Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Le Kimberlizer au coeur d’une théorie du complot

FAKE – Et si l’histoire de la jeune belge tatouée d’étoiles n’était qu’un coup de pub?…

Le tatoueur Rouslan Toumaniantz et sa cliente Kimberley Vlaeminck qui l'accuse de lui avoir tatoué 56 étoiles sur le visage pendant son sommeil.Le tatoueur Rouslan Toumaniantz et sa cliente Kimberley Vlaeminck qui l’accuse de lui avoir tatoué 56 étoiles sur le visage pendant son sommeil./PETER DECONINCK/EPA/SIPA

«C’est un fake.» La sentence tombe, rebond désormais inévitable de chaque buzz. Le cas de Kimberley et ses 56 étoiles tatouées sur le visage n’y a pas échappé, avec une jolie théorie du complot élaborée à partir du Kimberlizer, une application qui permet d’orner son propre visage du tatouage de la jeune belge.

Aux manettes de cette manipulation, relayée par les médias belges, l’agence de communication Famous. Elle compte parmi ses clients, la station de la radio publique flamande MNM, dont le logo est une étoile.

«Une enquête en cours»

Elément troublant, selon le site clint.be, dont RTL Info dit qu’il mène «une enquête», «l’adresse pour le site « Kimberlizer » a été réservée en avril… Alors que le tatouage est sensé avoir été créé il y a quelques jours».

Sauf que le nom de domaine n’est pas «Kimberlizer», mais toputourworkon.com, et qu’il ne s’agit pas d’un site dédié, mais d’une simple application. L’agence «Famous» a d’ailleurs expliqué au «Post» que ce nom de domaine a été réservé «pour tout autre chose».

auteur : Julien Ménielle