet ? Selon les statistiques du CNNIC, le divertissement reste le premier motif d’utilisation d’Internet par les Chinois en 2007 : au cÅ“ur du sondage concernant les pratiques préférées des internautes chinois sur Internet, l’écoute de la musique en ligne s’est établi à 86,6 % pour figurer à la première place, la messagerie instantanée en ligne occupe désormais la deuxième place (81,4 %), suivie par la diffusion des films en ligne (76,9 %). En conséquence, 94,2 % des Chinois perçoivent Internet comme un levier pour enrichir leur temps libre.

Cependant, ces pratiques distrayantes ne suffisent absolument pas à conférer à Internet une infrastructure fondamentale en Chine, a déclaré Yan Hongqiang, directeur adjoint du Bureau de contrôle de la télécommunication du Ministère de l’industrie d’information.

Le responsable en chef de la surveillance du contenu de la plateforme BlogChina, Kang Guoping a aussi souligné que l’influence d’Internet fait ainsi l’objet d’une remise en question en Chine. «Les Etats-Unis mettent en Å“uvre des outils tels que Mapquest, Google maps et Weather.com pour mieux servir leur peuple. Il est à noter que, à défaut d’être relayée par le service public, notre technologie de large bande est alors réduite à un stade primaire».

«Aux Etats-Unis, Internet est d’ores et déjà devenu un moteur de l’économie nationale, a ajouté Yan, au contraire, la pratique d’Internet en Chine stagne à un niveau primaire de développement. Puisque nous possédons une communauté considérable d’internautes, l’essentiel pour nous, consiste à découvrir davantage la valeur d’Internet et à transformer cet outil en un véritable catalyseur de l’économie nationale».

Téléphonie wifi

Aujourd’hui, la téléphonie wifi n’est plus perçue comme une nouveauté en Chine. Selon les dernières statistiques, on compte en Chine 400 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles et 530 millions de cartes SIM en opération. Au cours des six derniers mois, 50,4 millions d’Internautes s’étaient connecté à Internet par le téléphone mobile, soit 24% de la totalité des internautes chinois, ou 12,6 % des abonnés au téléphone mobile.

Kang Guoping lui-même est un utilisateur de la téléphonie wifi et il a affirmé ne l’avoir utilisée que pour feuilleter les nouvelles du pays. «Je connais très bien Internet, mais mon utilisation de téléphonie se restreint aux rudiments en ligne. Je crois que c’est le cas de la plupart des utilisateurs chinois de wifi».

Ce phénomène peut s’expliquer à la fois par le débit réduit et le coût élevé de la téléphonie wifi en Chine. En l’absence de la norme 3G, par rapport à une connexion à partir d’un ordinateur, la téléphonie wifi est moins rapide et plus onéreuse, tandis qu’elle est déjà très répandue chez notre voisine la Corée du sud.

CN : une extension de domaine de plus en plus populaire en Chine

CN est le nom de domaine national le plus important destiné à la République populaire de la Chine. Culturellement, CN est un symbole de l’Etat chinois. Au-delà, il joue un rôle positif dans le renforcement de la sécurité de réseaux et d’informations dans le cadre du développement de l’Internet chinois.

En raison de l’origine américaine du réseau Internes, la plupart des internautes chinois considèrent depuis très longtemps le domaine .com comme synonyme d’Internet. En 2007, cette situation a quelque peu changé. Ayant progressé de 7,82 millions par rapport à la même période en 2006, les sites Internet se chiffrent actuellement à 11,93 millions en Chine. Le taux de croissance s’est établi à 190,4 %. En observant une augmentation de 20 000 nouveaux sites adoptant le nom de domaine .cn par jour, le domaine .cn occupe une place dominante aujourd’hui, 75,4 % – juste derrière le sigle .de réservé à l’Allemagne – contre 20.4 % pour .com. (Traduit par Wu Wenxi)

Source BJInformation