Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

L’extension .tata au coeur de négociations entre le Maroc et le constructeur automobile indien

L’ICANN, régulateur technique de l’Internet, a terminé la phase de création des nouvelles extensions. L’organisme a traité près de 1930 dossiers, souscrits en 2012, dont celui à la demande du constructeur indien « .TATA ».

Auparavant, la compagnie asiatique était en litige avec les autorités marocaines au sujet de son nom de domaine. En effet, le patronyme « TATA » se rapporte à la fois à la société automobile et à la région de « Tata », située au sud du Maroc.

Le programme de nouvelles extensions de l’ICANN donne un droit de véto aux gouvernements en cas de demande portant sur un terme géographique. Néanmoins, le constructeur automobile et le gouvernement marocain ont réussi à se mettre d’accord puisque la demande de l’Indien du « .TATA » a finalement été validé par l’ICANN le 18 juillet dernier.

Les autres extensions seront attribuées dans les prochains mois. Certains noms de domaine sont revendiqués par plusieurs candidats, et l’organisme de gestion doit départager pour éviter tout problème technique sur le net. Des nouvelles candidatures pourront être déposées d’ici 2016 ou 2017 avec comme mot d’ordre : le nom de domaine attribué au premier arrivé.

Source: yabiladi.com