Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Les journalistes chinois s’opposent à un faux site internet de leur syndicat

« BEIJING, 11 juillet (XINHUA) — Un important syndicat chinois de journalistes étudie actuellement les mesures à prendre contre un faux site internet « officiel » de l’organisation.

Le site — www.acja.cn — affiche de vraies informations et liens sur l’industrie, ainsi que le logo de l’Association nationale des journalistes de Chine (ACJA), a annoncé mercredi l’ACJA.

« Le faux site prétend être le site de l’ACJA et utilise le logo de l’ACJA », a indiqué Gu Yonghua, secrétaire du parti de l’ACJA.

« Sous le nom d’ACJA, il propose des annonces de recrutement, affiche des publicités et pratique d’autres activités », a ajouté Gu.

Le faux site utilise comme nom de domaine les initiales du nom du syndicat en anglais (All-China Journalists Association, ACJA), alors que le site authentique officiel utilise l’abréviation du nom en pinyin, l’équivalent phonétique des caractères chinois (www. zgjx.cn).

« Le faux site propose plusieurs liens malsains qui nuisent à la réputation de l’ACJA. Il enfreint les droits du syndicat », selon Gu.

L’ACJA, anciennement l’Association des jeunes journalistes de Chine, a été créée à Shanghai en 1937. Elle compte 223 associations locales membres représentant 750 000 journalistes chinois.

Alors que l’authentique site de l’ACJA a ouvert en février dernier, le faux site existerait depuis 10 ans et envisagerait une ouverture au public. Il est lié à plusieurs sites de presse, tels que le Quotidien du Peuple et le Washington Post.

Cependant, le serveur et les opérateurs du site sont inconnus, et l’ACJA a contacté le ministère de l’Industrie de l’information et d’autres agences gouvernementales afin de les identifier et de prendre, si nécessaire, des mesures contre le site, selon l’ACJA. »

Source xinhuanet.com