Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

« Pour certains jeunes, internet, c’est Facebook »

L’ensemble des noms de domaine en .fr, ce sont eux qui le gèrent. L’Association française pour le nommage Internet en coopération (Afnic) n’est pas l’organisme le plus connu mais son discours sur l’évolution du web mérite d’être entendu. « Le Point » a publié le 14 février une interview de son directeur général, Matthieu Weil, qui explique que « pour certains jeunes, internet, aujourd’hui, c’est Facebook ». Weil prononce cette phrase lorsqu’on lui demande s’il faut réinventer le web. Il répond que cela pourrait passer par la prise de pouvoir d’un groupe sectoriel, et évoque deux hypothèses : « Les opérateurs télécoms ont plus d’abonnés à l’internet mobile qu’à l’internet classique et peuvent donc modeler l’internet mobile pour transformer tout internet. Autre possibilité : des géants comme Facebook, Google ou Baidu pourraient décider d’enfermer l’utilisateur dans un environnement propriétaire. C’est un peu le cas de certains jeunes aujourd’hui, pour qui Internet, c’est Facebook. » Un exemple : Les jeunes Américains surfent désormais plus sur les réseaux sociaux qu’ils n’envoient de mails.

Par ailleurs, Matthieu Weil avoue craindre une défaillance du réseau, qui aurait de nombreuses répercussions. « Notre cauchemar, c’est une défaillance de notre réseau, un bug logiciel qui corromprait la liste des noms de domaine en .fr. En plus de perturber les internautes français, cela impacterait réellement l’internet mondial. Le réseau français est très interconnecté, contrairement aux réseaux tunisien et égyptien, qui peuvent être coupés sans grande conséquence technique pour les internautes à l’extérieur. »

Source: Touslesclics