Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: choinois

Bientôt des noms de domaines en arabe ou en chinois

L’autorité de régulation de l’Internet a annoncé l’arrivée imminente des premiers noms de domaine dans les écritures arabe, chinoise et cyrillique. Pour Akram Atallah, membre de l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), il s’agit là du changement le plus important sur le web depuis le lancement d’Internet. « Dans les semaines et les mois qui viennent, il y aura de nouveaux noms de domaine en ligne provenant de tous les coins de la planète, permettant ainsi de rassembler les personnes, les communautés et les entreprises d’une façon que nous n’aurions jamais imaginé. C’est ce type d’innovation qui va continuer à conduire notre société mondiale.» a-t-il expliqué.

A l’heure actuelle il n’existe que 22 termes dits « domaines de premier niveau générique » (generic Top-Level domains). Il s’agit des extensions suivant le point dans un nom de domaine comme « .com », « .gov » ou « .net » pour ne citer que ceux là. Quatre nouvelles extensions viendront se joindre à cette liste. Il s’agit de شبكة, (Arabe) qui veut dire « web/réseau », онлайн (Russe) qui signifie « en ligne », сайт (Russe) pour « site » et enfin 游戏 (Chinois) pour « jeu(x) ».

Outre l’ouverture à des noms de domaine dans des caractères autres que latin, l’Icann est aussi sur le point d’approuver des extensions de toutes sortes, comme des noms de sociétés ou de produits, allant des plus simples comme « .shop » ou plus précises comme « .motos ». Le régulateur étudie actuellement quelque 1.800 demandes d’extension. Google en a déposé plus de 100, de « .google » à « .YouTube » en passant par « .lol ».

L’objectif recherché par cette mesure est de promouvoir le choix et la diversité. Avec plus de deux milliards d’internautes répartis dans le monde dont la moitié réside en Asie, l’ICANN estime que ce premier pas est donc nécessaire dans l’attribution de nouveaux noms de domaine..

Source : Developpez.com
Auteur : Stéphane le calme