Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Depuis dix ans, La Voix du Nord, c’est aussi le Web

HISTOIRE Il y a dix ans, « La Voix du Nord » décidait de mettre en ligne son journal sur Internet. Depuis, les possibilités offertes par le média n’ont cessé d’évoluer.
AVENIR Dans un monde du Net toujours en mouvement, comment la presse quotidienne régionale s’adapte-t-elle ?
Au commencement, lavoixdunord.fr n’était qu’un nom de domaine qu’il fallait occuper. C’était en 1996. Petit à petit, ce site vitrine s’est garni de quelques services (météo, bourse, jeux, abonnements) puis d’une poignée d’informations. Un titre, non cliquable, puis deux, puis trois… Et un jour, un article.
C’est en septembre 2000, que La Voix du Nord décide de développer un vrai site éditorial et de mettre en ligne une grande partie de son journal « papier ». C’est à ce moment-là que se constitue la première rédaction Web du journal, avec l’embauche du premier journaliste web, puis d’un deuxième, quelques mois plus tard. Ils ne le savent pas encore, mais dix ans plus tard, ils seront encore là tous les deux pour souffler les bougies du dixième anniversaire.

Compléter le journal
Le site Internet avance pas à pas, se développe, se cherche. Très vite, des rubriques spécifiques au Web font leur apparition, ainsi que les dossiers et les albums photo. En février 2002, première révolution : lavoixdunord.fr se sépare de sa rubrique « sports » qui migre vers un nouveau site : lavoixdessports.com. C’est le tout premier site français d’infos sportives régionales. La rédaction Internet de La Voix s’étoffe alors, avec un troisième journaliste Web.
Sur ces deux sites, une question se pose tous les jours : comment ce nouveau support peut-il être complémentaire du journal ?
Pour se démarquer du support papier, un des premiers enjeux va être de donner, en continu, l’info régionale de la journée. Internet va vite, l’actualité aussi. En 2003, c’est le début des brèves d’informations régionales mises en ligne au cours de la journée, par le service Web. En 2006, étape importante dans la vie de la rédaction, les journalistes du « papier » prennent la main sur l’outil et peuvent eux-mêmes mettre en ligne des infos concernant leur secteur. Cette notion d’information en temps réel sera bientôt au centre du travail de la rédaction Web.

2007, l’année où tout bascule
En janvier 2007, la filiale VDN multimédia voit le jour. Désormais, une équipe technique et commerciale travaille à plein sur le développement de l’offre Internet, qu’elle soit éditoriale ou marchande (annonces, boutique, etc.). Dans le même temps, de nouveaux journalistes Web sont embauchés.
En mai, l’un d’eux prend en charge le lancement d’un nouveau site thématique : lavoixeco.com. En quelques mois, lavoixdunord.fr propose ses premières interviews audio, suivies de peu par les premières vidéos, mais aussi par les premiers « chats » : tout ce qui est impossible à réaliser sur le «  papier » ! Le mot « multimédia » prend alors tout son sens.

À vous la parole
La version actuelle du site est mise en ligne en mai 2008. Côté internautes, le grand changement c’est l’ouverture des commentaires aux articles.
Une interactivité déjà présente grâce aux forums et qui va également se développer à travers les réseaux sociaux. À l’automne 2008, La Voix du Nord ouvre sa page Facebook puis fait sortir son compte Twitter de l’oeuf
Parallèlement, de nombreux contenus et outils sont testés, puis abandonnés ou adoptés (les « directs », les diaporamas sonores, les blogs, les sites événementiels). En 2009, un quatrième site éditorial est mis à la mer, lavoixaufeminin.fr.
Aujourd’hui, huit journalistes Web travaillent sur les quatre sites éditoriaux, qui attirent chaque jour environ 120 000 visiteurs. Et demain ?

NATALIE GROSSKOPF

Source: La Voix du Nord