Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

L’ICANN songe à fermer les services de WHOIS

L’ICANN, l’organisme chargé de la gestion des suffixes Internet, propose une restructuration drastique du système WHOIS actuel.

icann logo

Le système WHOIS, tel qu’il est implémenté aujourd’hui, permet d’effectuer une recherche sur un nom de domaine en particulier afin d’obtenir les informations sur son propriétaire, ses anciens détenteurs, les différents bureaux d’enregistrement auprès desquels il a été déposé puis renouvelé, ainsi que sa date d’expiration. L’outil est donc particulièrement prisé par les sociétés ou particuliers souhaitant effectuer un rachat avant de lancer un site et connaître l’historique du nom de domaine.

Cependant le mécanisme vient d’être remis en cause par le groupe EWG (Expert Working Group) de l’ICANN. L’organisme explique que le système, vieux de dix ans n’est plus satisfaisant. Il a donc été suggéré de faire table rase de ces travaux afin de les repenser dans le contexte d’aujourd’hui.

D’une part l’ICANN s’interroge sur l’intérêt de conserver ce type de répertoire, les manières de mettre à jour ce dernier mais également sur les usages qui en découle au regard de la vie privée. Il serait particulièrement difficile aujourd’hui de conserver le système WHOIS alors que de nouvelles extensions de noms de domaine seront bientôt disponibles.

En outre, alors qu’aujourd’hui n’importe qui peut effectuer une recherche WHOIS de manière anonyme sur un nom de domaine, l’ICANN souhaite bloquer cet accès et de n’autoriser que certains organismes autorisés et mettre en place un service de données d’enregistrement agrégées (ARDS). Les bureaux d’enregistrement n’auront plus l’obligation de fournir un accès à leur base de données en ouvrant le port 43, ce qui se traduirait par une baisse de leur bande passante. Le service ARDS effectuerait une copie des données.

Auteur : Guillaume Belfiore
Source : Clubic.com