Toute l'actualité des noms de domaine

Archives de mots clés: cnnic

La Chine va reprendre les enregistrements de nom de domaine des sites personnels

Le ministère chinois de l’Industrie et de la Technologie de l’information a délivré une circulaire qui demande une vérification supplémentaire des informations d’inscription de sites Web, pour les enregistrements de nom de domaine, dans les prochaines semaines.

Le MIIT a publié une circulaire et a entamé une mesure répressive contre le contenu pornographique, dirigé par le gouvernement en Décembre 2009, quand il a été demandé aux fournisseurs de service de nom de domaine de vérifier les renseignements personnels des demandeurs de nom de domaine, de conserver une copie de leur certificat d’identification personnelle valide, et de mener des inspections sur le contenu principal, les coordonnées et les informations d’accès Internet des sites web utilisant le fichier. CN et les appellations .COM en Chine.

Le MIIT a indiqué dans la nouvelle circulaire, qui est destinée au Bureau de gestion des communications locales, China Internet Network Information Center, l’Internet Society of China et les trois principaux opérateurs de télécommunications en Chine, que les sociétés et les particuliers peuvent présenter une demande de nom de domaine, mais la personne responsable du site Web doit présenter une photo d’identité couleur à des fins de vérification. La circulaire stipule que les fournisseurs de service de nom de domaine doivent examiner les éléments de la demande pendant une durée de 20 jours ouvrables et délivrer le numéro de série de l’unité d’enregistrement et l’accès à ces personnes qualifiées. En attendant, ils doivent s’assurer que les informations principales du site ne seront pas divulguées et que les documents de demande resteront confidentiels.

Le MIIT impose aux fournisseurs de service d’accès Internet de mettre en place un service de vérification sur place d’ici la fin de Février 2010 et de vérifier les informations d’inscription avant la fin du mois de Mars pour les fournisseurs de services de télécommunications de base, à vérifier en Avril. Le MIIT a affirmé que l’authenticité de tous les renseignements sur l’inscription sera validée d’ici la fin de Septembre 2010.

Le 11 Décembre, le CNNIC a édicté une règle qui a demandé que l’enregistrement des noms de domaine. CN par les particuliers soit suspendu. Les médias chinois rapportent que le CNNIC est en train de rédiger des règlements pour permettre aux particuliers d’enregistrer un nom de domaine. CN. Un représentant du CNNIC, dit que le but de ce règlement est de retenir les utilisateurs et les sites Web tout en respectant la Loi.

Source: business-internet-chine.com

China’s .cn Cleanup Shows Politics Behind Web Rules

China’s Web domain agency has hired 600 temporary workers to help it vet all domain names ending in .cn for pornographic content and inaccurate records, according to two people familiar with the matter.

The major project comes after the China Internet Network Information Center (CNNIC) late last year barred individuals from registering .cn domain names. That measure also appeared to be part of a national crackdown on porn, but such campaigns have often caused the censorship of non-pornographic content as well, including sensitive political information.

CNNIC previously announced its cleanup of .cn domains, but the scale of its hiring is a reminder that the center must bow to directives from the country’s authoritarian government. While lax regulation in China has been partly blamed for malicious activity on .cn domains, the government’s crackdown has focused on porn more than Web security.

« As with so many cleanups in China, there is a very legitimate crime-fighting and law enforcement side of this, » said Rebecca MacKinnon, a visiting fellow at Princeton University’s Center for Information Technology Policy, in an e-mail. « But the flip side is that it also provides a very handy excuse to tighten controls on political and dissenting speech at the same time. »

China has over 13.5 million .cn domains, according to CNNIC. The center has already worked with domain service providers to suspend 12,000 pornographic domains in its cleanup, China’s state-run Xinhua news agency said this week.

Xinhua praised the results of the multi-level crackdown on porn China has launched in recent months, in which CNNIC has been one part.

CNNIC was ordered to launch its cleanup by China’s Ministry of Industry and Information Technology, which oversees the center, one of the people familiar with the matter said. The new workers roughly quadruple the center’s employee base to over 800, the person said.

A CNNIC spokeswoman declined to comment.

CNNIC has also blocked all registration of .cn domains overseas since early last month, according to representatives of registrars outside China, including Go Daddy and Lexsynergy. Registrars are companies that offer setup services for domain names, like idg.com, so they will lead Internet users to the correct site.

In addition to porn, the new CNNIC workers are also checking for bad information used to register domains, such as false identity numbers or business credentials, so CNNIC can request new information from domain owners where needed, one of the people familiar with the matter said.

Author: Owen Fletcher
Source: PC World.com

La Chine veut recenser tous les sites web sous peine de blocage

Après le logiciel Green Dam, censé protégé les internautes chinois des contenus « déviants », la Chine souhaiterait établir une véritable liste blanche de sites autorisés sur le web. Les autres espaces, s’ils ne sont pas enregistrés, pourraient alors être tout simplement bloqués.

