Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Le ‘.fr’ serait-il boudé par le grand public ?

Près de deux ans après l’ouverture du ‘.fr’ aux particuliers, l’Association française pour le nommage internet en coopération (Afnic) publie une nouvelle étude sur la perception du nom de domaine français par le grand public.

Sans surprise, 62% des 1.265 internautes qui ont participé à l’enquête en ligne menée par MetroPanel du 7 au 14 mars 2008, estiment que les noms de domaine sont un moyen «d’affirmer une identité ou une personnalité sur internet». Quant au ‘.fr’, il est toujours associé à la francophonie pour une majorité d’internautes. Lorsqu’il est question d’acheter un suffixe, 61% des acquéreurs privilégient les ‘packs’ (par exemple, l’acquisition d’un nom de domaine et l’hébergement d’un blog sur un an, le tout pour un tarif forfaitaire). Le ‘.fr’ est associé, le plus souvent, à des contenus personnels et/ou comme support d’une adresse électronique.

Enfin, parmi les internautes interrogés qui n’ont jamais déposé de nom de domaine, 59% ne voient pas l’utilité d’une telle démarche. Globalement, les sociétés d’enregistrement de noms de domaine sont encore mal identifiées. Seuls 28% des internautes interrogés ont été en mesure de citer le nom d’un prestataire spécialisé.

Le succès du ‘.fr’ est très relatif. L’Afnic a-t-elle sa part de responsabilité ? Aujourd’hui, avec 1,14 million de noms de domaine enregistrés, le ‘.fr’ ne fait pas partie du top 10 mondial, contrairement au ‘.de’ allemand (12 millions), second suffixe internet derrière le nom de domaine générique ‘.com’ (72 millions), et au ‘.uk’ britannique (7 millions).

lire la suite sur NetEco