Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Protection accrue pour les noms de domaine point-ca

‘Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) annonce le lancement d’une nouvelle politique de protection des renseignements personnels et d’un outil de recherche WHOIS dans le but de protéger la vie privée des détenteurs de noms de domaine point-ca. La nouvelle politique restreint l’accès aux renseignements personnels à l’exception de circonstances extraordinaires ou du consentement explicite du détenteur.

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) est une organisation sans but lucratif dirigée par ses membres qui gère le registre de noms de domaine point-ca du pays. L’ACEI développe et met en oeuvre des politiques qui soutiennent la communauté Internet du Canada et représente aussi le registre point-ca sur le plan international. L’ACEI est responsable de l’outil WHOIS pour les noms de domaine point-ca.

WHOIS est un terme générique qui décrit un service d’annuaire en ligne qui permet aux gens d’obtenir des renseignements au sujet des noms de domaine Internet. Le WHOIS qui s’applique aux noms de domaine point-ca traite plus d’un million de requêtes par jour et permet aux utilisateurs de déterminer rapidement si un nom de domaine point-ca est disponible ou d’obtenir de l’information sur une inscription.

Renseignements protégés

En vertu de la nouvelle politique, les renseignements personnels tirés de l’enregistrement des détenteurs d’un nom de domaine individuel comme le nom du détenteur, l’adresse de résidence, le numéro de téléphone et l’adresse électronique seront désormais protégés à titre de renseignements confidentiels. Les renseignements d’un enregistrement complet pour les détenteurs de noms de domaine d’entreprise continueront à être accessibles et les individus détenteurs de noms de domaine pourront décider de rendre accessible ou non leurs renseignements.

Dans l’éventualité de circonstances particulières et isolées, les renseignements personnels de certains titulaires peuvent être divulgués lors de situations découlant d’infractions où des enfants sont mis en danger, des conflits relativement à la propriété intellectuelle (ex.: cybersquattage), de menaces sur Internet et de vols d’identité.

«La politique WHOIS de protection des renseignements personnels pour les noms de domaine point-ca met les détenteurs à l’avant-plan en minimisant l’accès aux renseignements d’ordre privé de domaines point-ca individuels tout en mettant en oeuvre des mécanismes en temps opportun pour des demandes de renseignements justifiées», explique, dans un communiqué, Byron Holland, président-directeur général de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet.

source canoe.com