Le ministre de l’Industrie et de la Technologie de l’Information chinois goûte manifestement assez peu à la liberté d’expression sur le web. Ce week-end, Li Yizhong a en effet publié de nouvelles dispositions visant à renforcer encore un peu plus le contrôle gouvernemental sur Internet, en durcissant les procédures pour enregistrer un nom de domaine. Selon les autorités, ces mesures sont prises uniquement pour cibler et bloquer les contenus pornographiques présents sur la toile.

Selon l’Associated Press, cette nouvelle réglementation exige que les sociétés de télécommunications et les fournisseurs d’accès à Internet établissent un contrôle complet et approfondi afin de déterminer si les sites web hébergés ont été officiellement enregistrés. Tout site web n’étant pas recensé et enregistré auprès du ministère de l’Industrie et de la Technologie de l’Information pourrait être potentiellement bloqué.

Cependant, nous ignorons si ces nouvelles règles s’appliqueront aux sites web étrangers, bien que ces derniers sont déjà durement malmenés par la censure chinoise. Il suffit de voir le sort qui est réservé à Google, YouTube, Facebook ou encore Twitter. Régulièrement bloqués ou filtrés, ils sont parfois copiés directement par les Chinois (à l’image de Xiaonei pour Facebook), avec plus ou moins de réussite. Et ne parlons même pas des médias étrangers.

Le gouvernement central a depuis longtemps mis en avant la lutte contre la pornographie, les jeux d’argent et n’importe quel autre site « nuisible à la société » comme prétexte à ces décisions toujours plus rigides. Cependant, dans les faits, Pékin profite souvent de sa cyber-police pour étouffer toute contestation politique ou opinion déviante, que ce soit sur le Tibet, le Dalaï-lama ou la secte Falun Gong. Ce n’est pas un hasard si le pays est souvent considéré comme étant ceinturé par une « grande muraille numérique ».

Auteur: Guillaume Champeau
Source: Numerama.com

.CN Update – Suspension of New Registrations for .CN

We regret to inform you CNNIC has informed Neustar that in order to implement a better methodology to verify registrant information from overseas registrations, they have made the difficult decision to temporarily suspend new registrations from overseas registrars starting at: 

18:00 PM January 6, 2010 (Beijing time)
10:00 AM January 6, 2010 (GMT)
05:00 AM January 6, 2010 (EST)

Please note that our understanding is that this only affects NEW registrations.

Les personnes individuelles ne pourront avoir un nom de domaine en « .cn »

Le CNNIC vient encore une fois de renforcer la surveillance sur les noms de domaine. Selon une annonce publiée le 11 décembre au soir, à partir du 14 décembre à 9 heures, au lieu de présenter la demande sur Internet comme cela se faisait alors, les clients qui souhaitent avoir un nom de domaine en « .cn » devront désormais présenter des papiers écrits. De plus, il sera interdit aux personnes individuelles de posséder des noms de domaine. Selon un responsable du CNNIC, bien que la Chine interdise depuis toujours aux personnes individuelles d’avoir des noms de domaine, nombre de personnes ont utilisé de faux dossiers pour en avoir un.

Source PeopleDaily.cn

« .中国 » : le premier nom de domaine chinois sur Internet

L’alphabet romain ne sera plus le seul à régner sur les adresses Internet. Lors d’une réunion à Séoul, l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a décidé d’introduire des alphabets autres que latin, comme le chinois, l’arabe et le coréen dans les adresses internet. L’assistant du directeur de CINIC (China Internet Network Information Center) Qi Lin a précisé que « .中国 » sera le premier nom de domaine du monde écrit en caractères chinois. Les internautes devraient pouvoir utiliser les noms de domaine chinois dès l’an prochain.

Le nom de domaine « .中国 » est compatible avec les principaux navigateurs du monde, comme Microsoft Internet Explorer et Google Chrome.

Il y a 1,6 milliard d’internautes dans le monde, dont 338 millions d’internautes chinois.

Source cri.cn

CNNIC Maintenance Announcement

We have been informed by the .CN Registry (CNNIC) that they are performing system maintenance on Sunday June 7, 2009 from 10:00 – 14:00 UTC (6:00 am EDT to 10:00 am EDT).

During this maintenance ASCII.CN and CN IDN registration service will be unavailable.

Please note the times below.

.CN registration service will be unavailable from 10:00 UTC – 12:00 UTC  (6:00 am EDT – 8:00 am EDT)
.CN IDN registration service will be unavailable from  12:00 UTC-14:00 UTC (8:00 am EDT – 10:00 am EDT)