Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Opération .kab : Ferhat écrit à l’ICANN

Les Catalans et les Catalanes ont réussi à obtenir le droit d’enregistrer un nom de domaine avec l’extension nationale «.CAT» pour «CATALUNYA». Ainsi, l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a approuvé en septembre 2006 la demande de la Fundacio puntCAT, qui avait été établie pour servir les besoins de la communauté linguistique et culturelle catalane sur le web. Aujourd’hui, cette fondation Domini.cat qui fait figure d’exemple (http://www.puntcat.cat/) attribue des adresses électroniques avec l’extension nationale «.CAT».

Compte tenu du précédent de la Catalogne, le temps est venu de revendiquer pour les Kabyles comme pour les Québequois et les Bretons… le droit à une identité propre et une présence visible en tant qu’identité nationale. L’Opération POINT-KAB vise à formuler une telle revendication.

On pourrait aussi envisager une opération POINT-TMZ à l’échelle de Tamazgha ouvert sur la langue berbère.

Une telle action s’est traduite pour les catalans par une structuration du marché avec la création d’un organisme privé régulateur en mesure d’appliquer une charte de valeurs. D’ailleurs Domini.cat est appuyé par une réseau associatif assez conséquent.

Les enjeux technologiques pour tamazight et la Kabylie ne peuvent se réduirent au web comme non plus à la seule attribution des noms de domaine en .kab en raison de la prédominance du .com, de la croissance exponentielle de son TLD (le nombre total de noms de domaine) et des nouvelles extensions pour les professionnels comme le .travel. Cette nouvelle extension exclusivement réservée à l’industrie du voyage et du tourisme www.iru.org (400€ par an pour un nom de domaine) fait partie de celles qui ont connu la plus forte croissance des noms de domaine cette année.

Néanmoins, la conquête du .kab en vue d’une autonomie culturelle est un objectif minimal la portée du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie. Le rêve est d’autant plus accessible que des actions similaires ont abouties et sont dans l’ère du temps avec une relative saturation des noms de domaine et la venue de l’IPv6. Le .cat toujours en croissance à enregistré un volume de 27.000 dépôts en deux ans. En comparaison, l’extension française vient de fêter ses 1 million de noms de domaine (observatoire de l’AFNIC). Les données ne sont par ouvertes pour le CERIS qui attribue le .dz.

Bien plus qu’un symbole qui permettrait de renforcer la reconnaissance d’une identité kabyle sur internet, le .kab dont l’idée ne date pas d’hier, représenterait pour le MAK un outil politique et économique d’un nouvel ordre. Il lui conférerait un rôle de contrôle pour la diffusion culturelle amazighe kabyle où l’on pourra mieux apprécier ses capacités de conciliation avec les structures kabyles existentes. Jusqu’ici l’ICANN n’a attribué des noms de domaine qu’à des identités nationales. Le peuple catalan se reconnaisant comme une Nation, le MAK emboîtera-t il le pas en se déclarant le garant institutionnel de la Nation kabyle, en mouvement de libération nationale, rien n’est moins sûr.

auteur : Stéphane ARRAMI MERABET
source kabyle.com