Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Amy Winehouse hackée par des web-squatteurs

Cela fait aujourd’hui un mois qu’Amy Winehouse a été retrouvée morte dans sa maison de Camden Square à Londres et des personnes malveillantes continuent à profiter de sa notoriété.

C’est le cas de nombreux pirates sur la toile qui se sont empressés de réserver des noms de domaine aux patronymes de la chanteuse défunte pour les vendre aux plus offrants. Il est effectivement courant qu’après le décès d’une célébrité, une association ou une fondation à son nom soit créée et l’on peut ici penser que des pirates aient anticipé cette situation…

Ainsi, quand Mitch Winehouse a décidé de monter une fondation au nom de sa fille pour venir en aide aux personnes sujettes aux dépendances en tous genres, il n’a pas pu lancer son site faute de nom de domaine. Tous ceux auxquels il a pensé ayant déjà été inventés. Alors à moins d’en acheter un à un prix exorbitant, le père d’Amy devra se résoudre à rendre les chèques des dons qui lui ont été envoyés en attendant de trouver une solution. C’est d’ailleurs ce qu’il a instamment fait, bien qu’indigné par le comportement de ces web-usurpateurs qui l’ont empêché de distribuer les dons aux nécessiteux.

Mitch Winehouse a d’ailleurs lancé un appel planétaire pour leur mettre la pression à travers les tabloïds. En attendant de régler cette question des noms de domaine, les pirates quant à eux tentent toujours de vendre leurs sites en contactant les proches de la chanteuse qui sont susceptibles d’être intéressés, notamment son ex-mari Black Fielder-Civil…
Source Trenditude.fr