Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Facebook soutient Wikileaks !

Wikileaks a été lâché par Visa, MasterCard, Amazon, Paypal, et même par l’hébergeur de son nom de domaine et la banque suisse. Mais il peut, pour le moment, compter sur le soutien de Facebook.

Wikileaks a plus d’un million de fans sur sa page Facebook et le porte parole du réseau social a déclaré à the Los Angeles Times que « la simple existence d’une page fan sur Facebook de Wikileaks ne viole aucune loi, et nous ne la fermerons pas comme nous ne fermerons aucune autre page qui contient des sujet controversés. Nous continuons à surveiller la situation ».

Facebook n’est certainement pas l’hébergeur ni le compte bancaire de Wikileaks, mais, indirectement, il entretient la sympathie des fans de Wikileaks et gagne l’estime de ses utilisateurs en agissant ainsi.

D’autres initiatives sont apparues pour soutenir Wikileaks comme les sites miroirs. Près de 355 sites, éparpillés un peu partout, ont pour seul but de dupliquer en temps réel le contenu des câbles.

Source: Webdo