Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Les grandes sociétés se protègent en achetant des noms de domaine péjoratifs

De plus en plus de sociétés achètent des noms de domaine qui pourraient être utilisés pour les critiquer ou les caricaturer, à commencer par ceux terminant par «sucks» (terme très péjoratif en anglais).

«35 % des entreprises interrogées sont propriétaires des noms de domaine correspondant à leur marque suivie du mot sucks», observe le cabinet de conseil FairWinds Partners, spécialisé dans la stratégie autour des noms de domaine.

FairWinds a mené une étude (*) sur 1 058 noms de domaine d’entreprises appartenant à la liste des 500 plus importantes compagnies mondiales. Résultat : Xerox, Wal-Mart, Coca-Cola ou même ToysR Us ont toutes acheté ce type de noms ; Xerox à lui seul en a acheté plus de vingt dont : «xeroxstinks.com», «xeroxcorporationsucks.com» ou «ihatexerox.net».

Une stratégie de communication préventive

FairWinds recommande cette «stratégie de communication préventive» qui permet de couper l’herbe sous le pied aux détracteurs potentiels. La société de conseil donne comme exemple «ihatestarbucks.com» ou «boycottwalmart.org» qui ont entaché l’image de marque des entreprises concernées.

Aujourd’hui, la majorité des sociétés ayant acheté ces noms de domaine ne les exploitent pas et les laissent sans contenu. Mais certaines les utilisent comme relais de communication, note FairWinds qui montre, en exemple, la compagnie aérienne américaine Southwest Airlines : elle a acheté «southwestsucks.com» qui fournit un réel service, en permettant aux internautes de se plaindre directement au service contentieux de l’entreprise.

source ZDNet