Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

L’ICANN face au Fast-Flux

« L’organisation en charge de la supervision du système d’adressage sur Internet cherche à résoudre un défaut qui permet aux spammeurs et aux sites frauduleux de prospérer.

L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a publié un rapport initial sur Fast Flux, une technique DNS qui autorise un nom de domaine à être lié à plusieurs adresses IP. Fast Flux permet à un administrateur de rapidement faire pointer un nom de domaine sur une nouvelle adresse IP si le serveur de la première adresse plante ou est la cible d’une attaque de déni de service. Cette technique est également utilisée légitimement par des réseaux de distribution de contenu pour équilibrer les charges de trafic, améliorer la performance et diminuer les coûts de transmissions. Mais les hackers et autres cybercriminels s’en sont emparés et l’utilisent afin de rendre la tâche de FAI (fournisseurs d’accès à Internet) et des autorités plus difficile pour fermer des sites coupables de hameçonnage ou proposant la vente de produits illégaux. » …

Lire la suite sur Bulletins-electroniques.com