Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Archives de mots clés: aero

RENFE, l’opérateur de train Espagnol, lance son site en .mobi

RENFE, l’opérateur ferroviaire national espagnol, a annoncé le lancement de son portail .mobi sur renfe.mobi.

Les voyageurs peuvent vérifier les horaires, les offres spéciales et recevoir des alertes. Bien qu’il ne soit pas encore possible d’acheter des billets, ce dispositif sera mis en place dans un avenir proche, selon Pedro Miguel López Hernández, le directeur de la communication de RENFE.

renfe.mobi est basé sur la plateforme d’esmeroMobilizer du Grupo Alma, pour lequel RENFE a dépensé €60,000 pour son site Web.

RENFE est déjà le deuxième opérateur européen de train qui met en place son site .mobi après le réseau belge Thalys de train à grande vitesse, qui a lancé l’année dernière thalys.mobi.

Mise à jour du système de production du .ORG

Le 3 mars 2007, entre 15h00 et 19h00, un arrêt du système de production du .ORG est programmé, pour permettre le déploiement des noms de domaine IDN espagnols chez le registre .ORG, selon la règle du « 1er arrivé, 1er servi ».

Pendant cette période, le système de production du .ORG, comprenant l’outil d’administration web et le WHOIS, sera indisponible. Les domaines continueront à résoudre normalement.

Les IDN espagnols (uniquement, ne comprenant pas allemand, danois, hongrois, islandais, coréen (Hangul), letton, lithuanien, polonais et suédois) enregistrés entre le 3 mars 2007 à 19h00 et le 2 avril 2007 à 19h00 (pendant les 30 premiers jours de l’opération) seront placés soit en Server Delete Prohibited, en Server Transfer Prohibited, en Server Update Prohibited, en Server Renew Prohibited, ou en Server Hold. Ces statuts demeureront en l’état jusqu’au 2 mai 2007, pour permettre aux intérêts de propriété intellectuelle de lancer des actions d’UDRP si besoin.

Une FAQ et un guide, détaillant les IDN .ORG espagnols, seront disponibles le 1er février 2007.

Telnic s’associe à NeuStar pour lancer la nouvelle extension .TEL

Telnic Limited, l’opérateur du .Tel (TLD), basé au Royaume-Uni, a annoncé le 29 janvier qu’il a choisi NeuStar, Inc., pour s’occuper des systèmes d’enregistrement de noms de domaine et de résolution DNS pour le .TEL.

Le .TEL utilise une technologie novatrice pour permettre à des entreprises et à des individus d’éditer et contrôler sans risque leur information de contact en temps réel directement dans le Domain Name System (DNS).
N’importe qui pourra employer un nom de domaine .TEL (du type JohnSmith.tel ou CompanyName.tel) pour initier des communications utilisant la téléphonie, la voix sur IP (VoIP), la transmission de messages instantanée, l’email, le SMS et d’autres nouvelles formes de communication d’Internet. Le domaine .TEL intégrera des moyens de communication traditionnels avec des technologies naissantes, en faisant un outil essentiel pour des entreprises et des individus à travers le monde.

‘ Nous avons choisi NeuStar en raison de sa réputation d’excellence opérationnelle, de son extension globale et de son expertise dans la convergence de l’Internet et des technologies de téléphonie, ‘ commente Khashayar Mahdavi, président du Telnic. ‘ NeuStar a un arrangement profond – et une large expérience – des services de noms de domaine, et la compagnie s’est avérée être éminemment capable d’assumer les très gros volumes de transactions attendus pour la sortie du .TEL. ‘

‘ NeuStar est excité de travailler avec le Telnic pour lancer le nouveau domaine .TEL, ‘ dit Mark Foster, CTO de NeuStar. ‘ Nous croyons que le .TEL peremttra de nouveaux services comme la VoIP pour les individus et les entreprises qui ont besoin en temps réel de contrôler comment ils peuvent être atteints. ‘

Telnic limited

Fondé en 1998, Telnic limited est une compagnie basée au Royaume-Uni qui développe et fournit la technologie et les solutions de découpage-bord pour l’industrie naissante de communications d’Internet.
Pour plus d’information concernant le Telnic ou le domaine.TEL, visitez http://www.telnic.org/.

NeuStar
NeuStar est un fournisseur des services de clearinghouse et d’annuaire de communication à l’industrie globale sur Internet.
Pour plus d’information concernant NeuStar, visitez http://www.neustar.biz/.

Source : 29 jan. – PRNewswire

Les noms de domaine .CO.JP dépassent les 300.000 enregistrements (18 janvier 2007)

JPRS a annoncé le 17 janvier 2007 que le nombre cumulé de noms de domaine .CO.JP créés (par exemple, EXAMPLE.CO.JP) a dépassé les 300.000, allant jusqu’à 300.899, au 1er janvier 2007.

Le nombre total d’enregistrement de nom de domaine .JP, .CO.JP inclus, est de 882.325 à la même date, indiquant que 34% des noms de domaine .JP sont des noms de CO.JP. Des noms de domaine de CO.JP sont employés par les compagnies japonaises telles que la société (kabushiki-gaisha). Les organismes éligibles sont les compagnies japonaises incorporées sous la Loi Company Act du 1er mai 2006.

