Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

dotMobi annonce la mise sur le marché de noms de domaine mobile à un ou deux caractère(s)

dotMobi va mettre des domaines convoités, formés de un ou deux caractère(s), à la disposition des marques pour des sites Web mobiles de grande qualité.

dotMobi, l’entreprise à l’origine de .mobi (la seule adresse Internet conçue spécialement pour trouver du contenu compatible avec tous les téléphones portables), a annoncé aujourd’hui qu’elle allait rendre disponibles des noms de domaine .mobi à un ou deux caractère(s) alphanumérique(s), tels que q.mobi, k9.mobi, 13.mobi ou ny.mobi.

Ces noms brefs sont très convoités par les entreprises qui souhaitent étendre leur marque avec une adresse Web brève et facile à retenir. Lors d’une récente vente aux enchères de domaines numériques, des noms comme 88.com se sont vendus jusqu’à 325 000 dollars US. Les domaines numériques sont particulièrement recherchés parce qu’ils n’ont pas besoin d’être traduits d’un pays à l’autre, ce qui permet une reconnaissance de la marque dans le monde entier.

dotMobi est l’un des très rares gestionnaires de domaines à proposer des noms à un ou deux caractère(s). Ces domaines nouvellement disponibles confèrent un avantage aux marques pour atteindre les utilisateurs de téléphone portable qui ne veulent pas taper de longues adresses URL dans le navigateur de leur téléphone pour afficher du contenu mobile.

Ces domaines peuvent en outre servir à renforcer la fidélité à la marque. Par exemple, des universités peuvent utiliser leur acronyme pour aider les étudiants à trouver du contenu mobile à caractère académique. Les offices de tourisme des états américains pourraient utiliser leur abréviation à deux chiffres pour atteindre les voyageurs. Les sociétés cotées en bourse pourraient utiliser leur symbole boursier comme domaine pour permettre à leurs actionnaires de suivre le cours des actions via leur téléphone portable.

<< Les domaines à un ou deux caractère(s) sont les plus précieux, et souvent les plus chers, lorsqu’ils sont disponibles >>, explique Trey Harvin, PDG de dotMobi. << Plutôt que de vendre ces noms, dotMobi cherche à les mettre à la disposition de marques solides offrant un contenu mobile de grande qualité. Ces noms de domaines courts sont un moyen facile à retenir pour atteindre les clients nomades qui utilisent le Web mobile en 2009 comme jamais auparavant. Ils permettent aussi aux entreprises d’utiliser les outils, les ressources et la portée marketing de dotMobi. >>

Les entreprises peuvent faire part de leur intérêt pour un domaine mobi à un ou deux caractère(s) en visitant http://dotmobi.mobi/onechar. dotMobi répondra aux requêtes des marques intéressées qui offriront des concepts spécifiques pour le domaine mobi demandé. Tous les candidats officiels devront ensuite soumettre une proposition et signer un contrat.

À propos de dotMobi

dotMobi (le nom informel de mTLD Top Level Domain Ltd.), entreprise basée à Dublin, en Irlande, est à la tête du développement de l’utilisation d’Internet depuis des téléphones portables avec le nom de domaine .mobi. Unique parmi les fournisseurs de noms de domaine, dotMobi garantit que les services et les sites développés autour de .mobi sont optimisés pour une utilisation sur les appareils mobiles, afin que les consommateurs nomades soient assurés qu’un site Web marchera sur leur téléphone portable s’ils utilisent une adresse .mobi.

dotMobi est soutenue par des grands opérateurs de télécommunications mobiles, des fabricants de réseaux et d’appareils et des fournisseurs de contenu Internet, notamment Ericsson, GSM Association, Hutchison 3, Microsoft, Nokia, Orascom Telecom, Samsung Electronics, Syniverse, T-Mobile, Telefonica Moviles, TIM, Visa et Vodafone.

Pour plus d’informations sur les domaines dotMobi et l’enregistrement, visitez http://dotmobi.mobi. Pour des informations sur le développement des sites mobiles, voir http://mobiForge.com. Pour commercialiser votre site mobile, voir http://mobiThinking.com. Visitez le blog dotMobi à http://blog.mobi.

source PRNewsWire.co.uk