Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

L’AFNIC étend ses infrastructures à Lyonix

L’AFNIC arrive sur Lyon, grâce à la mise en place d’un serveur DNS sur Lyonix, pour mieux servir les noms de domaines en .fr.
D’un côté, l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération), association loi 1901 qui gère les noms de domaine en « .fr ». De l’autre, Rezopole/Lyonix, le GIX de Lyon.
L’AFNIC a installé une plateforme redondante sur Lyonix 1 et Lyonix 2 pour annoncer les noms de domaine en .fr. « L’objectif principal est de renforcer notre infrastructure DNS afin d’améliorer le service que l’AFNIC offre à la communauté », explique Jean-Philippe Pick, ingénieur réseaux, responsable du service DNS de l’AFNIC .
En effet, jusqu’alors les serveurs opérés en métropole par l’AFNIC étaient tous situés en région parisienne. «  Nous avons choisi de placer de nouveaux serveurs DNS à plusieurs endroits en France et en Europe. En France, Paris était déjà très bien couvert, et afin d’inverser cette tendance, nous avons décidé de regarder du côté de Lyon ou de Marseille. Lyonix est alors apparue comme un très bon choix. De plus, il est bien placé d’un point de vue du réseau (proche de la Suisse et de l’Italie) », continue l’ingénieur réseaux, responsable du service DNS de l’AFNIC.
C’est pourquoi, afin d’améliorer le service DNS en .fr, l’AFNIC a mis en place un ensemble de nouveaux serveurs utilisant la technologie Anycast, dont le point principal est situé sur le point d’échange Lyonix et est connecté au reste d’Internet par Renater et Jaguar Network le tout en ipv4 et ipv6. Dans un premier temps, ce nuage couvrira aussi Paris et la Réunion puis sera étendu en 2010, à d’autres villes françaises ou européennes.
Du côté de Lyonix, son directeur Samuel Triolet confirme : « C’est un brillant exemple de décentralisation d’internet et nous sommes heureux et fiers d’accueillir des serveurs de DNS de l’AFNIC ». L’AFNIC a une politique ouverte de peering et pourra échanger du trafic internet localement sur Lyon avec l’ensemble des membres de Lyonix.

Source News-eco.com