Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

.eu: une affaire d’enregistrement local

EURid indique que 84 % des noms de domaine .eu sont accaparés par des bureaux d’enregistrement basés dans l’Union européenne.

Pour la seconde année consécutive, l’enregistrement des noms de domaines .eu reste majoritairement le fait des bureaux d’enregistrement. Selon EURid, le gestionnaire principal des suffixes européens, « 66 % des titulaires enregistrent leurs noms de domaine .eu auprès d’un bureau basé dans le même État de l’Union européenne qu’eux, tandis que 18 % s’adressent à un bureau situé dans un autre État de l’UE ». Ce phénomène s’expliquerait par le fait que « les demandeurs d’un nom de domaine .eu préfèrent faire appel à un bureau d’enregistrement accrédité car en cas de besoin, ils pourront obtenir de l’aide dans leur propre langue », a expliqué Marc Van Wesemael, directeur général d’EURid.

Les titulaires de noms de domaine en .eu allemands, lituaniens et polonais sont les plus enclins à recourir à un bureau local, tandis que leurs homologues britanniques se tournent plus facilement vers un bureau situé en dehors de l’UE.

Dans 15 des 27 Etats membres de l’UE, les bureaux locaux accrédités pour le .eu gèrent plus de 90 % des enregistrements pour le domaine .eu.

Pour rappel, le secteur des noms de domaine est mondialisé de sorte que les bureaux d’enregistrement accrédités pour le .eu peuvent en fait être situés n’importe où. D’ailleurs, de nombreux bureaux d’enregistrement américains ont des filiales en Europe.

Source Digimedia.be