Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

UNIFORUM ZACR pour la promotion du .AFRICA

Le délégué pour l’Afrique de l’UNIFORUM ZACR, le Béninois Koffi Fabrice Djossou, a déclaré mardi à Dakar que la structure qu’il représente vient d’être sélectionnée par la Commission de l’Union africaine (UA) comme l’opérateur de registre officiel qui va opérer sur l’extension géographique «Dot Africa» au profit de la communauté africaine. «Cette sélection fait suite à l’appel d’offre lancé en décembre 2011 et qui a connu la participation de plusieurs opérateurs de registre internationaux intéressés par la gestion du «Dot Africa», a–t–il indiqué lors d’un entretien accordé à la PANA.

M. Djossou a indiqué que le «Dot Africa» est le nouveau nom de domaine pour la promotion des entreprises, des peuples et de la culture africains dans l’Internet, expliquant que lorsque´il sera opérationnel, «Dot Africa» va fournir aux hébergeurs des possibilités désétablir leur présence sur Internet.

Il a souligné que c’est une étape «très importante» pour les organisations et les personnes intéressées par l’acquisition d’une identité numérique africaine, précisant que les petites et moyennes entreprises africaines profiteront largement de «Dot Africa».

«Au-delà de leurs marchés locaux, ils vont envahir le marché continental et régional. Internet va donc devenir une plate-forme pour la croissance de l’entreprenariat en Afrique. Plus les individus, les entreprises, les organisations ainsi que des groupes communautaires vont utiliser le nom «Dot Africa» plus ils feraient la promotion d’une communauté africaine diversifiée et dynamique au sein de l’espace de domaine Dot Africa’, a expliqué M. Djossou.

«La Commission de l’Union africaine travaillera activement avec l’opérateur UNIFORUM ZACR à la mise en place des moyens indispensables pour la promotion de «Dot Africa» telle que la mise en place d’une bonne structure de gouvernance, le développement des contenus locaux, la propriété intellectuelle, les futures conditions d’enregistrement, le prix d’enregistrement prévu ainsi que les volumes estimés de noms de domaine», a-t- il ajouté.

«C’est important que la communauté africaine soutienne le projet», a dit M. M. Djossou, affirmant qu’il s’agit d’une «première» en Afrique.

Source: afriquejet.com