Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

L’Icann publie les conditions d’obtention d’une nouvelle extension : 147.000 euros !

L’Icann, l’organisme américain qui gère les noms de domaines de l’Internet, a publié les conditions de création d’une nouvelle extension. Il faudra débourser 147.000 euros, dans un premier temps…

En juin dernier, l’Icann lançait un pavé dans la marre du Web. L’organisme annonçait qu’il donnerait la possibilité aux internautes de créer leur propre extension dès 2009, mais pas à n’importe quel prix. Les avis étaient alors partagés, entre inquiétude et approbation.

L’Icann vient donc de rendre publiques les conditions d’obtention d’une nouvelle extension gTLD. Le coût du dépôt d’un dossier est chiffré à 185.000 dollars, soit environ 147.000 euros ! De quoi refroidir plus d’une entreprise, d’autant plus que les conditions de maintenance par exemple sont plus que drastiques.

De plus, l’Icann indique qu’il percevra des coûts annuels sur les noms de domaine vendus pour chaque gTLD. 75.000 dollars (environ 59.000 euros) de redevance fixe ou 5% du chiffre d’affaires généré par l’enregistrement d’un nom de domaine. C’est le montant le plus important des deux qui sera retenu.

Les futurs candidats peuvent d’ores et déjà télécharger le manuel d’obtention disponible sur le site de l’organisme de gestion. Celui-ci fait une centaine de pages et est décomposé en 6 sections majeures.

Et la France ?

Rappelons que lors de l’annonce du plan France Numérique 2012, Eric Besson expliquait que «la France et l’Europe devront réaffirmer leur présence et leur rôle dans les instances mondiales chargées de la gouvernance de l’Internet».

Le secrétaire d’Etat sous-entendait, à juste titre, que l’Europe avait également un rôle à jouer dans la gouvernance de l’Internet. Et que l’Icann, « sous la tutelle exclusive du département du commerce américain », ne devait pas monopoliser cette gouvernance.

auteur: Emilien Ercolani
source Linformaticien.com