Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Elections US : la lutte des noms de domaine

C’est anecdotique mais plutôt drôle : durant les primaires, le camp républicain s’est illustré en achetant un certain nombre de noms de domaines (plus ridicules les uns que les autres) en référence aux potentiels candidats démocrates : cannottrustclinton.com, clintonisbad.com, amateurobama.com, fauxbama.org, etc. Allant jusqu’à créer avant tout le monde voteagainstmccain.com, flipflopmccain.com ou hatemccain.com (ihatemccain.com était déjà pris).

Selon NetNames, un service d’administration de nom de domaine, l’élection a déclenché une avalanche de cybersquatting (une pratique qui consiste à enregistrer un URL avec l’intention de le revendre ou d’altérer leur visibilité). Selon le New York Times, spéculateurs et petits plaisantins (on se souvient par exemple avec tendresse de barackobamaisyounewbicycle.com) auraient enregistré plus de 2000 noms de domaines. Une effusion à laquelle le camp républicain a donc allégrement participé : pour le plaisir, une sélection d’URL souscrits par le parti de 2007 à aujourd’hui :

canttrustclinton.com
clintonisbad.com
clintoniscorrupt.com
clintoniswrong.com
hopelesshillary.com
amateurobama.com
barackisliberal.com
barackiswrong.com
baracknotready.com
barackobamanotready.com
fauxbama.org
hesnotready.com
et les très beaux :
nowecannot.com
nowecannot.net
nowecannot.org
yeswecandowhat.com
yeswecanwhat.com

Avec Sarah Palin, un petit dernier semble s’ajouter à la liste : VoteForTheMILF.com (tout comme voteforthemilf.org ou .net) qui redirige directement vers le site de JohnMcCain.com. (et plus particulièrement une vidéo officielle de la classieuse Sarah Palin). MILF c’est l’annagrame de Mother I’d Like to Fuck ou en français correct Mère de Famille avec qui j’aimerais avoir des relations poussées. Un qualificatif qui n’avait pas tardé à être attribué à Sarah Palin après sa nomination, et notamment à cause des nombreux photo-montages circulant sur Internet et montrant Sarah Palin plus ou moins dénudée (mais surtout moins). L’URL a été enregistrée 36 heures après que le choix de la gouverneure d’Alaska comme colistière soit rendu public et aux vues de la redirection (et des conclusions de l’enquête menée par govpap.com) il semblerait que ce soit bien le camp républicain qui ait sciemment acheté ce nom de domaine.

source LesInrocks.com