Toute l'actualité des noms de domaine

Des évolutions pour les .CH et .LI en 2022

switch

Switch, Registre du .CH Suisse et du .LI du Liechtenstein, va débuter en 2022 son « programme de résilience » ayant pour objectif d’ici à 2026 l’usage du DNSSEC et autres normes de sécurité basées sur le DNS.

Qu’est-ce que le DNSSEC ?

Développé en 2005, le protocole DNSSEC renforce l’authentification du DNS en utilisant des signatures numériques basées sur la cryptographie à clé publique.

Ainsi, l’internaute est protégé face aux risques de recevoir des données corrompues, que ce soit de façon accidentelle ou plus vraisemblablement frauduleuse.

DNS Spoofing, cache poisonning… sans l’activation du protocole DNSSEC, l’attaquant peut envoyer des réponses DNS falsifiées sans que l’internaute ne voie de différence dans la barre d’adresse du navigateur.

Ce programme a donc été mis en place pour protéger les noms de domaine des cyber-risques.

En effet, le DNSSEC n’est appliqué que sur 6% des .CH au début de l’année 2021. Switch, mandaté par l’Office Fédéral de la communication, vise les 60% d’ici fin 2026.

Aujourd’hui, de nombreuses extensions supportent le DNSSEC : .fr, .com, .be, .net, .eu, .pl, .re, .pm, .yt, .wf, .tf, .info, .li, .ch, .biz, .de, .sx, .org, .se, .nl, .in, .us, .at, .nu, .la, .ac, .cz, .me, .sh, .io, .uk, .co.uk, .me.uk, .org.uk., de même que toutes les extensions gérées par DONUTS.

Namebay peut activer sur simple demande à notre Service Clients le DNSSEC pour vos .CH et autres extensions.

Par ailleurs, le Registre a annoncé une hausse de 21% sur ses tarifs au 1er janvier 2022 pour les 2 extensions. Namebay, comme à son habitude, répercutera uniquement cette hausse sur le prix de vente des extensions.

Des questions sur la gestion de vos .CH et .LI en DNSSEC ?

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse contact@namebay.com.