En décembre 2006, approximativement 80% de registrants de noms de domaine .CO.JP sont des sociétés, et le reste sont des sociétés à responsabilité limitée privées (yugen-gaisha) et des sociétés en commandite (goshi-gaisha). D’après la préfecture, 33% de registrants sont situés à Tokyo, suivi de 10% à Osaka, indiquant une certaine concentration dans les villes principales. 97% des compagnies figurant dans la première section des bourses des valeurs au Japon ont créé des noms de domaine .CO.JP en janvier 2007 (source : JPRS).

JPRS continuera ses efforts pour augmenter l’identification aux noms de domaine .CO.JP et sa rentabilité, et encourage beaucoup plus de compagnies japonaises à employer des noms de domaine de .CO.JP.

Maintenance CNNIC

Nous avons été informés par le registre du .CN (CNNIC) qu’ils exécuteront une maintenance le dimanche 24 décembre 2006 de 13h00 à 17h00 (GMT+1, Paris). Pendant cet entretien l’enregistrement de .CN sera indisponible.
En outre, notez svp que le CNNIC nous a informé qu’ils exécuteront à présent les maintenances chaque dernier dimanche du mois.

Enregistrez vos noms de domaine en .TRAVEL

Le .travel est une extension dédiée au développement de l’e-commerce de l’industrie du voyage et du tourisme. Ce nom de domaine est géré par Tralliance pour la partie commerciale et par Neulevel (registre du .biz) pour la partie technique et le support.
En quoi le .travel apporte une valeur ajouté à un site ?
utah.travel, canada.travel, egypt.travel, italia.travel, …
Toutes les entreprises listées dans ce moteur disposeront d’une note donnée par les associations de voyagistes et de commentaires postés par les internautes, qu’ils aient un .travel ou non, mais les détenteurs d’un nom de domaine .travel devraient être privilégiés dans la recherche. De plus toutes les informations pour contacter le prestataire (hôtel, croisière, …) et réserver en ligne seront directement disponibles.
Les fonctionnalités de ce moteur de recherche seront aussi reprises dans une barre de navigateur à télécharger.
Qui peut enregistrer un nom de domaine .travel ?
Il faut appartenir à l’un des 18 secteurs de l’industrie du tourisme suivants :

  • Compagnies aériennes
  • Parcs d’attractions ou à thèmes
  • Maisons ‘ bed & breakfast ‘
  • Compagnies de bus, taxi, limousine
  • Camping
  • Compagnies de location de voiture
  • Fournisseurs de technologie de réservation de voyage
  • Organisateurs de congrès ou de meeting
  • Compagnies de croisières Ferries
  • Hôtels, Resorts, casinos
  • Offices du tourisme
  • Compagnies ferroviaires
  • Restaurants
  • Tours opérators
  • Agences de voyage
  • Médias ayant pour thème le voyage et le tourisme
  • Associations de voyageurs ou d’analyse du marché touristique

Comment enregistrer un .travel ?
Toutes les informations sur Namebay

Enregistrement des mots-clés sur Internet en Chine

En Chine, l’enregistrement des mots-clés en idéogrammes chinois et en caractères latins est une nouvelle tendance du business, en progression depuis quelques mois.

L’objectif de ces mots-clés est de faciliter la navigation sur le Web, pour les utilisateurs chinois, en assortissant un mot-clé avec une URL.

Les mots-clés contenant des idéogrammes peuvent être coûteux comparés au gain en visibilité. En fait, cela se limite au territoire et aux utilisateurs chinois dont l’ISP (Internet Service Provider) est techniquement qualifié pour traduire des mots-clés en URLs.

Cependant l’approche de ces registrars semble être légitime, certains d’entre eux n’hésitent pourtant pas à employer des méthodes litigieuses et agressives pour forcer l’enregistrement pour ces mots-clés sur Internet, mais également avec les IDNs.

.asia : une nouvelle extension régionale approuvée par l’ICANN

L’ICANN a validé la création du .Asia le 18 octobre 2006. Il sera disponible dans les 6 à 9 mois qui viennent.

Ce Top Level Domain (TLD) vise à mettre en lumière sur l’Internet des entreprises et des individus basés en Asie-Pacifique et à atteindre la communauté la plus grande.

Le .Asia supportera dans un premier temps l’alphabet latin, puis les langues asiatiques (IDNs), selon l’organisation DotAsia Ltd.
Cette société se compose de membres de l’ICANN qui gèrent les registres des ccTLDs de la zone asiatique.

L’enregistrement du point Asie sera divisé en 2 étapes :

  1. d’abord, la période de sunrise pour les propriétaires de marque déposée
  2. puis, l’ouverture générale pour les entités actuelles en Asie Pacifique.

Au delà de l’ouverture du ‘ .asia ‘, c’estsurtout une question de concurrence avec les principaux TLDs (en particulier le .com) et de croissance d’Internet dans ce secteur. A ce jour, il y a environ 400 millions d’utilisateurs d’Internet en Asie (voir des détails dans la table ci-dessous).

Country Internet users
China 123 000 000
Japan 86 300 000
India 60 000 000
South Korea 33 900 000
Indonesia 18 000 000
Taïwan 13 800 000
Malaysia 11 016 000
Vietnam 10 711 000
Pakistan 10 500 000


Source : Internet World Stats
(mise à jour en septembre 2006)