Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Microsoft veut grignoter Google pour 100 millions de dollars

Lorsque le géant du logiciel veut concurrencer le géant de la recherche sur Internet, la bataille promet de faire « Bing ».

Microsoft n’a jamais réussi à percer sur le marché de la recherche Web avec son moteur Live Search, pourtant intégré par défaut à son navigateur Internet Explorer. A contrario, Google est largement plébiscité par les internautes, dont l’écrasante majorité l’utilise exclusivement. De quoi faire enrager la firme de Redmond. Pour (tenter de) contrer Google, la nouvelle arme de Microsoft, anciennement connue sous le nom de code « Kumo », devrait s’appeler Bing. Ce nouveau moteur de recherche sera vraisemblablement dévoilé jeudi 28 mai 2009, au dernier jour de la conférence D/AllThingsDigital . Bing sera-il le bruit de Google qui chute, ou celui de l’épée de Microsoft qui se brise sur le bouclier de Google ?

80 à 100 millions de dollars

Selon AdvertisingAge , Microsoft aurait prévu une campagne marketing sans précédent, dotée de 80 à 100 millions de dollars. L’objectif ? Montrer aux internautes qu’un moteur de recherche peut faire mieux que Google. Le monstre de la recherche Web a dépensé « seulement » 25 millions de dollars en publicité en 2008, dont près de la moitié pour le recrutement, contre 361 millions côté Microsoft. L’offensive de Redmond promet de créer un séisme dans un monde où Google paraît intouchable.

Un nom de domaine enregistré en 1996

Début mars, Microsoft avait présenté quelques fonctions de son futur moteur de recherche . Très peu d’informations ont été dévoilées, mais le blog de LiveSearch montre que les réponses seront filtrées par thème dans Bing. Le nom de domaine Bing.com est détenu par Microsoft, et a été déposé en janvier 1996, soit à l’âge de pierre de l’Internet. Le groupe aura attendu treize ans pour utiliser ce nom de domaine. Bing.net a, quant à lui, été déposé par Microsoft en 1997, alors que Bing.org est détenu par une autre société, qui devrait profiter -ou souffrir- d’une explosion de son trafic. Bing.fr, qui n’avait pas été déposé, a été acheté par Microsoft en mars 2009.

auteur : Guerric Poncet
source LePoint.fr