Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Internet : bilan positif pour les 5 ans d’existence du « .eu »

Le « .eu » se porte bien et séduit de plus en plus. Trois millions et demi de noms de domaines ont été déposés, ce qui en fait la neuvième extension la plus populaire au monde, et la quatrième en Europe. Un premier bilan qui s’avère donc positif.

Le 7 avril 2006, l’Europe créait son propre domaine de premier niveau avec la naissance de l’extension « .eu » pour les sites internet. Les institutions européennes ont été parmi les premières à passer du « .int » au « .eu ».

Aujourd’hui, toute personne physique ou morale résident dans l’Union européenne peut obtenir un nom de domaine en « .eu » et les entreprises, organisations ou particuliers semblent répondre positivement.

En effet, si les noms de domaines nationaux et « .com » restent encore dominants dans l’Union européenne, il faut tout de même noter l’utilisation croissance de ce domaine malgré les difficultés initiales. « Les gens étaient sceptiques sur la nécessité d’ajouter ce domaine aux domaines nationaux. En cinq ans, nous avons démontré son efficacité et son utilité pour l’économie » souligne ainsi la députée européenne Arlene McCarthy (S&D).

En Allemagne, le « .eu » croît plus rapidement que le traditionnel « .de » et a dépassé le million de sites internet. On en dénombre près de 290 000 en France, plus de 100 000 en Belgique ou encore 310 000 en Grande-Bretagne.