Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Grugé lors de l’achat d’un nom de domaine internet

Un basketteur a acquis de bonne foi un nom de domaine volé. Les copropriétaires légitimes demandent des dommages et intérêts.

Le basketteur Mark Madsen (à dr.) a fait sans le savoir l’acquisition d’un nom de domaine volé. (Photo: Reuters)

La police du New Jersey a arrêté la semaine dernière Daniel Gonçalves, accusé d’avoir piraté l’un des copropriétaires du nom de domaine P2P.com.

Après avoir récupéré ses identifiants, l’homme, âgé de 25 ans, avait mis en vente sur eBay le nom de domaine P2P.com. C’est le basketteur des Los Angeles Clippers Mark Madsen qui avait décroché la mise pour près de 120 000 fr., sans savoir que le vendeur n’était pas légitimé.

Interpellé, Daniel Gonçalves a été relâché après le versement d’une caution de 70 000 fr. Il risque jusqu’à dix ans de prison pour trois chefs d’accusation, ainsi que des paiements en dommages et intérêts.

La société de Mark Ostrofsky, l’une des copropriétaires légitimes, l’a assigné en justice civile avec son frère, de même que le basketteur Mark Madsen et Go Daddy, la société d’enregistrement du nom de domaine. La plaignante estime avoir déboursé durant trente mois un total de 500 000 fr. pour récupérer le nom de domaine.

Go Daddy s’est défendu, en rappelant la période de 60 jours existant entre l’achat et l’enregistrement définitif des transferts de propriété. Les copropriétaires auraient attendu treize mois avant de remarquer leur perte de contrôle du nom de domaine.

L’adresse P2P.com est estimée à plus de 200 000 fr., en raison de la popularité des échanges poste-à-poste.

source 20Minutes.ch