Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

La moitié des noms de domaines sont des « .com »

Les extensions ont beau se multiplier, le succès du « .com » ne se dément pas. Le « .fr » reste à la traîne.

Selon les derniers chiffres- fournis par Verisign, il existait 105,2 millions de noms de domaine en « .com » et « .net » fin 2010, sur un total de 205,3 millions de noms déposés. Le nombre de « .com » pourrait, lui, frôler les 100 millions à lui seul.

L’extension s’est donc imposée comme la référence pour tous, les entreprises mais aussi les particuliers, de plus en plus nombreux à réserver leur nom de domaine grâce à l’ouverture progressive du marché. Et le rythme ne faiblit pas. Lors du quatrième trimestre de l’an dernier, le nombre de nouveaux noms déposés a encore augmenté (+1,7% par rapport au trimestre précédent). Sur l’ensemble de l’année 2010, le nombre de noms déposé a progressé 6,3%.

Derrière le « .com » et le « .net », on retrouve une extension nationale : le « .de ». Le marché allemand est historiquement un marché dynamique, avec des entreprises tournées vers l’exportation et ayant intégré Internet très tôt dans leur stratégie. L’année 2010 a aussi vu un regain du « .org », qui peut profiter d’une certaine saturation sur le « .com ». Il s’agit désormais de la quatrième extension la plus commune, devant le « .uk » britannique.

Et le « .fr » dans tout cela ? Malgré une croissance régulière, il reste à la traîne. Environ deux millions de noms de domaines sont aujourd’hui réservés. Le potentiel est important, les PME restant encore sous-représentées sur le Net. Et le « .com », lui, a toujours du succès dans l’Hexagone…

NICOLAS RAULINE

Source: les echos  – blog