Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: petition

Le nom de domaine jeancharest.ca utilisé pour la pétition

Le site qui porte le nom du premier ministre québécois n’était pas réservé officiellement mais il renvoie désormais vers la pétition en ligne contre Jean Charest.

Le nom de domaine Jean Charest est utilisé par des Internautes qui réclament la démission du premier ministre.

Sur le site est visible un graphique qui retrace l’évolution de la pétition contre le gouvernement de Jean Charest. Un lien vers la pétition disponible sur la page internet de l’Assemblée nationale est également accessible.

Mise en ligne lundi dernier, la pétition demandant la démission du premier ministre Jean Charest a atteint les 200 000 signatures en fin de semaine.

Cette pétition est une initiative du Mouvement citoyen national du Québec (MCNQ), et est appuyée par le député de Québec solidaire Amir Khadir.

Source: Branchez-Vous matin

Un nom de domaine en .BZH ?

Tout comme la Catalogne qui a obtenu depuis quelques années la terminaison .CAT, l’association pointBZH demande la création de la terminaison .bzh pour les domaines liés à la Bretagne.

Cette association a quatre objectifs :
• faire la promotion du .bzh auprès des Internautes et les sensibiliser à l’utilité pour la Bretagne de disposer de sa propre extension Internet dédiée à sa langue et sa culture.
• demander la création du .bzh à l’ICANN (Internet Corporation For Assigned Names and Numbers), organisme international chargé de la délivrance et la régulation des extensions Internet.
• aider à collecter les fonds nécessaires au dépôt d’un dossier auprès de l’ICANN pour la création du .bzh.
• demander aux élus bretons de soutenir la démarche de création du .bzh et de l’appuyer auprès des autorités compétentes.

Près de 20.000 bretons ont déjà signé la pétition destinée à l’ICANN, l’organisme mondial qui gère les noms de domaine. Cela étant dit, l’ICANN propose désormais une procédure de création de nouvelle extension très facile, dont nous parlons ICI. Très facile certes, mais très couteuse. Pour résumer, si les bretons veulent leur extension, il leur faudra payer. Et sans l’aide des collectivités territoriales ou une mobilisation financière sans précédent, aucune chance de voir l’extension .BZH apparaitre sur la toile.

En attendant, les bretons peuvent toujours utiliser les services du service de redirection BZH.BZ. Il permet depuis 2002 aux bretons de bénéficier d’une redirection de site internet évoquant leur magnifique région.

Pour signer la pétition, rendez vous sur le site http://www.pointbzh.com.

Source: Hebergement1.com