Toute l'actualité des noms de domaine et nouveaux gTLDs

Microsoft dépose un brevet lié à l’âge des domaines.

Nous l’avons exposé à de multiples reprises l’ordre d’affichage des pages dans les résultats des moteurs de recherche est sujet à l’effet de plusieurs facteurs (liens entrants, densité de mots-clefs, localisation géographique, etc), et ce quelque soit le moteur, ainsi l’un qui était quasi-inconnu : l’âge du nom de domaine.

Logo Live SearchSi l’on soupçonne que Google par exemple en tient compte pour classer les pages présentes dans son index et les afficher en un ensemble cohérent à l’internaute ayant saisi une requête, cette croyance touche à la quasi-certitude s’agissant de l’usage que Microsoft (pour les besoins de son binôme MSN/Live search) fait de cette information.

En effet, selon le site anglophone SEO by the Sea, Microsoft aurait procéder à un dépôt d’une demande d’enregistrement du traitement de cette information pour les besoins de ses algorithmes, la société part en effet du constat que quand un site est lié à un domaine populaire et digne de confiance, ce lien doit apporter plus de valeur qu’un lien depuis un site qui est moins populaire et digne de confiance, et la « dignité de confiance » peut logiquement s’analyser par rapport à l’ancienneté du site.

A une éventuelle question de savoir pourquoi un domaine ancien devrait obligatoirement être considéré comme plus digne de confiance qu’un autre, Microsoft a une parade toute faite : Le coût d’achat d’un nom de domaine a diminué de façon significative au cours des dernières années et un spammeur de moteurs pourrait en profiter pour acheter un grand nombre de sites et de l’interconnexion des sites en même temps pourrait naître une amélioration artificielle du classement dans les pages de résultats d’une partie ou de l’ensemble des sites.

source enaty.com